• Saint Verny .

    Lire la suite...


    7 commentaires
  • Pigeonniers de Limagne .

    Les pigeonniers sont indissociables des vastes paysages de Limagne .

    Lire la suite...


    7 commentaires
  •  

     

    C'est au cours du  Moyen-Age que les communautés villageoises se sont peu à peu affranchies de la tutelle seigneuriale en conquérant des droits , comme celui de cuire son pain , qui étaient auparavant exercés contre rétribution par les seuls châtelains.

    Chaque village s'est ainsi doté d'équipements collectifs : four à pain ,  abreuvoir , lavoir ,  puits , travail  à ferrer , construits , utilisés et entretenus par l'ensemble de la communauté selon des règles coutumières précises qui fixaient les droits et les devoirs de chacun .

    De plus en plus de villages prennent conscience de la valeur de ces constructions et les restaurent avec soin omme on peut le constater à Ternant- les -Eaux .  ( notice explicative fournie par le Conseil Général du Puy - de Dôme et qu'on peut lire sur la place de Ternant-les- Eaux  petit village à 50 mn au sud-ouest de Clermont-Ferrand ) .

     

     

    Petit patrimoine rural ;

     

    Lavoir et puits

     

     

    Petit patrimoine rural ;

    Le toit du puits est en lauzes .

     

     

    Petit patrimoine rural ;

     

     

                                                                                                              Le four .

     

     

    Petit patrimoine rural ;

    L'église se dresse tout à côté .

     

     

    Petit patrimoine rural ;

    Autre four restauré : celui de Saint-Germain-Lembron .

     

     

    Petit patrimoine rural ;

     

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires
  • La vigne pousse en Auvergne depuis la nuit des temps .

    C'est au Moyen-Age que cette culture a vraiment pris son essor. Les environs de Clermont et les bords de l'Allier se couvrirent de vignes .On cultivait le  pinot noir ,en provenance de Bourgogne .Il y eut des productions fabuleuses et une réglementation s'organisa .Les vins auvergnats acquirent une belle réputation et ils étaient acheminés vers Paris par voie fluviale .

    Le XIXème siècle vit l'apogée de la vigne en Auvergne et le Puy-de-Dôme était le principal producteur .Un autre cépage avait été introduit ,le gamay

    Lorsque le phylloxera attaqua les vignobles du midi ,les vignerons auvergnats durent faire face à une demande accrue et le Puy de Dôme devint le troisième départemnt viticole . Mais le phylloxera et le mildiou attaquèrent aussi le vignoble auvergnat et entre 1895 et 1912 ,il fut pratiquement anéanti .

    Il fallut repartir avec des variétés plus résistantes importées d'Amérique et la qualité des vins s'en ressentit .Ils se vendirent mal .En 1930 ,des gelées touchèrent sévèrement la vigne.

    La polyculture ,la guerre qui priva la vigne de nombreux bras ,l'industrialisation qui draina la main d'œuvre vers la ville , firent que de très nombreux petits viticulteurs disparurent.De 45000 ha en 1892 ,on est passé à environ 1000 ha de nos jours.

    Les vins d'Auvergne ont l'AOC , le gamay cède  de la place au pinot noir et au chardonnet ; les vignerons qui restent sont des passionnés et on parle à nouveau en bien des vins d'Auvergne :Chanturgue ,  Châteaugay , Boudes , Corent...

     

    Saint Verny .

    Les vignes à Corent 

    Saint Verny .

     

    Une trentaine de saints sont réputés protéger la vigne . Saint Vincent est le plus répandu .

    En Limagne , le saint patron des vignerons est ,depuis le XVIIème  siècle,  Saint Verny , saint d'origine allemande , de la vallée du Rhin (Werner). Ce saint ,de père vigneron ,aurait été mis à mort le jour du Vendredi Salors qu'il n'avait qu'une quinzaine d'années et gagnait déjà sa vie , son corps fut déposé dans une chapelle où de nombreux miracles se produisirent . Il fut canonisé en 1428.

    En Limagne, il fut l'objet d'une grande dévotion . Une confrérie de Saint Verny fut créée à Brioude en 1672 et une autre à Clermont en 1675 .Son culte donnait lieu à de nombreuses fêtes  et sa statue ,parfois très ancienne se voit toujours dans de nombreuses églises .

    Les paysans s'en prenaient à la statue du saint quand les choses tournaient mal pour la récolte et n'hésitaient pas à punir le saint par l'intermédiaire de sa statue : ils la mettaient en quarantaine nez contre le mur , dos tourné aux fidèles , ou bien allaient même jusqu'à l'immerger dan l'eau de la fontaine du village ou  de la rivière ...

    Voici quelques unes de ces statues :

     

    Saint Verny .

    Eglise de St Georges sur Allier .

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Chauriat. 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Dallet . 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Mezel . 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Saint Amant Tallende 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Saint Saturnin.

     

    Saint Verny .

    Eglise de Saint Maurice es Allier .


    16 commentaires
  •  

    J'aime les ponts , symboles d'ouverture , de communication ,  d'espace ...

    J'ai toujours du plaisir à regarde les eaux que nous traversons sur leur dos , leurs couleurs , leur végétation , leurs brumes , leurs humeurs et à écouter leur murmure ou leur fracas ...

    Certains , les plus beaux , tiennent bon depuis des siècles .

    En voici deux ,vénérables  , qu'aucune restauration invasive n'a défigurés à ce jour .

    L'un se trouve dans le secret d'un  bois  sombre ,en  contre-bas d'une petite route et franchit , dans la pénombre verte ,la couze de Valbeleix née un peu plus haut dans les monts du Cézalier ,"couze" étant le nom donné aux torrents dans cet endroit d' Auvergne .Il date de l'époque gallo-romaine.

    "Il suffit de passer le pont

    C'est tout de suite l'aventure

    Laisse moi tenir ton jupon,

    J'temmène visiter la nature ! "

     

    aurait chanté Brassens en le voyant .

    Pont.

     

     

     L'autre enjambe la tumultueuse couze Pavin  née dans les monts Dore , dans le vieux village sans apprêt de Saurier.Il a la particularité de comporter un petit oratoire...Il date du Moyen -Age  .

     

     

    Pont.

      

     

    Pont.

     

     

    Ponts .

     

    Ce n'est pas le Pont Mirabeau ,c'est un modeste pont de campagne et quelque chose me dit que les eaux bondissantes qu'il traverse ne se lasseront jamais "des éternels regards " !


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique