• A défaut de narcisses .

     

    Je ne me souvenais plus quand fleurissent les narcisses dans le Cézallier et le soleil m'a incitée à aller voir ce qu'il en était .

    hélas , il est trop tôt et la nature là-haut a encore son aspect hivernal  : tout est ras , tout est roussi et on voit encore quelques plaques de neige çà et là dans les endroits peu visités par le soleil .

    J'ai poussé jusqu'à Allanche  , cette commune du Cantal qui se place parmi les premières en superficie de terres d'estives et où se déroule en mai la Fête de l'Estive .

    Là , je me suis amusée à photographier un monument peu banal : une sculpture de Jean Chauchard , en pierre volcanique ( sauf les cornes ,  en métal ) qui rend hommage à la race de Salers , emblème de toute la région d'Allanche : vache de bonne aptitude à la marche en terrain difficile ,résistante à la chaleur des étés et aux froids de l'hiver , féconde  (vêlages faciles) et , pour ceux qui ne sont pas végétariens , d'une excellente qualité gustative .

     

     

     

     

     

    J'ai fait le trajet du retour par de petites routes Non loin d'Allanche , le petit village de Saint-Anastasie  possède une église romane à peigne , du XIIème siècle .A côté , devant le cimetière , une très ancienne croix et une vieille maison au toit de lauzes que je suppose être l'ancien  presbytère.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Poursuivant ma route , mon attention a été attirée par une voie ferrée fermée mais qui a conservé une activité ...touristique de mai à septembre .C'est le vélo-rail du Cézallier , qui circule entre Allanche et Landeyrat ( une trentaine de km ) , activité ludique permettant de découvrir des paysages d'une manière originale ; un vélorail , propulsé par la force musculaire de ses occupants,transporte 4 adultes ou 2 adultes et 3 enfants de moins de 10 ans...

     

     

     

     

    Pour les narcisses sauvages , ce sera une prochaine fois ...

     

    « Méthode Coué .Ici et là au bord de l'eau . »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Avril 2015 à 09:30

    Pas de fleurs mais une scène en pierre comme remplaçante, ça marche. Je comprend fort bien pour les cornes, l'artiste à pourtant réussi les oreilles avec brio. Je me demande combien de temps il lui a fallu pour terminer cette œuvre ? Chez ces créateurs le temps ne compte pas, c'est le résultat qui fait le succès.

    2
    Mercredi 8 Avril 2015 à 09:38

    bonjour sophie,

    j'aime beaucoup cette sculpture de cette vache et du fermier, elle est superbe ! passe une bonne journée, bises, véronique

    3
    Mercredi 8 Avril 2015 à 09:56

    Bonjour Sophie

    A oui je connais Salers un joli village que j'ai visité mais il y a longtemps, ce jour là il y avait le tour de France qui passait par là

    Elles sont belles ces vaches Salers, c'est un rond point !

    Pas mal le vélo-rail ça permets de visiter

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    4
    Mercredi 8 Avril 2015 à 10:09

    le vélo rail devient à la mode ... il y en a un pas loin de Pornic , mais je trouve que le tarif est prohibitif !!

    jolie promenade à travers ta campagne ensoleillée

    bonne journée

    5
    Mercredi 8 Avril 2015 à 10:13

    Une belle balade! La sculpture de la vache est très réussie. Et le paysan la trait encore à la main. Il aurait été difficile et moins joli de sculpter une trayeuse mécanique!...

    Le vélo-rail est une bonne idée pour les beaux jour! En plus, ça fait faire un peu d’exercice!

    Passe une bonne journée.

    Amicalement, Michel

    6
    Mercredi 8 Avril 2015 à 10:31

    Bonjour,

    A propos des salers:

    La salers, à cause de ses qualités maternelles très développées, ne se laisse traire qu'en présence de son veau contrairement aux autres races dites laitières.

    Les veaux sont toujours séparés du troupeau de vaches pour éviter qu'ils ne tètent. Sauf dans certains élevages, les veaux sont maintenus avec les vaches mais portent un museau pour qu'ils ne tètent pas leurs mères pendant la journée, mais ceci ne les empêche pas de manger.

    Au moment de la traite, le veau est lâché sous sa mère pour réaliser l'amorçage des quatre trayons (tétines), puis il est attaché au devant de sa mère et la traite peut avoir lieu. D'une fois la traite finie, le veau est détaché afin qu'il réalise l'égouttage.

     

    Belle journée

    Dany

    7
    Mercredi 8 Avril 2015 à 11:24

    Bonjour Sophie

    En premier merci d'être venue ... j'apprécie ... cela aurait été trop bête !

    Ta série faute de trouver des narcisses est bien jolie. La sculpture attire le regard agréablement.

    Sur ta dernière photo, je vois le vélo-rail. En bas de chez-nous, il y en a également un vélo-rail qui passe. Cela va de Digne les Bains à Sisteron. C'est plus de 40 kilomètres ...pour l'instant tout est au repos et j'ai hâte de voir. Y aura t-il du monde ?

    Bon, pour revenir aux narcisses je suis certaine que tu vas bientôt en trouver et faire de belles photos.

    Bonne journée à toi

    8
    Mercredi 8 Avril 2015 à 14:20
    Une très belle région...
    merci du partage
    9
    Mercredi 8 Avril 2015 à 14:50
    Philippe Bullot

    La lumière est là, les narcisses ne vont plus tarder...

    Bonne après-midi Sophie.

    10
    Mercredi 8 Avril 2015 à 15:00

    bonjour Sophie , de belles sculptures et maisons  et église et clocher

      bel am  a+  

    11
    Mercredi 8 Avril 2015 à 17:36
    francinea

    bonjour, la viande de Salers est celle que je préfère, c'est la meilleure!  cette sculpture est de toute beauté, je te souhaite une bonne journée bisous 

     

    12
    monica breiz
    Mercredi 8 Avril 2015 à 20:15
    Bonsoir
    j adore voir les vaches dans les pàtures avec leurs petits
    je ne ssuis pas vegetarienne mais je mange pas de leur viande
    trés belle statue en hommage
    bonne soirée
    bises Sophie
    13
    Mercredi 8 Avril 2015 à 22:04

    Joli petit coin , bien reposant - Pas facile de se doubler en vélo rail  .... Faut pousser

    Bonne soirée Sophie

    14
    Dimanche 12 Avril 2015 à 22:10

    Bonsoir Sophie,

    non je ne suis pas végétarienne, mais je ne mangerai pas cette vache là, même si la sculpture est sympa!

    J'aime bien cette église au clocher à peigne. Et son presbytère aux toits de lauzes.

    Le vélo-rail est une bonne idée, je ne sais si c'est le seul dans toute cette région.

    Bonne  soirée et bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :