•  

    Ne connaissant pas bien  l'emploi du temps d'une libellule , je suis revenue plusieurs jours de suite et à des heures différentes dans l'espoir de voir les aeschnes se poser enfin , mais je n'ai pas eu cette chance ! Un magnifique frelon solitaire , volant au ras du sol leur

    leur faisait concurrence dans l'agitation ...et m'inquiétait un petit peu !

    Seuls les individus les plus graciles prenaient quelques instants la pose avant de se faire déséquilibrer par une guêpe unique mais

    têtue et de mauvaise humeur .

     

    A la recherche des insectes  2.

     

    En désespoir de cause , je me suis enfoncée sur le sentier forestier à travers les ronces et les orties , pensant que dans un tel enchevêtrement de broussailles et à l'écart de tout , il y aurait des insectes , au moins dans les endroits bien exposés au soleil .

    Mais là encore , déconvenue : personne , ou presque...

    Des solitaires , très farouches ...Si vous ratez la photo , vous n'avez pas de deuxième chance !

     

    A la recherche des insectes  2.

    Celui-ci ( gomphocère roux ? ) avait un air goguenard ...

     

    A la recherche des insectes  2.

    Cette sauterelle  soignait un lumbago ...

     

    A la recherche des insectes  2.

    Cette autre boudait ...

     

    A la recherche des insectes  2.

    Cette coccinelle avait choisi une halte  pas très confortable mais sûre...

     

    A la recherche des insectes  2.

    Cette jeune coccinelle osait se risquer hors de sa cachette ...

     

    A la recherche des insectes  2.

    Solitude inhabituelle ...

     

    Voilà , j'ai fini mon inventaire - pas à la Prévert puisque je n'ai pas trouvé de raton-laveur !

    Bonne fin de semaine !


    23 commentaires
  •  

     

     

    Piège .

     


    9 commentaires
  • Au bord du chemin .

     

    Un petit chemin entre des friches .

    Une végétation touffue en majorité défleurie .

    Un grand soleil et du vent , comme chaque jour de cet été . Les insectes n'apprécient pas  mais en cherchant bien , là où le herbes ne sont pas trop agitées , on peut, avec un peu de chance , faire quelques rencontres .

     

    Au bord du chemin .

    Une petite jeune ...

     

     

    Au bord du chemin .

    Pas facile d'avancer là-dedans !

     

     

    Au bord du chemin .

    Madame en rouge et noir , Monsieur avec une petite touche de blanc en plus !

     

     

    Au bord du chemin .

    Les gendarmes aiment bien les mauves .

     

     

    Au bord du chemin .

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

     

     

    Au bord du chemin .

    Le noir , c'est toujours chic !

     

     

    Au bord du chemin .

    Allez , encore un petit effort !


    14 commentaires
  •  

    Minuscules .

     

     

    Minuscules .

     

     

    Minuscules .

     

     

    Minuscules .

     

     

    Minuscules .

     

     

     Presque plus d'insectes dans mon jardin cette année , mais ceux qui restent sont les plus petits , les plus fragiles ...et les plus intrépides aussi car le moins qu'on puisse dire est qu'ils ne se cachent pas !.


    10 commentaires
  •  

    Aujourd'hui , " ciel variable " ...

                Soyons francs  , il va encore pleuvoir ...

     

     

     

     

     

     

    Alors , pour amadouer  le soleil , voici quelques syrphes qui en sont si friands  - et qui sont à peu près le seuls à visiter  les fleurs sauvages au bord de mes  chemins familiers cette année  ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  

    C'était en juin , sur le chemin qui mène au lac de Bourdouze  (1168m) .

     

     

     

     

    Il y avait du vent et l'air avait l'odeur forte des vaches qui paissaient de part et d'autre du chemin .

    Peu de fleurs encore dans l'herbe sèche et dure des bas-côtés ...

    En cherchant  bien , on découvre quand même toujours un petit quelque chose  de la vie du petit peuple de l'herbe ...

    Ici  ce fut une épeire des roseaux en plein repas ...

     

     

     

     

    Là  , le festin n'avait pas encore commencé ...

     

     

     

     

    Un peu plus loin , un  petit bijou de papillon d'un bleu turquoise métallique  se régalait , l'adscita statices ...

     

     

     

     

      

     

     

     

    Ce papillon est de la famille des Zygènes , comme ceux-ci qui m'étaient familiers en Limagne , mais que j'ai très peu vus cette année .

     

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique