•  

    Je vous ai déjà emmenés plusieurs fois dans les rues de Besse (63) au fil des saisons .

    Les touristes vont bientôt  affluer de nouveau quand les beaux jours seront là . En avril , c'est encore calme .

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

    Hier , il faisait doux mais  on était toujours  , pour les boutiques  déjà ouvertes ,  en mode vitrines d'hiver ...

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

    Une petite touche de printemps par-ci par là .

      

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

    Tout ce qui a trait, par contre , aux nourritures bien roboratives , résiste  en toute saison !

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    Quizz "Fromages "

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    La sinistre petite tue des boucheries ...On l'imagine autrefois !

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    Une ancienne  boutique beaucoup plus avenante ...

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

     

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    "La chenille devient papillon , le cochon devient saucisson ! "  François Cavanna .

    Je m'amuse en repensant  aux formules  de Desproges : "Faire la queue à la charcuterie pour se regradoubler l'intérieur ", ou encore "Bourré de charcutaille jusqu'à l'arrière-glotte " ...Mais je vais me faire mal voir , le saucisson  c'est une valeur sûre !

    Allez , encore une petite dernière : " La citation est à la littérature ce que la rondelle est au saucisson ! ".

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    Ceux qui aiment astiquer trouveront là leur bonheur !

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    Pour s'acheter de quoi se tailler des rondelles de saucisson et de parfaites tranches de jambon de pays !

     

     

    Dans les rues de Besse en avril .

    Pour moi ce serait simplement  la tartelette myrtilles et la coupe auvergnate .Beaucoup de myrtilles mais c'est bon pour la vue !

    Et vous ?

     

     


    2 commentaires
  •  

    La chapelle et le vieil arbre.

    Joze  (Tissonnière ) -63 .

     


    11 commentaires
  •  

    En vol un soir à St Sandoux ...

     

     

    En vol un soir à St Sandoux ...

     

     

     

    En vol un soir à St Sandoux ...

     

     

    En vol un soir à St Sandoux ...

     

     

    En vol un soir à St Sandoux ...

     

     

     

    Envol ...


    11 commentaires
  •  

     Saint-Genès - Champanelle est un village du Parc des volcans qui s'étale sur 12 hameaux autrefois à vocation agricole (élevage ).

    Parmi eux , Thèdes avait séduit un professeur et bibliothécaire clermontois , Benoît Gonod , qui y avait établi sa résidence secondaire , mais pas que ...

    Il décida d'y faire édifier  sa dernière demeure  en 1841 : une chapelle destinée à abriter plus tard sa sépulture et celle de son épouse .

    La mort le surprit avant qu'il n'ait terminé une inscription qu'il gravait lui-même :"Haec est requies mea " (Ici est mon lieu de repos ) .

    Coïncidence , en creusant pour établir les fondations de l'édifice , on découvrit ...des sarcophages mérovingiens .

    M.Gonod et son épouse reposent dans la crypte en compagnie d'un de ces sarcophages .

     

    Coïncidence .

     

     

    Coïncidence .

     

     

    Coïncidence .

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

    Soleil .

     

     

    Soleil .

     

     

    Soleil .

     

     

    Soleil .

     

     

    Soleil .


    13 commentaires
  •  

     

    Le Géant d'Auvergne .

     

     

    La Guerre de Cent Ans , les routiers , les guerres de religion , la tentative de Gaston d'Orléans de s'en emparer quand il complotait contre son frère Louis XIII , etc.., rien n' est venu totalement à bout de ce puissant château de Mauzun , dressé sur son vieux  piton volcanique à 25 km à l'Est de Clermont-Ferrand .

     

     

    Le Géant d'Auvergne .

     

     

    Symbole du pouvoir en Auvergne , il fut  âprement disputé à chaque période de troubles .

    Il fut érigé au XIIIème siècle et c'était alors la forme la plus aboutie de l'architecture militaire . Au temps de sa splendeur il avait trois  enceintes  une vingtaine de tours .

    A l'origine il appartenait aux comtes d'Auvergne , puis au tout début du XIIIème siècle il passa à son rival , l'évêque de Clermont  , fidèle au roi ..

    L'établissement de la monarchie absolue lui ôta sa toute première importance  stratégique .

    Au  XVIII ème siècle , l' évêque Massillon  , qui l'utilisait comme résidence d'été ,  demanda au roi l'autorisation de le démanteler  car trop dispendieux à entretenir. Finalement , devant le coût de l'opération , on ne put la mener à bout . le château fut utilisé  comme prison pour des prêtres indisciplinés  .

    En 1792 , il fut vendu comme bien national .

    En 1793 , le sinistre Couthon dut renoncer à la démolition qu'il avait ordonnée car il aurait fallu l'attaquer à la mine  ( certains des murs atteignent 4'50m d'épaisseur ! )

    Le château tomba en ruines  et les habitants de la région vinrent  s'y approvisionner en pierres .

     

     

    Le Géant d'Auvergne .

     

     

    En 2001 , le château fut acheté par un courageux particulier qui entreprit et mana à bien de grands  travaux de déblaiement et de consolidation .

    Désormais , le château fait l'objet de visites guidées .

     

     

    Le Géant d'Auvergne .

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires