•  

     

    En pause .


    22 commentaires
  •  

    Dans le vent ...

     

     

    Dans le vent ...

     

     

    Dans le vent ...


    10 commentaires
  • Le calopteryx

     

    C'était ...il y a bien longtemps...

    Comme j'avais un jour déploré de ne pas avoir des yeux d'Andalouse , on m'avait offert , pour me réconcilier avec le bleu , une superbe broche représentant un calopteryx .

    Mon fils avait à peine trois ans et cette broche faisait son admiration .

    Nous habitions à l'époque le coeur de la ville . Donc pas d'insectes , même les mouches ne se hasardaient guère dans les parages Un jour, il grimpa en catimini sur une chaise pour aller chercher la broche  qui était dans le haut d'une armoire .Il voulait la dessiner . La chaise glissa malencontreusement sur le parquet ...et il se retrouva par terre avec l'objet convoité mais  une incisive en partie cassée . Nous partions en vacances le lendemain et le pauvre avait un superbe museau de tapir !

    Depuis , la broche s'est décrochée au cours d'une promenade , le calopteryx s'est donc envolé pour d'autres destinées mais j'y repense parfois en parcourant les petits chemins où quelques unes de ces petites merveilles , devenues trop rares par ici , se posent parfois ...

     

     

    Le calopteryx

    ...


    18 commentaires
  •  

     

     

    Que j'aime voir ce marais paisible

    Il est tout bordé d'alisiers ,

    D'aulnes et d'osiers 

    A qui le fer n'est pas nuisible .

    Les nymphes y cherchant le frais

    S'y viennent fournir de quenouilles ,

    De pipeaux , de  jonce et de glais ,

    Où l'on voit sauter les grenouilles

    Qui de frayeur s'y vont cacher

    Sitôt qu'on veut s'en approcher .

     

    Jamais l'été ni la froidure

    N'ont vu passer dessus cette eau

    Nulle charrette ni bateau

    Depuis que l'un et l'autre dure ;

    Jamais voyageur altéré

    N'y fit servir sa main de tasse ,

    Jamais chevreuil désespéré

    N'y finit sa vie à la chasse

    Et jamais le traître hameçon

    N'en fit sortir aucun poisson .

     

     

    Saint-Amant  . La solitude . ...1617 .


    10 commentaires
  •  Vous pouvez me rencontrer de mai au mois d'août  dans les lieux ombragés plutôt humides . 

     

     

     

     

    Je mesure 17 à 20 mm de long , je suis pourvue de quatre ailes tachées de brun  et la disposition de ces taches permet à ceux qui sont calés sur la question de déterminer l'espèce à laquelle j'appartiens (il y en a 30 en Europe ) .

    Voler n'est pas ce que je préfère ,je me pose de plante en plante sans entreprendre de longs périples .

    Ma particularité est d'avoir un appareil buccal de type broyeur formant comme un long bec .

     

     

     

     

    Je me nourris d'insectes et d'invertébrés vivants ou morts et je suis capable d'aller chiper ma nourriture dans le garde-manger des araignées sans me faire prendre moi-même :  tout le monde chez les insectes , ne peut pas en dire autant !

     

     

     

     

    Nous avons  un abdomen relevé ...faisant penser à la queue d'un scorpion c'est pourquoi , bien que notre nom soit "Panorpe" , et plus précisément pour moi "Panorpe commune " on nous appelle aussi "Mouches scorpions " alors que nous sommes totalement inoffensives .

     

     

     

     

    Cet abdomen relevé  est pourvu d'un organe copulateur globuleux chez les mâles .

     

     

     

     

    Je vous quitte : je vais terminer mon repas . Bonne journée  !

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .

     

     

    Méli-mélo de mai .


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires