• Pour les curieux .

     

    Près du lac Chambon se trouve un petit village , Chambon-sur -Lac , dont l'église retient aussitôt  l'attention par son tympan du XIIème siècle  qui représente la lapidation de Saint Etienne .

     

     

     

     

     

     

    Le saint reçoit des pierres lancées par les bourreaux et les présente à un ange qui les montre à Dieu (main bénissant ) .

     

     

     

     

     

     

     

    A l'intérieur ( restauré  ) il subsiste  des chapiteaux et  j'aimerais avoir l'explication de certains , dont celui-ci , sachant que toutes ces représentations devaient avoir  un sens bien explicite pour les fidèles .

     

     

     

     

    Dans la pénombre , j'ai beaucoup de mal à faire les photos ...

     

    Les vitraux tout simples ont le charme des églises telles qu'on les imagine dans les romans du terroir ...

     

     

     

     

    Dans le petit  cimetière qui dévale la pente  à l'entrée  du village ,  un édifice garde ses mystères .

     

     

    C'est une chapelle sépulchrale des Xème/XIème siècles , percée de trois petites fenêtres .

    On l'a longtemps appelée "baptistère" parce qu'on a trouvé à côté une petite cuve ( baptismale ?) en bronze .

    Etait-ce  en fait un édifice sépulchral où étaient inhumés les seigneurs de Murol dont le château est  à quelques kilomètres ?

     

     

     

    Il y a des chapiteaux à l'intérieur et aussi à l'extérieur sur les colonnettes qui encadrent les fenêtres . Or certains sont énigmatiques ,dont celui-ci , à l'intérieur -qui est sombre à certaines heures de la journée ...

     

     

     

    Voici un passage du Guide de l'Auvergne Mystérieuse (Tchou éd ) le concernant :

    "On voit un homme nu couché sur un lit tandis que tout autour d'autres personnages semblent lui porter le plus grand intérêt.On a parlé d'une circoncision ou de martyre d'un saint .On y a vu la représentation d'une scène de médecine traditionnelle , de reboutage ou de magie ; le martelage du ventre était une pratique en usage autrefois dans les campagnes :les forgerons de village soignaient ainsi certains maux comme les hernies irréductibles .

    Selon le Dr Cany , il s'agirait de la représentation d'une cérémonie de castration rituelle rigoureusement païenne :la consécration d'un Galle ou prêtre de Cybèle .En effet , l'un des deux cérémoniaires vêtu à l'orientale , porte sur sa poitrine le prosthètidion ,insigne du culte de Cybèle...Enfin , la forme de la chapelle rappelle celle des sanctuaires de la déesse Terre et le sanctuaire est dénué de tout signe chrétien : la croix d'antéfixe du narthex est moderne  ".

    Cependant on note à l'intérieur la présence de deux chapiteaux que l'on retrouve dans toutes les églises romanes d'Auvergne ...

     

     

     

     

    Certes, leurs motifs se retrouvent déjà dans l'art gallo-romain avec une autre signification .

    La démonstration s'appuie aussi sur un  autre chapiteau extérieur  que j'avoue ne pas avoir identifié : deux  personnages seraient des dendrophores (prêtres de Cybèle portant solennellement un pin coupé symbolisant le corps d'Attis ) avec en main  des rameaux de pin .

     On verrait aussi quelque part sur un chapiteau extérieur  Attis sous un pin ...

    Mais sur des colonnettes extérieures   , on relève tout de même des thèmes bien classiques des églises romanes auvergnates .

     

     

    La sirène ...

     

     

    L'homme qui tire la langue .

    J'espère ne vous avoir pas trop ennuyés avec ce petit remue-méninges ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Quelques jours après ...Une époque civilisée . »

  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Octobre à 14:30

    Bonjour Sophie.

     J'avoue  ne pas être très versé dans l'art religieux et ses représentations statuaires et je m'incline devant ton érudition. Quel que soit le bâtiment ou édifice religieux : de la cathédrale à la simple chapelle - il subsiste toujours une part de mystère, soit dans l'architecture, soit dans la représentation de la foi : statue, peinture ou vitrail. Et pour moi, c'est là où je place le mystérieux. Car quand on sait, il n'y a plus de mystère. Heureusement, par chez toi,  ils sont encore nombreux.

     Je t'embrasse

    2
    Samedi 27 Octobre à 15:08

    Coucou Sophie,
    J'ai bien évidemment regardé toutes tes photos, et lu tes textes. Le moins qu'on puisse dire c'est que tu es bien renseignée et à présent, nous de même ! C'est très intéressant.
    Je ne suis pas non plus très passionnée par l'art religieux du Christianisme (probablement parce que je ne m'y sens pas connectée) mais j'apprécie le travail des artistes devant ces bas reliefs.
    J'aime beaucoup tous les vitraux également.
    Merci pour ce partage.
    Bises et bonne journée

    3
    Samedi 27 Octobre à 15:10

    C'est vrai que le clergé a repris à son compte les fêtes et les monument païens.

    Je me demande ce qu'avait fait le pauvre Etienne pour mériter la lapidation.

    J'ai été opéré de 2 hernies heureusement sans me faire marteler le ventre...

    Un article très intéressant, bien documenté, illustré de très bonnes photos.

    Je te souhaite une très bonne fin de semaine.

    Bise, Michel

    4
    Samedi 27 Octobre à 16:10

    Merci pour ce beau reportage !
    Bises et bon WE Sophie

    5
    Samedi 27 Octobre à 16:16

    Bonjour Sophie,

    Un article très intéressant de très jolies photos accompagnées par un texte très descriptif.

    Tu es bien documentée. Le monde des blogs un un plaisir, on apprend de façon ludique.

    Belle fin de journée.

    6
    Samedi 27 Octobre à 17:11
    Bonsoir Sophie,
    Ce bas relief est superbe. Une église assez austère mais jolie.
    Bonne soirée, bises Véronique
    7
    Samedi 27 Octobre à 18:01

    Je trouve que dans les Eglises on découvre toujours de belles choses : vitraux, statues, objets divers mais aussi sculptures qui représentent des scènes d'époque. Merci pour ton reportage local Sophie.

    8
    Samedi 27 Octobre à 19:18

    Salut Sophie,

    Quel article !

    Il a du te prendre du temps pour le réaliser.

    Photos et informations de premier ordre.

    Merci pour la découverte.

    Bonne soirée.

    Bises.

    9
    Samedi 27 Octobre à 20:58

    Bon week-end. Biz.Aline

    10
    Samedi 27 Octobre à 21:24

    Je découvre et apprécie beaucoup.

    Bravo et merci pour ces magnifiques photos 

    11
    Samedi 27 Octobre à 23:24

    Bonsoir Sophie,

    oh non tu ne m'a pas ennuyée du tout, j'aurais bien aimé pouvoir t'aider pour certains chapiteaux, mais ma science ecclésiale ne va pas jusque là.

    Mais j'apprécie beaucoup que tu en saches tant. Ou tu retiens bien ce que disent les guides. Tes photos sont bonnes, on voit bien les détails. Quant à cette chapelle ou monument funéraire, je ne sais, ça a pu être récupéré à des civilisations plus anciennes, ça se fait dans tous les sens.

    Une belle église romane un peu "gothisée" par la suite.

    Merci pour ce beau partage. Bon dimanche et bisous.

    Sylvie

    Pour ma fille l'appartement avait été choisi par Tobias, et pour y vivre à 4 avec en plus nous qui débarquons ce n'est pas trop grand, mais pour elle seule (car l'avocate a demandé qu'il soit attribué à ma fille pour le bien des enfants et qu'étant seule à recevoir des parents éloignés c'était normal (car c'est lui qui l'a entrainée là, elle ne serait jamais venue dans un lieu où on ne parle qu'allemand, elle a cette langue gutturale en horreur, alors qu'en 6è je l'avais encouragée à prendre allemand 1ère langue, pas question).

    Les appartement anciens allemands ont de grandes pièces de réception et de toutes petites chambres (sauf celle des parents).

    12
    Dimanche 28 Octobre à 09:10

    bonjour,

    je ne suis pas tres calé sur ces représentations et je n'oserais pas me prononcer ...mais bravo pour ton investissement et ton travail de recherche.

    bon dimanche

    à bientot 

    13
    Dimanche 28 Octobre à 09:51

    La dernière photo est très explicite, mais la "sirène" ne m'apparaît pas très bien.

    Je distingue juste deux personnages chevelus.

    Bon dimanche Sophie.

    14
    Dimanche 28 Octobre à 15:32

    Bonjour Sophie c'est un magnifique reportage avec des jolies photos et bonnes explications intéressantes bravo et merci du partage bon dimanche bisou Claudine Daniel

    15
    Dimanche 28 Octobre à 20:24

    Bonsoir Sophie

    Ils sont très beaux ces chapiteaux et bien entretenu , tu nous fais voir de beaux détails

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    16
    Lundi 29 Octobre à 10:04

    J'avoue que j'aime savoir et connaitre comme toi la signification de toutes ces sculptures. Elles n'ont pas été faites juste pour 

    décorer , mais pour parler aux fidèles et leur laisser des messages. Il faudrait un guide par église ou chapelle tant il y en a ! 

    Merci pour cet instructif sujet 

    ( de retour de la région de Sigean (Aude) où j'ai passé une superbe semaine)

    17
    Mardi 30 Octobre à 13:21

    cette chapelle et son architecture une très belle construction et très originale pour l'époque

    il faut avouer que ça a du être un sacré travail de sculpture pour ces scènes taillées dans la pierre dont tu nous donnes

    d'ailleurs un descriptif complet

    et malgré le fait de ta difficulté à prendre les photos dans la pénombre et bien je trouve que c'est une belle réussite

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :