•   

    C'est une modeste fleur sauvage qui , si on la regarde de plus près , est très jolie .

     Elle existe dans nos régions en pourpre , blanc et jaune .

     

    C'est le lamier pourpre qui apparaît le plus tôt dans l'année : je le vois sur ma pelouse en mars . Le nom de lamier vient du grec "laimos" qui signifie  " gosier " et évoque les lamies , ogresses féminines et on comprend pourquoi en voyant ses fleurs de profil : la ressemblance avec la gueule d'un animal vient tout de suite à l'idée ! 

     

    Le lamier .

     

     

    Le lamier .

     

     

    Puis en mai , c'est au tour du blanc de faire son apparition .

     

     

    Le lamier .

     

     

    Le lamier .

     

     

    Le lamier .

     

     

    Enfin , en juin , le long des chemins forestiers , on peut apercevoir le jaune (lamium galeobdolon ).

    Comme les autres lamiers ,  à ne pas confondre avec les orties , parmi lesquelles il pousse souvent , malgré la ressemblance de leurs feuilles qui amène certains jardiniers débutants  à se fabriquer consciencieusement du "purin d'ortie " avec du lamier pour fertiliser leur potager avec du lamier  

    Contrairement à l'ortie , le lamier n'a pas de feuilles urticantes .

     

     

     

    Le lamier .

     

     

    Le lamier .

     

    Les fleurs du lamier sont délicatement parfumées et les bourdons en raffolent . Mais pas que ...Certains d'entre nous   consomment les jeunes pousses en potage  qu'avant de servir ils parsèment avec les  fleurs .

     

    Le lamier .

    Ortie .

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  •  

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .

     

     

    Flore de mai  .1 . Dans les bois .


    16 commentaires
  • Tout d'abord , je remercie ceux qui m'ont laissé un petit mot amical : sincèrement , cela fait  plaisir et réconforte .

    J'ai été obligée de lever un peu le pied , mais chez moi , rien ne s'arrange vraiment , tout s'accumule et il faut s'y faire ...

    Bref , pour mon retour , je n'ai pas grand chose à vous offrir...

    Voici cependant  un petit portrait d'iris.

    Je reconnais qu'il est modeste  , ce n'est pas un iris sophistiqué . Il en existe de superbes , avec des teintes fabuleuses , comme les bleus , aussi fascinants que ceux des yeux de chats .... Mon père en avait planté avec succès dans son jardin .Il en avait donné à des passionnés comme lui . Ils lui survivent aujourd'hui et me font signe dans des jardins autrefois amis .

    Ceux qui ont subsisté chez moi sont les plus rustiques , les grands costauds .  Cette année , ils n'ont pas eu de chance : à peine éclos , ils ont subi les claques  de la pluie et  les assauts du vent , mais même dans un triste état ,  ils nous envoûtent  encore de leur parfum puissant dès qu'un rayon de soleil s'attarde un peu sur eux : bien plus suave que ceux de la jacinthe et du lys, vite écoeurants ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quand la fleur tire la langue ...

     

     


    11 commentaires
  •  

    Viola odorata .

     

     

    Viola odorata .

     

     

    Viola odorata .

     

     

     

     

    Viola odorata .

     

     

    Viola odorata .

     

     

     

    Viola odorata .

     

     

     

    Viola odorata .


    15 commentaires
  •  

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

    Ephémères et radieuses .

     

     

     

    Ephémères et radieuses .


    19 commentaires
  •  

    A cause du confinement qui a provoqué  du retard , certains petits chemins ont encore échappé - plus pour longtemps hélas-  au fauchage-bille à réro ...Il fallait en profiter ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je n'ai pas légendé ces photos , ce sont des fleurs qui vous sont familières , sauf peut-être celle-ci que j'ai aperçue au bord d'une petite route à proximité d'un village : un seul pied .Comment avait-il poussé là ? Cette fleur m'a intriguée avec ces sortes d'épis incurvés .J'ai eu du mal à trouver son nom :phacélie à feuille de tanaisie .Elle a une délicieuse odeur de miel !

     

     

     

     

    Pardonnez moi si je n'ai pas le temps de laisser de petits mots lorsque je passe sur vos blogs .Je suis plongée dans le désherbage de mes deux grands jardins que j'avais laissés sans entretien  dès avant le confinement faute de pouvoir évacuer les déchets verts : fréquenter la déchetterie toujours bondée sans masque nous semblait imprudent  .Ensuite le confinement n'a rien arrangé , ce qui continue d'ailleurs puisqu'on ne peut avoir de rendez-vous avant la mi -juin -mais le statu quo était devenu impossible , alors on entasse les sacs dont le contenu se décompose et empeste .


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique