• La roue de cire de Marsat .

     

    Marsat , établi sur une coulée de lave et possédant de nombreuses sources , est un charmant village auvergnat à 3 km au S-O de

    Riom , avec ses très belles demeures enfouies au fond de grands parcs et ses maisons vigneronnes .

     

     

     

    Le culte de la Vierge y est attesté dès le premier siècle .

    Martial , un des 7 évêques envoyés de Rome pour évangéliser la Gaule y aurait établi un premier sanctuaire et l'aurait doté de reliques de Marie , notamment de la ceinture qu'elle perdit lors de son assomption .

    Au VIIe siècle , Grégoire de Tours atteste la présence à Marsat d'un oratoire et au VIIe sièle , St Priest , évêque de Clermont ,établit 3 religieuses à Marsat .Ce monastère prospéra, il y eut jusqu'à 60 moniales .En 1095 , il fut rattaché à Cluny .

    L'église actuelle a été reconstruite aux XIe et XIIe siècles sur l'emplacement de l'ancienne chapelle , puis remaniée à l'époque gothique .

     

     

     

     

     

     

    Derrière l'église se dresse une croix du XVe siècle en lave de Volvic .

     

     

     

    L'église abrite plusieurs statues de la Vierge .

    Une Vierge en majesté , du XIIe siècle

     

     

     

    Et surtout la célèbre Vierge Noire , en noyer  peint , également du XIIe siècle .

     

     

     

     

     

     

    Une autre particularité de l'église de Marsat , c'est la roue de cire suspendue au-dessus de l'autel  de Notre Dame .

     

     

     

    Elle témoigne d'un voeu de la ville de Riom:

     Quand les Normands ravageaient la région et qu'ils assiégèrent leur ville en 916 , les Riomois promirent à la Vierge , si Riom était épargnée , qu'ils lui porteraient chaque année un cierge dont la longueur serait égale à la circonférence de la ville .

    Un long fil de cire d'abeille est enroulé autour d'un cerceau de bois et sa longueur correspond donc à la mesure du périmètre à protéger .

    Chaque année , la roue était disposée sur 2 pierres à l'entrée du sanctuaire avant d'être brûlée .

    Le dimanche qui suit l'Ascension , il y a toujours à Marsat la fête de Notre-Dame

    La roue qu'on peut voir actuellement date de 1793 .

    Marsat était autrefois défendu par un château fort  ; Louis XI  y séjourna en 465 et fit un don pour qu'on puisse célébrer une messe par jour en l'honneur de la Vierge . Plusieurs rois de France vinrent à marsat faire leurs dévotions .

    Une tour , au pied de laquelle on peut voir une fontaine Renaissance ,est tout ce qui reste du château  qui fut détruit en 1590 au temps de la Ligue .

     

     

     

     

    En 1631 , la grande peste épargna Marsat , ce qui fut attribué à la Vierge .

    Il ne reste  reste plus grand chose d'authentique du monastère , après la Révolution , il avait même servi de carrière .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Dans un autre monde , peut-être ...Sans paroles . »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Juin 2015 à 10:19
    Philippe Bullot

    Merci Sophie pour ce beau voyage dans le temps !

    Bon week-end.

    2
    Samedi 20 Juin 2015 à 12:04

    Bonjour Sophie,

    Je la trouve pas très belle cette vierge noire. Chez moi aussi il y en a une et elle est horrible.

    Bises et bonne journée.

    3
    Samedi 20 Juin 2015 à 14:12

    Que de belles richesses dans ce petit village.

    je vois que là aussi les Révolutionnaires ont détruit un joli passé , ils n'ont rien à envier à ceux que l'on voit dans les pays arabes en ce moment

    4
    Samedi 20 Juin 2015 à 14:22
    Une fleur de Paris
    Bonjour Sophie ¤
    C'est un magnifique petit village. Passe une bonne journée, bises Véronique
    5
    Samedi 20 Juin 2015 à 15:45

    Bonjour Sophie j'aime tout autant les photos intérieures qu'extérieures, cette Vierge noire est aussi présente en Espagne dans un Monastère en Costa Brava (Montserrat). Merci Sophie.

    6
    Samedi 20 Juin 2015 à 18:26

    Un joli petit village riche en vestiges du passé 

    Une superbe série de photos

    Merci Sylvie

     

    7
    Samedi 20 Juin 2015 à 22:23

    Bonsoir Sophie,

    Belle façade pour cette église.

    Tes photos d'extérieur sont très belles.

    Bises

    8
    Dimanche 21 Juin 2015 à 23:24

    Bonsoir Sophie,

    oh surtout n'arrête pas ton blog, il est trop intéressant, tes photos sont géniales et les explications aussi.

    C'ets passionnant comme histoire, j'ai baguenaudé dans ces villages lors de nos différents séjours en Auvergne et je ne me souviens pas de ça; les vierges noires sont très belles.

    Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :