•  

    Voici encore deux petits tableaux en  bronze ....

    Comme le précédent , il doivent  dater du début du siècle dernier , je les ai toujours vus chez mes beaux-parents mais ils ne ont plus là pour me dire ce qu'ils représentent. Or ils m'intriguent , ils ont je ne sais quoi d'étrange et de déroutant . bien que sur les deux il y ait des personnages se livrant à leurs occupations familières ...

    Je crois me souvenir qu'il m'avait été dit qu'ils avaient été fait à partir de monnaies n'ayant plus cours qu'on avait  fondues , mais je 'en suis pas certaine .

    Quelle pourrait être  cette ville ancienne au bord d'un lac de montagne ou d'un  fleuve ? Totalement imaginaire ou réelle ? Quel est ce palais qui semble être le même sur les deux ? Les maisons semblent  d'un autre matériau que lui , et puisqu'il s'agit d'un paysage urbain , on se serait attendu à les voir serrées les unes contre les autres ...

    Si quelqu'un a une idée , je suis preneuse !

    Ils sont d'autant plus troublants pour moi que j'ai longtemps fait le rêve que je me trouvais seule  devant une immense ville inconnue , dont je voyais les nombreux clochers et châteaux rouge - brique se découper sur un ciel blafard ,  et dont me séparait un large fleuve miroitant avec un pont à franchir...

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Interprétation libre .

     

     

    Interprétation libre .

     

     

    Interprétation libre .

     

     

    Interprétation libre .

     

     

    Interprétation libre .

     

     

    A prendre au premier ...  ou au second degré... !

     

     


    20 commentaires
  •  

     

    Cette année à Landogne , en complément de la Ronde des  crèches ( il y en avait 78 ) et dans le même esprit de curiosité et d'ouverture , des instruments du monde entier étaient exposés dans la salle polyvalente , pour "donner un aperçu de l'immense et incroyable variété de formes et de sonorités des instruments de musique à travers le monde ."

    En voici quelques uns :

     

    Instruments du monde à Landogne (63).

    A : Gita : grande calebasse finement décorée autour de laquelle sont accrochés des coquillages à l'aide de lanières de cuir . L'instrument est lancé à bout de bras et produit un son claquant quad les coquillages viennent percuter la calebasse .Instrument utilisé par les femmes au Burkina Faso lors de danses de cérémonies ( mariages etc ...)

     

    : Cheekere : hochet à percuteurs externes , réalisé avec une calebasse entière , évidée puis recouverte d'un filet rempli de graines ou de perles .On la tient d'une main tête en bas , tandis que l'autre main imprime à l'embout tressé un mouvement de va-et-vient hotizontal , vertical ou combinant les deux Afrique de l'Ouest et Cuba .

     

    : Tambour d'eau ; une moitié de calebasse remplie d'eau sur laquelle est placée une autre moitié de calebasse à l'envers et plus petite .On frappe dessus avec les mains , des baguettes de bois , des cuillères ou des  semelles de tong en caoutchouc .Joués pour les enterrements , les assemblées mystiques ou pour appeler la pluie . De nos jours , ils sont utilisés par les femmes durant les travaux pénibles pour accompagner des chants  ( Mali , Burkine Faso , Sénégal ) 

     

    : Sistres ; des rondelles de diamètre différent provenant de calebasses sont enfilées selon un ordre croissant , les parties concaves se faisant face , le long de deux branches d'une  fourche en bois , l'autre branche servant de poignée à l'instrument qui sert au cours de cérémonies en Afrique, notamment au  Gabon .

     

     

    Instruments du monde à Landogne (63).

    Les trois petits instruments à gauche : Caxixi . (prononcer catchitchi ) : hochets constitués d'un panier clos en forme de cloche à fond plat ( rondelle de calebasse)  contenant des graines au autres éléments de petite taille . On les secoue . Afrique et Amérique du sud ( Brésil en particulier ) .En Afrique de l'Ouest , il sont utilisés par les chanteurs en même temps que le tambour .

     

     

    Instruments du monde à Landogne (63).

    Donso ngoni : sorte de harpe jouée avec le pouce et l'index .Instrument à cordes pincées d'Afrique de l'Ouest = 6 boyaux qui se tendent avec des ficelles et des noeuds et une calebasse utilisée comme caisse de résonance .

     

     

    Instruments du monde à Landogne (63).

    Sur le devant : Balafon  . Le plus connu des idiophones africains ( instruments de musique de la famille des percussions dont le son est produit par le matériau de l'instrument lui-même ) .

    Ce sont des lames en bois et des calebasses en guise de caisse de résonance .Chaque lame est testée avec sa calebasse correspondante pour que tout soit accordé comme on le souhaite .

     

     

    Instruments du monde à Landogne (63).

    Udu .

     

     

    Instruments du monde à Landogne (63).

    Piano à pouces .

    On trouve ce petit instrument idiophone dans de nombreux pays d'Afrique . C'est l'instrument typique des griots et des conteurs africains . il est constitué d'une série de lames en métal ou en bambou qu'on fait coulisser pour accorder et d'un résonateur  ( calebasse , planche , boîte de conserve etc ...) .Son nom lui vient de la façon dont on en joue , en pinçant les lames alternativement avec les deux pouces  .

     

    Avant de faire ces photos , j'étais allée voir les crèches tout au long des rues du village . Il faisait très froid ce jour-là  ,  je ne sentais plus mes doigts mais surtout , je n'avais pas pensé à la condensation qui allait se produire sur l' objectif en entrant dans une pièce chauffée et comme je n'avais rien d'adéquat sous la main pour l'enlever , c'était pratique !

     

     


    22 commentaires
  • Stop !

    Dessin de Siné (Portée de Chats ) 

     

     J'arrête cette série qui m'a pris du temps et de l'énergie .

     

    Il me restait encore deux articles à vous proposer.

    Cet été , fuyant les cohues touristiques , j'avais choisi de partir à la découverte de l'art roman en Auvergne . 

    Je suis allée un peu partout , jusque dans les plus petits villages . et je dois dire que les églises que j'ai préférées , ce furent les obscures , les sans-grade , celles où les hirondelles bâtissent encore leurs nids sans qu'on les extermine , celles où il y a des bancs tout autour , avec des personnes du cru assises dessus , qui prennent le soleil et vous regardent en souriant découvrir les modillons . .. Là où on est loin des boutiques de souvenirs , du Saint-Nectaire , du jambon et du saucisson  à gogo , des tripoux et de l'aligot , des myrtilles et j'en passe ...

    Et petit à petit  je me suis prise au jeu , je me suis vraiment intéressée à ce que je voyais , documentée - et il y avait du travail !

    J'ai voulu partager , montrer - en toute objectivité puisque je ne suis pas Auvergnate - que l'Auvergne , c'est aussi autre chose que les volcans , les lacs et la ripaille .

    Mais à ce jour , c'est le fiasco , le bide , le four , la Bérézina !

    Et je n'en remercie que plus chaleureusement  les quelques personnes qui ont regardé les cinq articles qui précèdent !

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    J'étais allée au lac Chambon voir arriver l'automne .

     

    Connaissez-vous cet instrument ?

     

     

     

    Connaissez-vous cet instrument ?

     

     

     

    Soudain ont retenti des notes à la fois douces et puissantes , un air bucolique que je ne connaissais pas ....

    Cela semblait venir de la rive opposée .

    Effectivement ....

     

    Connaissez-vous cet instrument ?

     

     

    Sylvain a eu juste le temps de  photographier le musicien d'un peu plus près avant qu'il ne disparaisse ....

     

    Connaissez-vous cet instrument ?

     

    Aux dires de certain ,  ce serait un instrument utilisé par les bergers suisses pour ramener leurs bêtes qui s'écartent du troupeau , et aussi pour leur plaisir .

     

     

     


    19 commentaires
  •  

    Tout d'abord un grand merci à ceux qui se sont inquiétés de ma longue absence . Leurs petits mots que je découvre me font grand plaisir .

    Non, je n'étais pas malade , non , je ne suis pas vraiment partie non plus , retenue cette année par la chatte que j'ai recueillie et que je n'ai personne pour soigner en mon absence .Depuis qu'elle est assurée d'avoir le gîte et le couvert , elle mène sa vie secrète dans la journée mais revient le soir se restaure , ronronner en mettant ses pattes autour de mon cou et dormir .

    Il se trouve que j'ai fui ma maison tous les jours de ce bel été de soleil et de lumière . Dès travaux indispensables ont été effectués pour rénover un pont dans les environs , une  déviation a  été nécessaire ... et toute la circulation passait devant chez moi .Un boucan invraisemblable ( et j'ai plaint les ouvriers que les fantaisies de la météo ont obligés à  travailler dans la canicule ...) Ne pouvant rester dehors , ne voulant pas m'enfermer ni non plus fréquenter les endroits touristiques noirs de monde , je suis allée à la découverte de la sculptures de toutes les petites ( et grandes) églises romanes de la région ,  que j'espérais ouvertes l'été .Et le me suis prise au jeu , mais c'est ...du travail et il faut du temps , ne serait-ce que pour se documenter sur ce qu'on voit !

    J'ajoute que ce qui m'a fait choisir cette activité cette année c'est que la nature ( faune , flore , que j'aime observer et photographier , a cette fois complètement déserté mon environnement immédiat et j'avoue avoir été découragée par  ce désert !

    Il me faut juste redonner un peu d'ordre a mon jardin qui a eu  vite fait de

    redevenir sauvage et je reviens vous voir dès que je peux !

     

     

    Retour .

     

     

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique