•  

    Rose de serpent .

     

    L'environnement  : une étendue de bosquets malingres poussant tant bien qu mal sur une terre sèche et caillouteuse et menant à un bras mort de la rivière Allier qui forme là un petit étang à géométrie variable selon les quantités de pluie tombée ..Pendant longtemps , la commune a entretenu cet endroit juste ce qu'il fallait pour que la vie y reste sauvage mais depuis quelque temps ce lieu est à l'abandon et la végétation  a grignoté une partie des abords de l'étang.

     

    Rose de serpent .

     

    Curieusement , la faune n'en a pas profité pour prospérer : peu de chants d'oiseau , pas de hérons , plus de lapins de garenne . Il est tout de même agréable d'aller y observer le cours des saisons et d' en sentir les odeurs très particulières .

    Pour ce qui est de la flore, en mars elle se réduit à peu de choses.

    L'oeil est attiré par les lichens qui prospèrent partout sur les branches et les troncs . 

     

    Rose de serpent .

     

    Mais ce qu'on voit en ce moment ici et là , ce sont des plantes de 40 cm de haut , à feuillage vert foncé .

     

    Rose de serpent .

     

    Rose de serpent .

     

    Elles ont de petites fleurs vertes en clochettes penchées  (elles sont ainsi protégées de la neige et de la pluie ), composées de 5 sépales verts bordés de rouge .

     

    Rose de serpent .

     

    Cette plante est parente de la rose de Noël qui actuellement termine sa floraison dans nos jardins.

    C'est l'hellébore fétide , ainsi appelée parce qu'elle dégage une odeur désagréable quand on la froisse .

    Elle est extrêmement toxique et était autrefois utilisée pour ses vertus purgatives sensées évacuer les affections mentales  : "Ma commère, il faut vous purger avec quatre  grains d'hellébore"  La Fontaine : le Lièvre et la Tortue .

     On en accrochait aussi un bouquet dans les porcheries et les étables pour en chasser les maladies .

    Elle a de nombreux noms vernaculaires : rose de serpent , patte d'ours, pas de loup , pain de couleuvre , plante des fous ...

    Elle fleurit de février à avril .


    15 commentaires
  •  

     

    Les saisons de la cardère .

      

     

     

    Les saisons de la cardère .

     

     

     

    Les saisons de la cardère .

     

     

     

    Les saisons de la cardère .

     

     

     

    Les saisons de la cardère .

     

     

     

    Les saisons de la cardère .

     

     

     

    Les saisons de la cardère .

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Aujourd'hui , évasion hors de l'actualité , et même hors de l'hiver...

    Un chemin , en été .

    Un petit salut  à la mauve qui y fleurit et qui sait  renaître des  fauchages répétés des bas - côtés ...

     

     

    La mauve .

    Il en existe plusieurs variétés mais toutes présentent des propriétés très proches.

     

     

    La mauve .

     

     

    D'après Bernard Bertrand  (L'Herbier Oublié . Secrets des plantes retrouvées .Frédéric Lisak éditeur ) "Les pythagoriciens la consommaient en abondance , parce que , disaient-ils , elle procure la liberté de l'esprit en même temps que celle du ventre Hésiode se moquait ses sots qui ne la connaissaient pas .Horace disait se nourrir uniquement d'olives , de chicorées et de mauves ;Cicéron en abusait jusqu'à l'indigestion et Martial préférait la mettre dans son assiette au lendemain de ses libations ;Pline eut le mot de la fin en assurant qu'en consommer un peu chaque jour chasse la maladie .

    Au début du Moyen-Age, les capitulaires royaux de Charlemagne mentionnent la mauve parmi les plantes à cultiver absolument .Elle disparaîtra ensuite des tables que pour n'y revenir que comme remède .

    Les chercheurs ne feront que confirmer ses vertus et la mauve est encore l'une des simples les plus vendues en herboristerie ."

     

     

    La mauve .

     

     

    La mauve .

     

     

    La mauve .

     

     

     

    La mauve .

     

     

    La mauve .

     

     

    La mauve .

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Au jardin .

    Roucouler, ça occupe , mais il ne fait pas chaud , il faut bien gonfler ses plumes .

     

     

    Au jardin .

    En bas , tout est glauque , humide ...

     

     

    Au jardin .

    Il y en a qui s'entêtent à rester là...

     

     

    Au jardin .

    D'autres qui ont oublié ce qu'elles avaient à faire...

     

     

    Au jardin .

    La nouvelle génération attend son heure ...

     

     

    Au jardin .

    Mais en ce moment , on n'a d'yeux que pour l'hellébore

     

     

    Au jardin .

     

     

    Au jardin .

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Rencontre au coeur d'un livre.

     

    Entre deux pages .

    Un parfum délicat...

    Des images.

    Une voix qui surgit des souvenirs , et qui savait si bien parler de la beauté éparse autour de nous ...

     


    12 commentaires
  •  

     

     

    Eclatante , rustique , la gaillarde défie les intempéries et reste debout au jardin jusqu'aux premières gelées . A la belle saison , elle a ses inconditionnels...

     

     

    Lire la suite...


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique