•  

     

    Du soleil plein les yeux .

     

     

    Du soleil plein les yeux .

     

     

    Du soleil plein les yeux .

     

     

    Du soleil plein les yeux .

     

     

    Du soleil plein les yeux .

     

     

    Du soleil plein les yeux .


    17 commentaires
  •  

     

    Lorsque je vois des roses trémières , que je préfère sous le nom de passeroses , beaucoup plus doux , il me revient à l'esprit  quelques couplets d'une jolie chanson d'amour d'un auteur inconnu  du XIVe siècle , qu'avaient reprises Jacques Douai , puis Guy Béart : "L'amour de moy " :

     

    L'amour de moy s'y est enclose

    Dedans un joli jardinet

    Où croît la rose et le muguet

    Et aussi fait la passerose .

     

    Ce jardin est bel et plaisant

    Il est garni de toutes les fleurs

    On y prend son ébattement

    Autant la nuit que le jour...

     

     

    La passerose .

     

     

    La passerose .

     

     

     

    La passerose .

     

     

     


    17 commentaires
  •  Au bord des petits chemins qui grimpent au soleil -quand il veut bien se montrer - le fauchage acharné n'a plus laissé grand chose , à part quelques fleurs qui ont eu l'audace de repousser par-ci par là  , pas toujours coquettes , mais on les comprend ...D'ailleus , il ne passe personne ...

     

     

    Les opiniâtres .

     

    La bugrane , qui rampe parmi les herbes sèches , et qui pique sournoisement avec ses épines , mais on lui pardonne , avec ses joues roses ...

     

     

    Les opiniâtres .

     

    La centaurée et sa coiffure en ananas ...

     

     

    Les opiniâtres .

     

    La gesse , qu'aime beaucoup l'abeille charpentière , absente cette année ...

     

    Au bord du chemin forestier qui mène à un petit étang , les fleurs font ce qu'elles veulent , ou ce qu'elles peuvent , en cet été orageux et pluvieux.

     

     

    Les opiniâtres .

     

    La berce spondyle , qui domine tout le monde de sa grande taille

     

     

    Les opiniâtres .

     

     

    Les opiniâtres .

     

     

    Les opiniâtres .

     

    Plusieurs variétés de campanules , toujours très gracieuses ...

     

     

    Les opiniâtres .

     

     

    Les opiniâtres .

     

    La chicorée sauvage , toujours un peu en bataille 

     

     

    Les opiniâtres .

     

    Et la reine des prés , aux fleurs vaporeuses , et qui fleurit en grand nombre ...

     

     

    Les opiniâtres .

     

    Sans oublier la mauve , toute modeste et qu'aiment beaucoup les pyrrhocoris (gendarmes )

     

     

    Les opiniâtres .


    16 commentaires
  •  

     

    Une vie de coquelicot .

     

     

     

    Une vie de coquelicot .

     

     

     

     

    Une vie de coquelicot .

     

     

     

     

    Une vie de coquelicot .

     

     

     

     

    Une vie de coquelicot .

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     La cardère sauvage , élégante jusque dans son grand âge , porte aussi le joli nom de " cabaret des oiseaux " , elle qui a la particularité de si bien retenir l'eau après la pluie ...   

     

     

    Le cabaret des oiseaux .

     

     

    Le cabaret des oiseaux .

     

     

    Le cabaret des oiseaux .

     

     

     

    Le cabaret des oiseaux .

     

     

     

    Le cabaret des oiseaux .

     

     

     


    15 commentaires
  •  

    La forêt de la Comté , proche de Vic-le Comte , dans le Puy-de-Dôme , désormais espace naturel sensible , s'étend sur 1500 ha .

    Elle abrite une grande richesse faunistique , une grande variété d'espèces d'arbres , et une flore riche .

    On y découvre notamment le lis martagon , espèce protégée , interdit de cueillette dans toutes les réserves naturelles où il se trouve .

     

    C'est une plante vivace à bulbe , de 30 à 150 cm , à tige dressée tachée de rouge .

    Ses fleurs sont rose violacé piqueté de pourpre ( 3 à 4 cm ) , par 5 à 10 , en grappes , tournées vers le sol , à 6 étamines saillantes , jaune orange ou rouge pourpré .

    Cette fleur n'est butinée que par les insectes nocturnes .

    Son bulbe est très apprécié par les sangliers .

    Elle est présente dans toutes les montagnes d'Auvergne , mais rare  (bois de hêtres , taillis de noisetiers et prairies de montagne

    Sources : Fleurs familières et méconnues du Massif Central . Editions Debaisieux )

     

    J'ai eu le plaisir de découvrir cette superbe fleur au bord d'un chemin dans la forêt de la Comté et je lui ai rendu visite à plusieurs stades de son développement .

     

     

    Le lis martagon .

     

     

     

    Le lis martagon .

     

     

     

    Le lis martagon .

     

     

    Le lis martagon .

     

     

    Le lis martagon .

     

     

     

    Le lis martagon .

     

     

    Le lis martagon .


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique