•  

     En triant me photos , la raréfaction des insectes  m'est apparue dans toute son ampleur : c'est stupéfiant ...et sinistre !

    Dans mon jardin , je n'utilise aucun produit chimique , je désherbe à la main , ce qui me prend un temps fou , je conserve quelques endroits en friche , mais c'est aussi le désert ou presque...

    Les chemins ne sont plus guère entretenus faute du financement nécessaire  , leurs bas-côtés sont tondus et fauchés jusqu'à l'os , peut-être pour ne pas donner une impression d'abandon ! Plus de fleurs sauvages , plus d'insectes . Zéro !

    Idem pour les abords des étangs réservés à la pêche , tout est nickel , une moquette bien rase d'un délicat jaune - pisse du plus bel effet ! Le petit peuple de l'herbe a été exterminé ou a pris la poudre d'escampette ! Mais les pêcheurs ne se piqueront plus les fesses !

    Il n'y a plus de jachères , plus de petits champs mais quelques cultures impeccables  sur de vastes espaces ...Cette année , c'était le maïs qu'on vient de récolter et qui laisse de très jolies couleurs rousses .

     J'ai mis à profit les belles journées ensoleillées pour aller  voir un peu plus loin .

    Thème  : les odonates . C'était bien ambitieux , mais les autres années , j'en voyais encore  beaucoup fin septembre .

    D'abord je suis allée , pleine de curiosité et d'espoir ,  à la petite mare  dans la forêt .

    L'endroit n'est plus du tout entretenu , les broussailles sont plus hautes que moi , c'est devenu un chef d'oeuvre de laideur et on ne peut plus accéder qu'à une toute petite fraction de la mare .Il faut lever les genoux jusqu'au menton pour ne pas se casser la figure en se prenant les pieds dans les ronces .Et ce serait dommage pour l'APN ...

    Bonheur :il y a encore quelques aeschnes bleues et des sympétrums vulgaires qui se disputent l'espace - en nombre moindre , mais c'est toujours cela ! Les luttes sont âpres et les ailes ont beaucoup souffert  !

    On entend crépiter les ailes des robustes aeschnes , mais , infatigables , elles ne se posent pas et leur vol est très rapide . Je n'ai pu en photographier qu'une , loin de la mare , sur la végétation et elle s'est aussitôt envolée , m'abandonnant avec ma photo ratée !

     

     

    Les sympetrums sont plus calmes et , avec tout de même beaucoup de chance ,  on peut en découvrir   au sol ou sur les végétaux mais  ils se posent  toujours ce qu'il y a de plus moche - et il faut bien dire qu'ils ont l'embarras du choix !

     

     

      

     

     

     

     

    Quelques uns s'accouplent  

     

     

    Mais ils sont systématiquement troublés dans leurs ébats par les aeschnes qui leur fondent dessus ...Alors , s'ils ne sont pas tombés , tout frémissants , il leur faut retrouver la bonne position , mais mettent  du temps pour reprendre leurs esprits !

     

     

    La suite prochainement ...

     


    21 commentaires
  •  

    J'ai réalisé que je n'avais jamais fait de sauvegarde de mes photos et je m'y suis attelée , non que j'en sois très satisfaite mais beaucoup témoignent d'espèces que je ne vois plus depuis quelque temps..C'est ce qui m'a décidée  . Il a fallu que je trie  - que je jette  aussi - , que j'identifie plus correctement les rescapées , du moins que j'essaie ..Gros problèmes pour certaines plantes et pour beaucoup d'insectes ...les odonates , les punaises et les syrphes , les papillons bleus ,  quel casse-tête !

    Bref , j'étais plongée là-dedans , plus un cheveu ne dépassait ! Absente des blogs et tout et tout !

    J'ai tout de même été attirée dehors hier par un raffut extraordinaire : une bande d'étourneaux avait choisi le plus haut des  conifères du jardin pour y tenir un congrès , et les participants avaient des choses à dire  et une pêche extraordinaire !!

     

     

     

     

     


    25 commentaires
  •  

    Je vous avais montré il y a quelque temps les très mauvaises relations entre deux cygnes noirs  ( des femelles m'a-t-on dit ) et un cygne blanc nouvellement introduit sur un étang .

    Un bon mois plus tard , les choses ne se sont pas arrangées .

    Les cygnes noirs ne se quittent pas d'une palme ...

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Seul l'un des deux a l'humeur belliqueuse , l'autre est parfaitement indifférent à l'intrus , ce qui devrait apaiser la jalousie !

    Alors le pauvre cygne blanc  fait ce qu'il peut pour échapper aux attaques.

     

     

    Solitude subie .

     

    Il s'isole et mène sa petite vie  solitaire comme il le peut ...

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

    Solitude subie .

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

    Le Héron

     

     

    Après quelque moment, l'appétit vint ;l'oiseau

    S'approchant du bord vit sur l'eau

    Des Tanches qui sortaient du fond de ces demeures .

     

     

     

     

    Le mets ne lui plut pas , il s'attendait à mieux 

    Et montrait un goût dédaigneux

    Comme le Rat du bon Horace .

    Moi des Tanches , dit-il ,moi Héron , que je fasse

    Une si pauvre chère ? et pour qui me prend-on ?

     

     

     

     

    La Tanche rebutée , il trouva du Goujon.

    Du goujon c'est bien là le dîner d'un Héron !

    J'ouvrirais pour si peu le bec , aux Dieux ne plaise !

     

     

     

     

    Il l'ouvrit pour bien moins : tout alla de façon

    Qu'il ne vit plus aucun Poisson .

     

     

     

     

    La faim le prit , il fut tout heureux et tout aise

    De rencontrer un limaçon .

     

     

     

     

     

    Le Héron

     

     

    Vous l'avez tous reconnue cette  fable de Jean de la Fontaine ...

     

    Circonstances atténuantes  :   ce héron était  bien  loin pour mon 300 mm et la perspective est le plus souvent encombrée par les herbes très hautes à cette époque de l'année !


    33 commentaires
  • Grattouilles .

     

     

    Grattouilles .

     

     

    Grattouilles .

     

     

    Grattouilles .


    17 commentaires
  •  

     

    Je suis un ragondin de la zone humide d'Aydat (63)  ; ma famille et moi avons nos fans et je me dois à mon public . Qu'est-ce que vous me conseillez comme dentifrice ?

     

     

    Un conseil .


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires