•  

     

     

    Rencontres .

    Au bord de la petite route un animal étrange guettait ...

     

     

    Rencontres .

    dans le bois ,un visage observait ...

     

     

    Rencontres .

    et sur la passerelle du petit étang , les amoureux étaient seuls au monde ...

     

     

     





    17 commentaires
  • Cauchemar .

     

    "Quand on a une tête de beurre ,il ne faut pas s'approcher du feu " ...

     Je suis tombée dans un livre sur le tableau d'Arnold Böcklin ,"l'Ile des Morts",  et les explications  indiquaient que Rachmaninov ,frappé par ce tableau ,s'en était inspiré pour composer son poème symphonique du même nom ...

    Je ne connaissais pas cette œuvre et , curieuse ,  je l'ai écoutée ....

    La musique décuple l'effet du tableau...

    Et cette nuit , j'ai rêvé .

    Je mourais , j'étais occupée à mourir , c'était long...

    Je n'étais pas malade , ni usée ,d'ailleurs je n'avais pas d'âge.

    Je mourais parce que c'était mon tour et cela ne se discutait pas ,c'était comme ça . Je ne souffrais pas , je respirais normalement, j'étais simplement terrorisée .

    J'étais toute seule , au sommet d'un gouffre qui n'avait pas d'issue et qui était éclairé par une lumière glauque , assise sur une haute marche d'un escalator géant , en pierre humide et glacée .Cet escalator était en mouvement  et descendait inexorablement dans le gouffre . Chaque fois qu'une marche était franchie ,  j'entendais l'épouvantable fracas de la pierre , et au fur et à mesure que je descendais ,ce fracas enflait...

    Cauchemar .

    C'en était trop , je me suis réveillée

    Alors ,pour me faire pardonner de vous avoir raconté tout cela ,je vous offre un bouquet de Matisse !

     

     

    Cauchemar .

     





    10 commentaires
  •  

     Mi - ange  mi - démon

    Mi - chèvre  mi - chou , mi - figue  mi - raisin

    Alors pourquoi pas

         Mi - serpent  mi - poisson  ?

     

     

    Mi - Mi .

     


    12 commentaires
  •  

     

     

    Tournesol amoureux .





    17 commentaires
  •  

     Symbole de la vie ,en perpétuelle évolution ,en ascension vers le ciel ,l'arbre évoque tout le symbolisme de la verticalité [---]

     

     D'autre part , il sert aussi à symboliser le caractère cyclique de l'évolution cosmique : mort et régénération ; les feuillus surtout évoquent un cycle , eux qui se dépouillent et se recouvrent chaque année de feuilles .

     

       L'arbre met aussi en communication les trois niveaux du cosmos : le souterrain par ses racines fouillant les profondeurs où elles s'enfoncent ,  la surface de la terre , par son tronc et ses premières branches ; les hauteurs par ses branches supérieures et sa cime ,attirées par la lumière du ciel ; des reptiles rampent entre ses racines ; des oiseaux volent dans sa ramure : il met en communication le monde chtonien et le monde ouranien; Il réunit tous les éléments : l'eau circule avec sa sève , la terre s'intègre à son corps par ses racines , l'air nourrit ses feuilles , le feu jaillit de son frottement . ( Dictionnaire des symboles  ,Jean Chevalier et Alain Gheerbrant ,ed Laffont .)

     

     

    L'arbre .

     

     

    J'aimerais traduire cette complexité et tout le respect qu'elle m'inspire ...





    18 commentaires
  •  

     

    Il se passe des choses , l'hiver , au jardin , tandis que les humains sont occupés ailleurs.

    Le monde végétal mène sa vie dans le froid , fleurs et feuilles sèches font de la résistance avant de laisser la place aux nouvelles pousses.

    La petite fleur anonyme enfonce sur sa vieille tête son bonnet de laine défraîchi .

     

    Bizarre...

     

    Le physalis préfère porter une belle coiffe empesée ,en macramé .

     

    Bizarre...

     

     

    Les chatons de noisetiers dansent pour se réchauffer

     

    Bizarre...

     

    tandis que ceux du bouleau se prennent pour des lanternes vénitiennes ...

     

    Bizarre...

     

    Cela décoiffe la gaillarde chenue

     

    Bizarre...

     

     

    Les feuilles du framboisier s'accrochent encore , tordues et parcheminées .

    certaines restent très dignes

     

    Bizarre...

     

    Mais d'autres s'offensent de l'arrivée des bourgeons  et vocifèrent comme des mégères...

     

    Bizarre...

     

    Mais le moineau , au chaud dans ses plumes  , s'en moque comme de son premier duvet !

     

    Bizarre...

     

     

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique