•  

    Je vous ai déjà parlé de deux cygnes noirs que je vais parfois regarder glisser sur un petit étang bien tranquille que la course des nuages colore à tout instant de manière différente ...

     

     

    Ce sont des demoiselles à ce qu'on m'a dit .

     

     

    Elles coulaient là des jours paisibles parmi quelques joyeux canards  .

     

     

     

     

    Gourmandes elles venaient quémander d'une voix très douce quelques croûtons que personnellement j'hésite le plus souvent à leur donner car je crois que cela n'est pas très sain pour elles ...Déçues , elles se tournaient l'une vers l'autre et commentaient d'un ton chagrin   leur déconvenue , tout en baissant et relevant le col dans une petite chorégraphie très gracieuse .

     

     

     

     

    Je leur aurais donné le Bon Dieu sans confession ...

    Mais hier , j'ai vu qu'un autre cygne -blanc - avait été introduit dans cette petite société .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le pauvre a l'air sociable mais il  doit se tenir à bonne distance du duo car sinon , il se fait attaquer , poursuivre , conspuer ...et ça barde !

     

     

     

     

     

     

     


    25 commentaires
  •  

    Eté dans le Cézallier .

     

     


    27 commentaires
  • Début juillet , dépitée de n'avoir ni fleurs ni insectes à observer et à me mettre sous l'objectif  - à cause en partie de fauchages mécaniques impitoyables et répétés - je suis  allée voir plus haut  ce qui se passait . Cap sur Vassivière ( cf ici ) .

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Là , les prairies étaient bien en fleurs mais , pendant le trajet , le vent avait décidé de se mettre de la partie , chassant les moins costauds des petits butineurs  et  rendant les photos ...problématiques .Tenir les tiges d'une main et l'appareil de l'autre , bonjour le flou ! Il faut choisir les fleurs les plus basses et les mieux campées sur leurs tiges !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Pas de chance !

     

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Sur les ombellifères , seuls les mieux équipés s'aventurent encore  !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Pas de chance !

     

     

    Ce n'était que partie remise , et j'y suis retournée quelques jours plus tard , la fleur au fusil , alors qu'il n'y avait pas la moindre brise .Mais ...tout avait été tondu : la tête à Toto !

     

     


    32 commentaires
  •  

    A Boissial, un petit hameau de Berbezit , dans la Haute-Loire .

    Quand on aborde le hameau , l'attention est  attirée par l'alambic qui se dresse au bord de la route sur un socle aménagé pour lui .

     

     

    L'alambic .

     

     

    Une antiquité !

     

     

    L'alambic .

     

     

    L'alambic .

     

     

    L'alambic .

     

     

    L'alambic .

     

     

    Ce sont , sauf une , les photos de Sylvain .

     

     

     


    13 commentaires
  • Monologues champêtres .

     Ils peuvent bien m'appeler comme ils veulent , ces gros malpolis ,  je me trouve belle quand même !

     

     

    Monologues champêtres .

    J'ai bien cru qu'il allait être trop petit , ce transat , mais non !

     

     

    Monologues champêtres .

    Le miellat , c'est bon , mais quel travail !

     

     

    Monologues champêtres .

    On n'a pas été présentés !

     

     

    Monologues champêtres .

    Pot de colle ! 

     

     

    Monologues champêtres .

    Ah ces paparazzi ! Zont  jamais vu une punaise !

     

     

    Monologues champêtres .

    J'ai la tête qui tourne !

     

     

    Monologues champêtres .

    Qu'est-ce que je suis venue faire dans cette galère !


    19 commentaires
  •  

    Fin juin-début juillet , l'araniella cucurbitina était présente dans mon jardin . J'en avais repéré 2 qui menaient leur petite vie tranquille et festoyaient ...

      

    Araignée-concombre .

     

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre .

     

    Puis vint le temps des responsabilités :assurer la pérennité de l'espèce ...

    Je les découvris un jour , chacune dans son coin , à proximité de leur cocon sur lequel elles veillaient sans discontinuer

     

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre . 

     

    Si on faisait mine d'y toucher , elles accouraient en protéger l'accès de leur corps . Par maladresse , j'en ai fait tomber une :une heure après, je suis repassée : elle était là de nouveau et plus vigilante que jamais .

    J'ai eu l'impression que , toutes à leur tâche , elles ne pensaient plus à se nourrir .

     

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre .

     

    Araignée-concombre .

      

    Au fil des jours , elles sont devenues moins réactives , puis quasiment immobiles .Finalement , elles ont disparu , épuisées sans doute ...

    Le contenu du cocon continue sa lente maturation ..


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires