•  

    Je vous ai plusieurs fois déjà emmenés à Besse ...

    Hier , la petite ville avait à peu près retrouvé son calme après le grand rush de l'été ...

    Beaucoup de petites boutiques sont fermées - repos bien mérité - mais il y a encore quelques touristes . L'ambiance n'est pas la même qu'en été , on prend son temps , on musarde sous un soleil dont on apprécie la présence et dont on veut profiter jusqu'au bout . On foule aux pieds quelques feuilles mortes qui sentent bon et hier des choucas menaient grand tapage . Bref , tout le le charme de la province et  l'ambiance était à la bonne franquette ...

    En toute saison , les  nourritures terrestres bien roboratives sont particulièrement à l'honneur ici ...

     

     

    Flânerie ...

    Hum...! Chacun ses goûts !

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

    De  quoi parfumer son coffre au retour ! Je vous conseille le cantal vieux , mais bon , on ne peut pas tout avoir !

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

    Les échoppes de la vieille rue de la Boucherie , toujours aussi patibulaires ...

     

    Flânerie ...

    Un peu de poésie !

    Les images sont un peu de travers mais on était à l'heure des reflets  et je ne voulais pas m'incruster au milieu des vitrines !

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

     

     

    Flânerie ...

     

     

     

    Flânerie ...

    Un chat , devinant que j'aime les chats roux , était descendu de son mur se faire caresser  , mais un chien au bout d'une laisse  s'est mis dans tous ses états et il est retourné prudemment sur son perchoir .

     


    21 commentaires
  •  

    Pendant la canicule , une petite épeire bien seule est venue établir ses pénates sur la terrasse sur  un fuchsia qui résistait plantureusement au dessèchement général ...

     

     

    Disette .

     

     

    Pleine d'espoir de bombance , elle a tissé sa toile et patiemment attendu dans la mi-ombre aux reflet roses . 

     

     

    Disette .

     

     

    Hélas , il ne passait personne , pas plus là que sur le buddleia en pot qui embaumait sans  succès à côté .

     

     

    Disette .

     

     

    En 10 jours , juste une bestiole à l'oeil  accusateur impressionnant !

     

     

    Disette .

     

     

    Du coup , elle a pris ses pédipalpes à son cou  et s'en est allée tenter sa chance  ailleurs .

     

     

    Disette .

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Cette année , les hibiscus étaient déserts ...

     

     

     

     

    Plus de bourdons gourmands ...

     

     

     

     

     

     

    Les jours fastes , à peine quelques fourmis...

     

     

     

     

    Mais septembre réservait tout de même une petite surprise...

    Sur quelques décimètres carrés , arrivées là Dieu sait comment , une quinzaine de punaises vertes juvéniles en pleine transformation ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'aurais souhaité plus de netteté pour ces photos , mais il y a toujours du vent et il me faut tenir les rameaux ... et ces punaises si jeunes soient-elles  ont l'instinct  de  se cacher sous les feuilles sitôt qu'elles se sentent approchées ,il faut donc faire vite !

     


    15 commentaires
  • La scène se passe tout au bout  de ma pelouse-paillasson  .

    Là , il y a un trou qui date du temps où il y avait encore des hérissons , des crapauds , des lézards verts , des couleuvres  , des lucioles  et j'en passe ...

     

     

    Comportement énigmatique .

     

    Un imprudent lapin avait commencé à y creuser son terrier mais ma petite chienne teckel aux allures angéliques lui avait réglé son compte vite fait (et dire que son propriétaire nous l'avait vendue à 3 mois parce qu'il prévoyait qu'elle serait mauvaise à la chasse comme sa mère !)

    Cette année , et pour la première fois , des guêpes opportunistes ont élu domicile dans ce trou.

     

     

    Comportement énigmatique .

     

     

    Comportement énigmatique .

     

     

    J'ai peut-être commis une imprudence mais je ne les ai pas détruites , pensant que si on ne les agressait pas il ne se passerait rien ...Elle semblent d'ailleurs  peu nombreuses .

    Il y a une quinzaine de jours , j'ai remarqué qu'elles s'évertuaient à grand mal à évacuer des larves inertes.

    La manoeuvre  a duré une bonne semaine .

     

     

    Comportement énigmatique .

     

     

    Comportement énigmatique .

     

     

    Comportement énigmatique .

     

     

    J'ai d'abord pensé que , la saison avançant , et peut-être plus vite que nous le percevions , elles se sabordaient et que la colonie allait mourir .

    Mais non , elles sont toujours là et tout semble redevenu normal pour elles .

    Que s'est-il passé ?

    Une maladie ou un empoisonnement aurait tout décimé .

    Une attaque qui aurait fait des morts ?

    J'ai pensé aussi à une pluie d'orage , mais je ne me souviens pas qu'il soit tombé des hallebardes à ce moment -là .

    En tout cas , j'ai admiré leur organisation , leur opiniâtreté et leur intelligence .

     


    19 commentaires
  •  

    Tout d'abord un grand merci à ceux qui se sont inquiétés de ma longue absence . Leurs petits mots que je découvre me font grand plaisir .

    Non, je n'étais pas malade , non , je ne suis pas vraiment partie non plus , retenue cette année par la chatte que j'ai recueillie et que je n'ai personne pour soigner en mon absence .Depuis qu'elle est assurée d'avoir le gîte et le couvert , elle mène sa vie secrète dans la journée mais revient le soir se restaure , ronronner en mettant ses pattes autour de mon cou et dormir .

    Il se trouve que j'ai fui ma maison tous les jours de ce bel été de soleil et de lumière . Dès travaux indispensables ont été effectués pour rénover un pont dans les environs , une  déviation a  été nécessaire ... et toute la circulation passait devant chez moi .Un boucan invraisemblable ( et j'ai plaint les ouvriers que les fantaisies de la météo ont obligés à  travailler dans la canicule ...) Ne pouvant rester dehors , ne voulant pas m'enfermer ni non plus fréquenter les endroits touristiques noirs de monde , je suis allée à la découverte de la sculptures de toutes les petites ( et grandes) églises romanes de la région ,  que j'espérais ouvertes l'été .Et le me suis prise au jeu , mais c'est ...du travail et il faut du temps , ne serait-ce que pour se documenter sur ce qu'on voit !

    J'ajoute que ce qui m'a fait choisir cette activité cette année c'est que la nature ( faune , flore , que j'aime observer et photographier , a cette fois complètement déserté mon environnement immédiat et j'avoue avoir été découragée par  ce désert !

    Il me faut juste redonner un peu d'ordre a mon jardin qui a eu  vite fait de

    redevenir sauvage et je reviens vous voir dès que je peux !

     

     

    Retour .

     

     

     


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires