•  

    La nouvelle couvée de mésanges poussait dru dans la boîte à lettres désaffectée ...

    Les oisillons étaient nourris abondamment et on commençait à les entendre .

    Et puis hier soir , plus rien ...

    Inquiète , j'ai ouvert la porte avec précautions .

    Trois petits cadavres étaient couchés sur le côté au fond du nid . Ils ne portaient aucune blessure ...

    Que s'est-il passé ?

    Sur les photos que j'avais prises après l'éclosion , il y avait 6 petits .

    Le fait qu'il en manque 3 prouverait qu'un prédateur est venu, a englouti 3 oisillons et étouffé les autres sous son poids .

    De quel animal peut-il s'agir ?

    L'ouverture de cette boîte est de 20cm de long sur 4cm de large . Je pense qu'il s'agit peut-être encore une fois d'une couleuvre ...

    Décidément les lois de la nature sont cruelles ...

    Je vais obturer cette boîte pour qu'une telle chose ne se reproduise pas encore une fois .

    Et je dédie la douceur de ce   bouquet de fleurs et d'épis à ces petites vies innocentes parties chez la Mort comme dit Sereine ,  et qui ne les verront jamais .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     

     

    Au bord des chemins .

     


    23 commentaires
  •  

     

    Tout feu tout flamme ...

     

     

    Tout feu tout flamme ...

     

     

    Tout feu tout flamme ...

     

     

    Tout feu tout flamme ...

     

     

    Tout feu tout flamme ...

     

     

     

    Tout feu tout flamme ...


    21 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Aujourd'hui , mes pensées vont à Gaya et j'espère de tout coeur qu'il reste encore quelque chose à tenter pour son chien Cimba (cf ici ) et qu'à nous tous nous pourrons l'y aider ...


    16 commentaires
  • Je vous ai déjà présenté la fontaine aux lions de Plauzat ( cf ici ).

    Désormais , les choses ont changé :ces messieurs les lions ont , semble-t-il ,  décidé de ne plus se raser et arborent une jolie petite barbiche à la Napoléon III !

    La barbe !


    19 commentaires
  •  

    En ayant plus qu'assez de contempler ma pelouse détrempée - je devrais dire ma prairie - ,j'ai décidé d'aller voir la flore de juin dans le Cézallier .En plaine , il faisait gris et un honnête 15° .

    A destination , il ne faisait plus que 9° , avec un vent aigre pas du tout encourageant .

    Mauvais signe ;le comité d'accueil était déjà trempé ...

     

     

     

     

     

    Et soudain , il s'est mis à tomber des hallebardes  et j'ai dû me dépêcher faire mes photos de fleurs à l'abri de la voiture , vitres baissées , avant que les pauvres ne soient détrempées , au lieu d'aller à quatre pattes les regarder dans les yeux ...

    Les insectes , ce sera pour une autre fois !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    21 commentaires
  • Pour mon retour et malgré la pluie qui ne  cesse pas , j'ai choisi  quelque chose de tout simple  mais  positif .

    Je vous avais déjà parlé du nid de mésanges dans ma boîte à lettres désaffectée (cf ici) .

    Une première couvée a été menée à son terme  . Je m'étais abstenue d'ouvrir la porte mais j'observais  les allées et venues et j'entendais les piaillements impératifs des oisillons , de plus en plus sonores à mesure qu'ils grandissaient et prenaient des forces .

    Quelque temps après le départ de la petite famille , j'ai remarqué que le nid avait l'air d'avoir été retapé et effectivement , quelques jours après , de nouveaux oeufs y furent  pondus .

    Et les nouveaux bébés  sont nés ...

    Il ne reste plus qu'à espérer qu'il n'y ait pas de canicule durant leur séjour dans la boîte car il est bien tard maintenant et je crains qu'ils ne finissent par cuire  dans cet espace confiné !

    Sont aussi à craindre les chats qui n'hésitent pas à s'asseoir sur le faîte du pilier où est creusée cette boîte à lettres  et à se tordre le cou pour "zieuter" à travers la fente.

    Vous excuserez la qualité des "photos" prises à la sauvette et ...avec mauvaise conscience ...

    Merci pour vos petits mots d'amitié et de  réconfort  !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires