• Le parfum des roses .

     

    Les  rosiers que mon père avait plantés un peu partout dans son jardin   lui survivent  , et chaque année  , dès le mois de mai , leurs parfums mélangés me donnent parfois l'illusion que je vais  voir sa silhouette apparaître au détour d'une allée et que je vais  franchir , éveillée , l'impitoyable , l'inconcevable mur du "jamais plus"

     

     

     

    Il était poète à ses heures et je le retrouve à travers ses vers...

    Alors qu'il avait enseigné toute sa vie et cru ainsi apporter sa pierre à l'élaboration d'un monde meilleur ,l'actualité le désolait parfois ,profondément .

     

     

    Si j'ai trouvé en mes bouquins

    Un remède à la solitude ,

    C'est , tel Candide  , en mon jardin

    Que j'ai découvert la quiétude .

     

    Dans l'ombre ténue des bouleaux ,

    Le soleil sème ses ocelles

    Et sur l'herbe , près du sureau

    La rosée , en perles étincelle .

     

    Sur une roche surchauffée ,

    Béat , un lézard gris sommeille.

    A une brindille agrippée

    Une libellule s'éveille .

     

    Contre un vieux tronc d'abricotier ,

    Le pivert vient battre tambour.

    Sous un vert rejet d'églantier

    Palpite un gracieux paon du jour

     

    Tout est paix et tranquillité:

    Les activités des humains

    Si chargées de perversité

    Ne sont ici que bruits lointains...

     

    Et dans le ciel bleu on peut voir,

    En larges orbes entrecroisées ,

    Des buses rousses , un milan noir

    S'énivrer de leur liberté

     

    Eux aussi , d'instinct , ont  compris

    Que sur cette terre où nous sommes

    Et que la violence investit

    Mieux vaut se tenir loin des hommes .

     

     




    « Début février .Mi - Mi . »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Février 2014 à 09:33

    Mieux vaut se tenir loin des hommes ... En ce moment c'est plus que vrai pour les animaux qui paient un très lourd tribu ...

    Superbe poème et qui me conforte dans ma pensée que l' Homme n'a plus sa place sur cette jolie planète.

    2
    Vendredi 7 Février 2014 à 10:20

    Ces roses sont très belles !

    Bien sûr que l'homme a sa place sur terre, puisqu'il fut un temps où certains peuples savaient vivre en harmonie avec la nature. La preuve en est, il existe encore des tribus indigènes qui ne vivent qu'avec la nature.

    Non, ceux qu'ils faudrait supprimer, sont les élites qui veulent tout contrôler et qui s'approprient tous les trésors de la terre au détriment d'autres humains, de la faune et de la flore.

    Bonne journée Sophie

    3
    Vendredi 7 Février 2014 à 11:03

    De biens belles fleurs qui ne manquent pas de piquants et pourtant si fragiles...

    4
    Vendredi 7 Février 2014 à 11:15

    Que de belles et délicates couleurs

    Tu classes tous tes billets dans la rubrique "Accueil"?

    Bon vendredi

    5
    Vendredi 7 Février 2014 à 12:50

    C'est un bel hommage à ton père que tu fais. Tout est beau tant les photos que le poème.
    Ces roses sont magnifiques car elles sont soignées par une personne passionnée.
    Belle journée à toi. Bises

    6
    Vendredi 7 Février 2014 à 12:56

    De tres belles roses , et un beau poéme ... une famille d'artistes ! bravo

    vivement le printemps!

    7
    Vendredi 7 Février 2014 à 13:59

     bel homage  ,  ces fleurs sont  magnifiques

     et les photos aussi

     et la rose  à été  chantée  de tous temps

     kenavo  bises

    8
    Vendredi 7 Février 2014 à 14:30

    Ce n'est pas ma fleur favorite, mais j'aime les couleurs de celles-ci.
    Et une chose est certaine elles sentent admirablement bon.
    Bonne journée à toi et très jolie clichés

    9
    Vendredi 7 Février 2014 à 14:45

    Bonjour Sophie

    Magnifique, c'est avec plaisir que je regarde cette rose

    Je te souhaite un bon après midi, bisous

    10
    Vendredi 7 Février 2014 à 16:38

    Très jolies fleurs.
    Et le texte est émouvant.

    Bonne fin d'après-midi !

    11
    Vendredi 7 Février 2014 à 17:01

    bonjour Sophie , ah les souvenirs heureux comme ça ...   oui !  

    ces roses sont magnifiques !! et tes photos également !! merci  

    une pensée pour lui ! ...       un beau poème ... à méditer ! 

    passe un bon week-end  bisous  a+  amicalement

    12
    Vendredi 7 Février 2014 à 17:04
    Philippe Bullot

    Bonjour, j'aime beaucoup ces coeurs de rose :)

    13
    Vendredi 7 Février 2014 à 18:01

    bonjour, 

    ton texte est magnifique et tellement vrai

    bravo à celui qui l'a ecrit

    à bientot

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Vendredi 7 Février 2014 à 21:52

    De belles roses et un beau poème,bise bon week-en

    15
    Vendredi 7 Février 2014 à 22:23

    C'est très beau Sophie,

    et le poème d'un père ne peut me laisser indifférente, mercredi 12 cela fera 1  an que le mien nous a quittés.

    Moi c'est plutôt quand ressortent les ronces dans mon jardin que je pense à lui, car il les a dégagées sur 1m50 de profondeur (en 1982)

    et ça commence depuis 4 ou5 ans à ressortir.

    Les roses sont magnifiques, délicatement ourlées, dommage que les ordis ne sachent pas reproduire les odeurs pour ça au moins.

    Bises.

    16
    Samedi 8 Février 2014 à 06:07

    c'est magnifique

    comme j'aurais aimé que mon père fut poète..

    la première est une douceur

    17
    Samedi 8 Février 2014 à 11:41

    J'aime beaucoup les roses et notamment cette couleur très douce .

    Joli cadeau laisser par ton papa , il reste dans ton coeur et le restera .

    Je suppose que leur parfum est divin.

     Très joli poême écrit par lui , un grand amoureux de la nature a n'en point douter.

    Sur ces notes douces , je te souhaite un beau WE

     

    Bizz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :