• Bredouille

    Encore sous le charme de très belles photos de hérons et d'insectes vues récemment,je me mis à considérer d'un autre oeil le petit étang qui m'est familier et à penser que je n'avais peut-être pas su en voir les richesses,par précipitation peut-être.

    Un petit soleil de décembre aidant, je partis l'explorer, d'un regard que je voulais neuf et  plus aiguisé.

    A mon arrivée précautionneuse,tout était silencieux.

    Contrairement à ce qui se passait parfois (trop rarement hélas) ,aucun héron craintif ne s'envola à mon arrivée.Pas un canard sur les eaux non plus.Je décidai de patienter et de rester le temps nécessaire pour faire sourire la chance.

    Comme il fallait bien que je me tienne compagnie dans ce désert (apparent?),je laissai mon esprit dériver dans  les associations d'idées.

    Le bleu de l'eau me rappela ce que j'appelle" ma période bleue",celle où j'avais la chance d'habiter près du Lac Léman.Je revis la profusion de cygnes qu'il y avait alors,ce magnifique oiseau qui a inspiré tant d'artistes,poètes et musiciens, et qui fait l'objet de tant de mythes 

    La legende grecque de Léda me revint alors à l'esprit et  je pensai  à une  belle statue la représentant en compagnie du cygne,dans une scène ludique, avec beaucoup de délicatesse.

    Pour les photos,la journée était ratée.Il restait l'imaginaire ,le jeu...Et si j'incorporais cette statue dans un de mes dessins et retravaillais le tout , pour voir ?

     

    « Petite solitude.Ce qui est éphémère. »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Décembre 2013 à 19:04

    La frustration développe parfois l'imagination ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :