•  

     Cet étang des Combrailles est réputé pour son avifaune .

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

     

    On peut apercevoir le Puy de Dôme en arrière plan .

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

     

    Un sentier est aménagé sur une grande partie de ses rives dont il est séparé par une frange  marécageuse en cette saison .

    Le printemps ne se manifeste pas encore dans la végétation des abords immédiats .

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

     

    Sur l'eau , j'ai aperçu un couple de foulques très occupé à plonger , un cormoran qui se séchait puis disparut  et 2 couples de grèbes  et un canard solitaire .

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

     

    Deux affûts sont aménagés dont l'un  surtout présente de l'intérêt de par sa situation .

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

     

    Je poussai la porte dans l'espoir de faire une petite halte pour observer .

    Il y avait là un amateur de photo animalière , son matériel conséquent , son épouse traditionnellement munie de simples jumelles , et un fan tout ouïe .

    Avec la sensation d'être la femme invisible , je pris place sur  bout du banc qui restait et essayai de jeter un oeil par la petite ouverture trop haute pour moi et mal placée mais que que j'avais tout le loisir d'utiliser .

    Après m'être démanché le cou pour rien  , j'abandonnai les lieux ,toujours invisible , sachant par expérience que la situation allait durer , durer ...

    Je ne pense pas avoir raté grand' chose , mais arrivée sur la rive d'en face , je vis , pas loin de l'endroit que je venais de quitter, un pugilat de grèbes : un couple qui se contait fleurette fut dérangé par un autre couple qui s'approcha de trop près et Monsieur mit bon ordre à cette situation en volant dans les plumes des intrus et en les pourchassant bruyamment .Puis tout entra dans l'ordre , chacun se drapant  dans toute sa dignité .

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

     

    L'Etang Grand , à Pulvérières (63 )

     

    .


    18 commentaires
  •  

    Au lac de Bourdouze .

     

     

    Cette année , j'espère ne rien perdre du cycle de la végétation dans les tourbières : jusqu'ici je m'y suis toujours prise trop tard  et je l'ai regretté ...

    Il faisait un soleil délicieux et aller au lac de Bourdouze , dont j'ai déjà parlé à plusieurs reprises , était très tentant .

    Il est situé à 1168 m dans une dépression glacière , dans la partie nord du Cézallier , non loin de Besse .C'est un des lacs-tourbières d'Auvergne les plus diversifiés sur le plan biologique .Il est dominé par le puy de Montcineyre  (1331 m)

     

     

    Au lac de Bourdouze .

     

     

    Au lac de Bourdouze .

     

     

     

    Il comporte un secteur en eau et un complexe tourbeux à sec en amont , des zones tourbeuses intriquées avec des  prairies humides parcourues de ruisselets et de sources .

    Du point de vue de la flore , on y a dénombré 14 espèces protégées , comme la littorelle à 1 fleur , la linaigrette gracile , le fluteau nageant. D'autres appartiennent typiquement aux tourbières , comme la drosera à feuilles rondes , la laîche des bourbiers , l'andromède , ou à des lieux humides plus riches comme la ligulaire de Sibérie ou l'épipactis des marais . J'espère pouvoir découvrir un jour ces petites merveilles et vous les montrer

    L'avifaune comporte aussi 9 espèces protégées.

    Enfin , libellules et papillons sont aussi spécifiques .

    Pour l'instant , la végétation dort encore .

    Tout a été roussi par le gel et le sol est boursouflé de taupinières .

     

     

    Au lac de Bourdouze .

     

     

    Avec les nuages , le lac change constamment de couleurs et c'est un spectacle dont on ne se lasse pas .

     

     

    Au lac de Bourdouze .

     

     

    Au lac de Bourdouze .

     

     

    Pas encore de touristes , juste des marcheurs discrets , amoureux de la nature , la vraie 

     

     

    Au lac de Bourdouze .

     

     

     

    Et quelques ménagères , venues avec préméditation , couteau à la main ,cueillir des pissenlits ...

    Le silence , juste troublé par 2 couples de grèbes en pleine parade nuptiale , occupés à se faire bruyamment la cour tout en commençant à construire leur nid dans les intermèdes . Protégés par la distance , qu'ils sont heureux et libres ceux-ci , par rapport à eux des gravières , constamment dérangés !

     

     

    Au lac de Bourdouze .

    .


    20 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    La zone humide d'Aydat , que nous avions parcourue à la belle saison , a un tout autre aspect en fin d'hiver .

     

     

      

     

    Le lac a été longtemps gelé

     

     

     

     

    Tout est rentré dans l'ordre , la neige a fondu mais les sols sont gorgés d'eau et l'oeil , qui n'est plus occupé à regarder une végétation dense et colorée , découvre autre chose dans ce marécage .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

    Les canards , tout ravigotés , redécouvrent le plaisir de se promener sans se geler les pattes .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au revoir !

     

     

    Nous reviendrons quand le printemps sera bien installé !


    21 commentaires
  •  

     

     

     

    Il ne faisait que - 1° mais un vent glacé poussant devant lui une brume chargée de flocons épars vous faisait chanceler , et les rares promeneurs  hâtaient le pas ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lac Chambon en hiver .

     

     

     

    Le lac Chambon en hiver .

     

     

     

     

    Le lac Chambon en hiver .

     

     

    Le lac Chambon en hiver .


    24 commentaires
  •  

     

    Contrastes .

    Les tourbières en été ...

    Lire la suite...


    12 commentaires