• L'église de Pignols et ses mystères .

     

    A une trentaine de km au sud-est de Clermont- F errand , ce tout  petit village de Pignols  (326 habitants ) que  vous avez vu  dans l' article précédent possède une église qu'on distingue à peine des  maisons car elle n'a plus de clocher . Les rues sont pentues et il faut encore grimper quelque marches pour y accéder .

    Ce fut pour moi une découverte fortuite  à l'occasion des Journées du Patrimoine il y a deux ans . C'est J.P Longin , un artiste plasticien , un amoureux passionné des  édifices religieux clunisiens de Bourgogne , qui en faisait la présentation et il déployait  une telle érudition et un tel enthousiasme qu'il aurait intéressé les plus réfractaires .

    Il a évoqué toutes les questions   que soulève pour les curieux cet édifice dont la toute première origine remonte sans doute au  XIème siècle , mais qui a été remanié du XIIe au XVIe  siècles . Qu'est-ce qui a motivé les modifications ,  comment interpréter ses  étonnantes peintures murales découvertes en 1987  alors qu'elles étaient masquées par des  couches de badigeon ?  Cet édifice est classé depuis 1993.

    Le porche par lequel nous y pénétrons  est tout simple mais en le regardant , les fidèles des  siècles passés , habitués à lire dans la décoration des églises comme nous  dans les livres  ,  comprenaient qu'ils entraient dans le domaine de la Parole .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    Sitôt la porte franchie , on est stupéfait ...On a sous les yeux 80m²de peintures murales .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

      

     

    Sur la voûte , un Christ en majesté comme on en voit peu : abondante chevelure blonde ,  moustaches à la Gauloise, léger strabisme , visage empreint d'une gravité pensive et triste qui le rend très touchant  .Ce qui est très étonnant, c'est qu'il il bénit de la main ... gauche ( par le même geste il désigne le Livre)

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    De part et d'autre sont figurés les Evangélistes .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

    L'aigle de Jean.

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     L'Homme (Matthieu ) émerge des nuages ...

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     Le taureau de Luc

     

    Le lion de Marc est presque totalement effacé . 

    On voit eux rangées d'apôtres qui se font face  , au dessin très différent

     

    Au nord , six apôtres aux attitudes différenciées qui semblent se diriger sur le côté .Saint-Pierre est à droite .

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

    Au sud , des apôtres bien alignés ,une décoration moins soignée .

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    En-dessous le dessin est différent aussi.

    Au Nord , semis de petites fleurs toutes simples 

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

    Au Sud , beaucoup plus de recherche .

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    Des artistes différents ont peint ces deux séries et en même temps , comme s'il y avait eu nécessité d'aller vite .Attendu qu'on a découvert un caveau sous ce qui fut le clocher , on a émis l'hypothèse que l'édifice ait fait office de mausolée , peut-être destiné au personnage mitré qu'on découvre un peu plus loin .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    Et il en  existe un aussi à l'entrée de l'édifice .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

    Autre interrogation : qui est le 13e personnage parmi les apôtres , plus petit , à longue chevelure ? Est-ce Marie-Madeleine, à qui l'église est dédiée ?

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    Dans le choeur  , les peintures sont du XVIe siècle .deux dames se font face .Chacune a une auréole et tient une palme , symbole de victoire , de part et d'autre de la croix vide dont il ne reste que les clous : peut-être Marie- Madeleine qui tient un flacon d'onguent ou de parfum , mais qui est l'autre ? Une personnification de l'Eglise si ce sont des grenades qu'elle a dans les mains , fruit symbole de la perfection ?

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    Décoration de l'oculus 

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

    L'église de Pignols et ses mystères .

     

     

     

     

      

     

     

     

    « Entre deux giboulées .Une petite halte . »

  • Commentaires

    1
    queline
    Lundi 9 Avril à 07:57

    Magnifique! Merci beaucoup pour cette découverte!Belle journée.

    2
    Lundi 9 Avril à 08:29

    Bonjour Sophie, je crois que maintenant cette Eglise n'a plus de mystères pour toi !! ces endroits recèlent souvent de trésors insoupçonnés... merci du partage de ta superbe série de clichés.  PS : j'ai changé de plateforme pour mes publications, je suis sur eklablog maintenant.

    3
    Lundi 9 Avril à 08:48

    Cette galerie de fresques est époustouflante. Un patrimoine énorme à conserver.

    4
    Lundi 9 Avril à 09:07

    Coucou Sophie,
    Un article très complet, et comme toi, je suis toujours super fascinée quand j'entends parler un passionné. Leur passion est communicative et donne l'envie de les écouter, même parfois sur des sujets qui ne sont pas forcément nos centres d'intérêts.
    Jolis les bas reliefs et ces peintures qui datent mais résistent au temps.
    Bises et bonne journée

    5
    Lundi 9 Avril à 09:54

    Waouh, un véritable trésor. Il en reste peu aussi belle.

    Bonne journée

    6
    Lundi 9 Avril à 10:06

    Bonjour Sophie

    Une belle découverte avec ces peintures qui datent et pas en trop mauvaise état, superbe

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    7
    Lundi 9 Avril à 11:03

    c'est presque incroyable que ces peintures soient parvenues jusqu'à nous ! un véritable livre qui en dit long si on prend le temps de le comprendre.

    c'est passionnant !

    Merci

    8
    Lundi 9 Avril à 12:06

    Ha oui elle mérite le détour !
    Merci pour ces explications
    Bisous Sophie

    9
    Lundi 9 Avril à 13:55

    une très belle  publication  avec de superbes photos et des informations intéressantes

    les peintures murales sont vraiment extraordinaires

    bon début de semaine

    10
    Lundi 9 Avril à 19:16

    Bonsoir Sophie merci de nous offrir ce magnifique reportage tu as fais des très jolies photos merci à toi pour ce très beau partage intéressant bonne soirée bisou Claudine Daniel

    11
    Lundi 9 Avril à 21:52

    Salut Sophie,

    Il y a des passionné qui savent transmettre.

    Merci pour ce superbe billet.

    Bises.

    12
    Lundi 9 Avril à 23:23

    Coucou Sophie,

    explications très recherchées avec ce guide assez exceptionnel du genre de celui que nous avions rencontré à nos dernières vacances.

    Mais qu'est donc cet oculus que ne connait pas google?

    Tes photos sont superbes, quel bon appareil (et bon photographe) pour avoir des fresques aussi nettes.

    Oh ce qui rapporte le plus chez moi c'est ce qui pousse tout seul ou est là depuis longtemps. L'abricot pas encore un seul fruit, on espérait cette année  mais cet idiot a sorti ses fleurs en pleine neige et grand froid. Le pêcher existant est un pêcher jaune (je n'aime pas les pêches jaunes) mais celle mà oui, car c'est de la pêche de vigne. Les cerises sauvages sont bonnes quand les oiseaux ne les ont pas mangées avant.

    Douce nuit et bises.

      • Mardi 10 Avril à 10:58

        Qu'est-ce que tu veux dire pour l'oculus ?

        Pour ce qui est de l'appareil , ce n'est qu'un Pentax K-S1 ...

    13
    Mardi 10 Avril à 08:19

    Je ne suis pas férue en relignion, mais le Christ blond qui bénit de la main gauche est effectivement très étonnant. Ces peintures sont très belles et ton reportage très intéressant. Bone journée. 

    14
    Mercredi 11 Avril à 12:16

    De superbes fresques que tu as superbement photographiées !

    Belle journée ensoleillée Sophie

    15
    Mercredi 11 Avril à 17:06

    Bonjour Sophie, 

     Entre  mystères et mysticisme... Ici  il n'est pas  question de croire  mais de  voir. Et surtout d'admirer le travail de ces artistes anonymes. Et pour  l'historien ou le passionné, vient le temps de tenter de déchiffrer ce qui à une certaine époque était évident à  lire et à comprendre.

    Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :