•  

    A Landogne , petit village des Combrailles au coeur de l'Auvergne , l'Association "Les crèches du Monde " sélectionne les crèches les plus emblématiques des cultures et traditions du monde , qu'elle présente dans des vitrines le long des rues , dans les fenêtres des habitations et aussi dans l'église .

    En voici quelques unes .

    Cette année , si le thème principal était l'Afrique , les autres continents sont présents également  et quelques artistes ont aussi donné leur propre version de la Nativité . Il y a en tout 76 vitrines et cette ronde des crèches enthousiasme petits et grands par l'imagination déployée dans chacune  et  le soin apporté au moindre détail .

     

     

    Afrique

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

     

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Zulu-Land .

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Burkina-Faso .

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Malawi .

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Désert africain

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Bédouins .

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

     

     

    Europe

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Russie .

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Pologne Cracovie .

     

     

    Les crèches de Noël à Ladogne (63 )

    Pologne .

     

     

    La visite continue demain ...si vous le voulez bien !

     

     


    13 commentaires
  •  

    En passant par Besse ( 63) , j'ai remarqué sur un parking une agitation inhabituelle  : il y avait là des rutilantes voitures anciennes qui arrivaient tout juste , dont certaines , venues de très loin , sur des remorques . Dans la cour de l'hôtel qui surplombe

    ce parking il y avait aussi une grande  effervescence  : d'autres voitures étaient en train de se garer ...

    Ni le circonstances ni le cadre ne se prêtaient trop  à la photo  car ces voitures méritent qu'on les mette en valeur , mais je n'ai pas résisté à la tentation de faire quelques clichés ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est Emile Mathis (1880-1956) , personnalité alsacienne , passionné d'innovations techniques , qui a créé la marque dont la grande époque commença après la première guerre mondiale pour se terminer après la seconde .

    Pour ceux que ce sujet intéresse :http//www.mathis-auto.com

     

     


    12 commentaires
  •  

     A  Issoire , à proximité de la superbe église romane Saint Austremoine .

    Trois statues de bronze vous interpellent .

     

     

    Je ne les avais encore jamais vues et lors de ma découverte , tout à côté  - Fête de la Musique oblige -  un orchestre interprétait différents morceaux tirés des  musiques de James Bond  et de "Thriller " de Michael Jackson ...

    L'ensemble était très efficace , je vous laisse imaginer .

     

     

    L'Exode .

     

     

     

     

     

    Le bûcher

     

     

     

     

     

     

     

    La Famille .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ces oeuvres en bronze sont du sculpteur Marc Petit , né en 1961 .


    13 commentaires
  •  

    C'était début avril , un des premiers jours où le soleil avait décidé de rester et où l'air n'était que douceur .

    Je décidai d'aller voir  le printemps et je choisis comme but de promenade un petit village vu à l'automne et qui m'avait plu ...

    Village vigneron , perché , avec un château médiéval témoignant de son passé  et un petit air méridional ...

     

     

     

     

     

     

    Je me gare en bas du village , à côté d'une fontaine qui me regarde mi figue-mi raisin ...

     

     

     

     

    Je prends une rue qui grimpe entre les vielles maisons et je remarque ici et là des détails charmants: un cadran solaire , des poteries fleuries sur les marches ...Le village est pour l'instant désert  et je me garde de photographier cette beauté éparse et d'autant plus intime que les habitants sont absents ....Et puis je me souviens d'avoir failli me faire arracher les yeux pour avoir tiré le portrait d'un coq qui se promenait avec son harem au beau milieu d'un paisible hameau .

    J'arrive au sommet du village .

    Voici la charmante petite église .Elle est bien sûr fermée .

     

     

     

     

    Lui faisant face , les vestiges de maisons vigneronnes typiques .

     

     

     

     

     

     

    Et , de l'autre côté , l'imposant château ...

    Il n'y a pas de panneau explicatif mais tout est net , propre , bien entretenu et on a plaisir à être là .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous sommes dans le haut du village et on se dit qu'il doit y avoir un très vaste panorama ...

    Je vois devant moi un portail grand ouvert , semblable à celui d'un  jardin public  et je devine que la vue se trouve là , à 50 m .Pour voir  le château dans son ensemble , je franchis le portail et une fois entrée , je progresse à reculons à la recherche du bon angle quand soudain une voix furieuse me fait sursauter :" Mais enfin , Madame , on ne rentre pas chez les gens comme cela , voulez-vous sortir etc  etc ..."

    Abasourdie , je sors et cherche ce qui aurait dû me faire comprendre qu'il s'agissait d'une propriété privée et non d'un jardin public Les premiers instants , je ne vois rien puis je découvre par terre, coincé entre le mur et le battant du portail , le petit panneau en question ...Soulagée , je retourne sur mes pas pour le signaler à la propriétaire  et ... je fus autorisée à regarder brièvement le panorama , mais le coeur n'y était plus  !

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Oenologie .

    Lire la suite...


    12 commentaires