•  

    En passant par Besse ( 63) , j'ai remarqué sur un parking une agitation inhabituelle  : il y avait là des rutilantes voitures anciennes qui arrivaient tout juste , dont certaines , venues de très loin , sur des remorques . Dans la cour de l'hôtel qui surplombe

    ce parking il y avait aussi une grande  effervescence  : d'autres voitures étaient en train de se garer ...

    Ni le circonstances ni le cadre ne se prêtaient trop  à la photo  car ces voitures méritent qu'on les mette en valeur , mais je n'ai pas résisté à la tentation de faire quelques clichés ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est Emile Mathis (1880-1956) , personnalité alsacienne , passionné d'innovations techniques , qui a créé la marque dont la grande époque commença après la première guerre mondiale pour se terminer après la seconde .

    Pour ceux que ce sujet intéresse :http//www.mathis-auto.com

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Oenologie .

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • Les aléas de la liberté .


    18 commentaires
  •  

     

     

    En pause.


    21 commentaires
  •  

    Dans la petite église champêtre de Colamine où nous sommes allés voir les statues sorties miraculeusement de l'oubli ,  il y avait , tout humble et tout modeste mais attirant le regard parce qu'il captait la lumière  , un gracieux  bouquet de ...monnaie du pape .

     

     

    Offrande .


    17 commentaires
  •  

    Le petit peuple de nos herbes et de nos feuillages  s'active nuit et jour et ne manque pas d'habiles artisans :

     

    Tissage

     

    Bel ouvrage.

     

     Découpage 

     

    Le petit peuple de nos hebes et de nos feuillages elle ouvrage.

     

    Construction 

     

    Le petit peuple de nos hebes et de nos feuillages elle ouvrage.

      

    Mais  les végétaux  ne sont pas en reste , tel l'églantier qui , piqué par un cynips  ( hyménoptère térébrant noir  très difficile à repérer ) pour y déposer ses oeufs , va se mettre à fabriquer une galle chevelue qui finira par comporter au sein de ses filaments des chambres dont chacune renfermera une larve de cet insecte qui se reproduit par parthénogénèse . Les larves  hibernent donc dans la galle

      

    Le petit peuple de nos hebes et de nos feuillages elle ouvrage.

     

     

    Bédégar ou barbe de Saint-Pierre : comment un végétal agressé peut se transformer en nursey !

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique