•  

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...

     

     

    Premier soleil ...


    26 commentaires
  •  

    Il paraît que c'est le printemps . Il fait moche , froid et venteux mais , comme disent les sages , quand on n'a pas ce qu'on aime , il faut aimer ce qu'on a ...

    Alors on fait avec , on sort , on fait comme si ...

    Parfois , on n'a pas le choix , on vous a mis dehors et il faut reconnaître qu'il y a de bons côtés ...Ailleurs , l'herbe est peut-être plus verte mais on s'en moque !

     

     

     

     

     

     

     

    Parfois , si on était franc , on reconnaîtrait qu'on s'ennuie un petit peu beaucoup mais on est brave et personne ne le saura ...

     

     

     

     

    Quand on est libre de sortir ou pas , c'est mieux mais risqué .

    Aimé ou pas de ceux qui n'ont que deux pattes ,on se risque à partir en solitaire  explorer la nature toute verte et si immense qu'on a tout de même un peu la frousse , mais c'est excitant ...

     

     

     

     

     

     

    On peut aussi , quand on est le roi du farniente , aller discuter entre copains dans un coin abrité , même s'il arrive que la conversation tombe et que l'on compte les mouches  : il ne se passe pas grand chose dans nos campagnes !

     

     

     

      

    On peut aussi rêvasser , tout simplement , mais gare aux fourmis dans les pattes  !

     

     

     

     

    Ou glisser sur l'eau en se disant que la vie est belle si on ne pense à rien...

     

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .

     

     

    Etang fin avril .


    16 commentaires
  •  

     

    Le printemps des paysages .

     

    "Tout le printemps des paysages et des rivières monte comme un encens dans mon coeur  et le souffle de toutes choses chante en mes pensées comme une flûte " .

    Rabindranath Tagore  .L'Offrande Lyrique .


    17 commentaires
  •  

     

    Jaillissement .

     

     

    Jaillissement .

     

     

    Jaillissement .

     

     

    Jaillissement .

     

     

    Jaillissement .

     

     

     

    Jaillissement .

     

     

     

    Jaillissement .


    17 commentaires
  •  

     

    C'était le 10 mars que j'avais aperçu le premier oeuf de grèbe -  que 4 autres vinrent rejoindre . Hélas , au bout de quelque temps , il paraissait n'en rester que 3 ...Hier , je suis allée voir si l'éclosion avait eu lieu , au moins partiellement ...

    L'oiseau était toujours au nid , et son compagnon venait de faire la relève .

    A 50 mètres du nid , bien en vue , des pêcheurs avaient installé leur affût , leurs  lignes trempaient dans l'eau et on entendait leurs éclats de voix sonores .

    Son compagnon parti , l'oiseau resté au nid semblait inquiet et quitta son poste à plusieurs reprises . Je remarquai alors qu'il n'y avait plus qu'un oeuf mais que l'oiseau avait les plumage très gonflé et j'ai imaginé qu'il y avait peut-être , abrités sous les ailes , des oisillons déjà éclos .Mais je prenais peut-être mes désirs pour des réalités ....

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Ailleurs , le long d'un bras mort de l'Allier , le spectacle était tout autre .Des tortues , aussi immobile que les statues de l'Ile de Pâques  , prenaient leur bain de soleil dans cet endroit désert et aussi lugubre que possible . L'effet était saisissant ...

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Un peu plus loin , des grenouilles menaient grand tapage , inspirées elles aussi par le soleil et , au bord d'une eau glauque envahie par les algues , chacun de vos pas fait jaillir des gerbes de ces petites froussardes .Elles disparaissent , vous n'êtes pas près de les revoir dans tout ce fatras - et tout le monde s'est donné le mot et se tient coi .

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Dans la forêt , l'étang offre un tout autre spectacle .Là , c'est le silence , troublé uniquement par le bruit de marteau-piqueur que fait un oiseau costaud, à intervalles réguliers .

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Finies les amours des anoures ...Mais l'eau bouillonne de vie .

    La semaine passée , cela semblait fermenter dans une  une odeur indéfinissable qui tenait de la marée ...

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Aujourd'hui ,  se sont des bulles par ci...

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Et un invraisemblable grouillement de têtards par là ...

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     

    Ailleurs , ce n'est plus que le domaine des reflets ...

     

     

    Ici et là au bord de l'eau .

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique