•  

    "L'homme est le pin , la femme est la glycine , la glycine s'enroule autour du pin " .  Proverbe japonais .

     

    Bien que les féministes y touveraient peut-être à redire , je trouve l'image jolie ...

    Cette fleur originaire du Japon , aux longues grappes odorantes et au feuillage décoratif toute l'année , me rappelle une fabuleuse pergola sous laquelle je m'étais assise autrefois dans une petite auberge du Tarn et où l'on s'enivrait de ce parfum sucré  et de ce bleu légèrement violacé plus que du petit vin blanc bien frais qui embuait les verres ...

    Dans le langage des fleurs , la glycine est le symbole de la tendresse et de l'amitié ...

    Pour notre plaisir , elle est en avance cette année .

     

     

    Glycine

     

     

     

    Glycine

     

     

    Glycine

     

     

    Glycine

     

     

    Glycine

     

     

    Glycine

     

     

    Glycine


    21 commentaires
  •  

     Les fleurs de mars -avril sont d'une fragilité ...à toute épreuve . Les nuits sont froides autour de leurs tendres corolles , le vent leur fait tourner la tête et la pluie les fouette . Mais elles résistent et vont bravement jusqu'au bout de leur courte existence dans leurs teintes éclatantes .

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril

     

     

    Fleurs de mars-avril


    12 commentaires
  •   "Sois comme la fleur , épanouis-toi librement et laisse les abeilles dévaliser  ton coeur "   Râmakrisnna .

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

    Fleurs en liberté .

     

     

     


    16 commentaires
  • Le printemps va bientôt préparer son retour et avec lui ,petit à petit , vont réapparaître dans les jardins les plantes qui n'y ont pas été conviées , qui poussent toutes seules , et dont certaines sont qualifiées de mauvaises herbes .

    Pourtant ,elles ont leur charme , elles aussi ...

     

    Les pâquerettes qui ,en mai ,portent souvent chacune un insecte sur leur cœur...

     

    Le charme des intruses .

     

    L'épurge ,robuste plante au feuillage bleu-vert ,amusante avec ses capsules comme des paquets-cadeaux

     

    Le charme des intruses .

     

    L'euphorbe petit cyprès ,qui semble fabriquer des confettis 

     

    Le charme des intruses .

     

    La véronique au regard bleu ,amusante avec ses  pompons

     

    Le charme des intruses .

     

    Le liseron , qui dort longtemps dans la matinée

     

    Le charme des intruses .

     

    La bryone qui semble toujours avoir un  téléphone à proximité et s'empêtrer dans son fil

     

    Le charme des intruses .

     

    La brunelle qui s'est mis des papillotes

     

    Le charme des intruses .

     

    Le mouron  ,tout petit mais gracieux et d'un rouge éclatant

     

    Le charme des intruses .

     

    La cymbalaire ,qui rampe ,timide et fragile ,le long des murs

     

    Le charme des intruses .

     

    Le géranium sauvage aux coloris précieux ,qui pousse çà et là avec un entêtement joyeux

     

    Le charme des intruses .

     

    La renoncule rampante qui parsème d'éclats d'or les endroits les plus modestes

     

    Le charme des intruses .

     

     

     

     

     





    17 commentaires
  •  

    Bouquet

     

    Un jour , au Paradis , saint Pierre , agacé par des âmes qui avaient voulu en forcer les portes , avait laissé tomber ses clés à terre ; celles-ci prirent racine , donnant des touffes de primevères que l'on appelle depuis lors les " petites clés du ciel " .Cette légende d'origine allemande explique sans doute que parmi les petites fleurs des jardins médiévaux qui s'accrochaient à la pierre des cathédrales ,elle figure en bonne place .

     

    Bouquet

     

    On prétend en Angleterre qu 'au cours d'un bal offert en l'honneur de Disraeli , dans la seconde moitié du 19ème sièlce , une jeune femme avait fait une entrée spectaculaire, parée pour seul bijou d'une couronne de coucous qu'elle déclara avoir cueillis dans un pré voisin et que ,depuis ce bal ,Disraeli porta bien souvent un coucou à la boutonnière.

     

    Bouquet

     

    Depuis le Moyen -Age ,l'humble fleur dédiée à la Vierge Marie a séduit poètes et romanciers . Elle éclot pour la fête de Pâques .Elle symbolise la beauté vivace comme le précise son nom latin "bellis perennis "et on lui prête des qualités divinatoires élémentaires :je t'aime un peu, beaucoup , à la folie , pas du tout ...

     

    Bouquet

     

    Cette fleur bleue déjà peinte sur les murs de Pompéi doit sans doute son nom aux petits poils de ses feuilles ,du grec oreille de souris  Plusieurs légendes tentent d'expliquer son message "Ne m'oubliez pas ". Version allemande : un jeune homme à qui sa fiancée avait demandé de repêcher son bouquet tombé dans les eaux tumultueuses du Rhin , réussit à s'en saisir , à le lui lancer , puis déséquilibré , glissa dans l'eau ; il se noya après lui avoir crié : "Ne m'oubliez pas !"

    NB :ces textes sont extraits d'un livre édité chez Perrin :" Une histoire des fleurs "de Roselyne de Ayala et Mathilde Aycard ,où on découvre l'étymologie de quelques fleurs , les légendes qui s'y rapportent ,leur utilisation dans la décoration à travers l'histoire et leurs vertus médicinales ,avec des illustrations et des citations d'écrivains .


    11 commentaires
  •  

     L'énergie à perpétuer l'espèce valait bien qu'on la salue , d'autant que...

    La scène se passait fin août sur un petit étang fréquenté surtout par des pêcheurs assidus ,plus mordus que leurs petits poissons au bout de leurs lignes...

    Le lendemain,des machines tonitruantes dans ce silence , vinrent enlever toutes les algues  gênantes ,et faucher toutes les herbes des berges,jusqu'au ras de l'eau :"la tête à Toto "! Même quelques malheureux arbustes qui avaient eu la mauvaise idée de pousser là,firent les frais de cette frénésie destructrice , libérant ainsi de la place pour le confort de quelques postérieurs ravis ; par contre , les déjections diverses et variées laissées par l'homme et ses chiens,narguaient toujours le promeneur , risquant de faire chuter le distrait photographe..

     

     

     

    Derniers ébats.

     

      

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

    La pauvre flore qu'il y avait la veille n'était plus qu'un souvenir et pourtant elle avait été belle et variée .

     

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

     

     

    Derniers ébats.

     

     

     

     

     

    Derniers ébats.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique