•  

    Dans un  hameau proche de Courpière ...

     

    Plus vrai que nature .

     

    Deux petites mares au coeur de ce  hameau avec des nénuphars ....

     

    Plus vrai que nature .

     

    Plus vrai que nature .

     

    Et une haute  croix sans doute ancienne ...

     

    Plus vrai que nature .

     

    Plus vrai que nature .

     

     


    17 commentaires
  •  

    Venez armés , l'endroit est désert !

     

    Je vous emmène à Champeix (63) , derrière l'église .

     

    Venez armés !

     

    Dans un vieux mur , une porte ouverte qui éveille la curiosité ...

     

    Venez armés !

     

    Curiosité encouragée par les deux affichettes .

    Le jardin de la Congrégation St Joseph.

    "Derrière l'église ce grand jardin et son verger  cachent des trésors .A l'ombre des arbres fruitiers , retrouvez les fresques sur le pigeonnier , le bassin circulaire en pierre de Volvic et le canal séparant le jardin n deux , témoignant du savoir-faire des anciens pour maîtriser l'eau .Dans une atmosphère de sérénité et de douceur , admirez la vue sur le Marchidial , le château et les différents colombiers et jardins éparpillés sur la butte."

    Jardin des Soeurs .

    "Ce vaste jardin fut entretenu par les soeurs de la Congrégation St Joseph du XIIème siècle jusqu'au milieu du vingtième siècle .Il témoigne d'un temps où les chants encourageaient le travail de la terre .Les entendez-vous ?"

    Attirés par ces  auspices favorables , entrons .

     

    Venez armés !

     

    Venez armés !

     

    Venez armés !

     

    Le rez-de chaussée du pigeonnier est percé d'une porte qui donne accès à un escalier ...Descendons à la découverte en évitant de glisser sur les gravats .

     

    Venez armés !

     

     

    Venez armés !

     

    Allez , on remonte !

     

    Venez armés !

     

    Avant de quitter les lieux , montons au vieux verger ...

     

    Venez armés !

     

    Venez armés !

     

    A la sortie , examinons un peu ce qu'il y a sur la gauche ...

     

    Venez armés !

    Peut-être l'adduction d'eau dont il est question sur l'affichette ...

     

    Venez armés !

     

    Venez armés !

    Sans doute des ruines de certains bâtiments conventuels ...

     

     

    Venez armés !

    La sécheresse est un bon désherbant ...

     

    Il est temps de retrouver la partie vivante du village .

    On y retourne par une ruelle bordée de vieilles maisons aux caves profondes ...

     

    Venez armés !

     

    En franchissant une passerelle sur la Couze Pavin ...

     

    Venez armés !

     

    Enfin ,  vous voilà libérés !

     

    Venez armés !

     

    Au vu du peu d'intérêt suscité récemment par mon histoire de fantôme  - et de tout le reste d'ailleurs , soyons honnêtes - je sais que certains vont encore penser : mais pourquoi elle nous embête avec ses vieilleries , ses détails ?

    Mais on ne se refait pas , j'ai toujours aimé me dépayser . A défaut de voyages lointains  que j'adorerais , pourquoi pas dans le passé  ou dans l'étrange que l'on rencontre en y regardant de plus près dans la moindre promenade ? 

     

     

     


    16 commentaires
  •  

    Depuis presque 7 ans que ce blog poursuit son petit bonhomme de chemin vaille que vaille ,  je vous ai déjà proposé de flâner avec moi dans les rues du beau village de Saint-Saturnin .

     

    Son château , propriété de Catherine de Médicis qui y vint en 1566 et y reçut son fils Chareles IX ,   puis de sa fille Marguerite de Valois ,  la turbulente Reine Margot .

     

    Marguerite de Valois , dans la fleur de sa jeunesse , par François  Clouet .

     

     

    Elle  y séjourna quelques jours en 1586 avant d'être incarcérée pendant 20 ans à Usson . C'est là qu'elle aurait appris le supplice de son favori Aubiac ( enterré vivant à Aigueperse .)   Ce chagrin lui a inspiré ces vers :

    Si quelque curieux informé de ma plainte

    S'étonne de me voir si tristement atteinte 

    Répondez seulement pour prouver qu'il a tort,

    Le bel Athis est mort .

    -----------------------------------------

    Cet amant de mon coeur, qu'une éternelle absence 

    Eloigne de mes yeux , non de ma souvenance,

    A tiré quant à soi sans espoir de retour

    Ce que j'avais d'amour .

     

    Elle y revint libre en 1606 .

     

     

     

     

     

    Sa très belle église romane .

     

     

     

    La légende raconte que le maître-autel aurait été  été offert par  Margot .On remarque le H couronné d'Henri IV .Le M est-il celui de Marguerite de Valois , ou celui de Catherine de Médicis , on ne sait .

     

     

     

     

     

     

    Sa fontaine Renaissance ornée d'écussons  et ...de marguerites bien sûr !

     

     

     

     

     

     Voilà   ce que je vous avais montré de ce village qui donne souvent  envie d'y venir avec ses pinceaux .

     

     

     

     

    Je n'avais encore jamais emprunté le sentier qui part du mur  d'enceinte du château et qui descend dans un ravin de  roches basaltiques (Saint-Saturnin est édifié sur une coulée de lave  ) .

     

     

     

     

     

     

    Il  conduit à une source ,  une résurgence ,  dont l'eau a une température ( 9,7°) et un débit (2 litres /s ) constants .Cette source fut  aménagée en lavoir à la fin du XIXème siècle .

     

     

     

     

     

     

    Les femmes venaient avec leur linge qu'elles transportaient  dans une brouette , avec battoir et petite caisse en bois garni de paille  pour ne pas se faire mal aux genoux.

    Elles parcouraient donc 350 m sur ce sentier caillouteux qui monte et qui descend , avant de se mettre à l'ouvrage .

     

     

    Une carte postale ancienne , vue sur un panneau d'information .

      

     

     Le linge à l'époque était lourd , on portait des robes et des sous-vêtements   longs , les draps et torchons étaient épais , il n'y avait pas les détergents dont nous disposons de nos jours. Et tout ce linge encombrant et pesant , il fallait l'essorer . Ce devait être une belle corvée  ! 

    Il y a quelques tableaux qui représentent des lavandières mais ils ne donnent pas  cette impression  .On dirait même que c'est un joyeux moment de causette entre gaillardes copines ! Les travaux ménagers , n'était-ce pas naturel à la femme , comme  la maternité  ?

     

     

    Pissaro :les Lavandières .

     

    Après l'étendage venait le repassage , avec des fers chauffés sur le fourneau !

    Cette fois , ce tableau de Picasso est plus compatissant  !

     

    Picasso :la Repasseuse . 


    18 commentaires
  •  

    Mareugheol : un ancien fort villageois encore entouré de ses hautes murailles , même si aujourd'hui il en a débordé ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Donc un mélange de constructions d'anciennetés diverses , mais un coeur " dans son jus"  où se côtoient maisons discrètement rénovées et ruines qui attendent leur mécène .

     

     

     

     

     

     

     

    En cette fin d'après-midi de  début août , il était écrasé de soleil ...La fontaine et le lavoir apportaient cependant une petite illusion de fraîcheur...

     

     

     

     

     

     

     

    Pfff ! En voilà une idée...!

     

     


    15 commentaires
  •  

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

     

     

    Vieux village .

    Le chant de l'eau est omniprésent ... 

    Certains l'ont sans doute reconnu , il s'agit encore de Saurier .

    Et pour en terminer à l'ancienne :

     

     

    Vieux village .

     

     

     


    22 commentaires
  •  

    Hier , pour la première fois depuis un temps  interminable , le ciel était lumineux .

    Autant en profiter pour sortir , et hors de mes entiers habituels .Donc un petit tour dans la plaine de Limagne ...

    Pourquoi pas  Beauregard - l'Evêque , au nom prometteur ?

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

    Le village est situé sur une petite butte avec à son extrémité ce qui reste du château qui fut jusqu'à la Révolution , la propriété des évêques de Clermont, Philippe Auguste l'ayant donné au début du XIIème siècle à Robert D'Auvergne .Du château on a certainement une très jolie vue panoramique dont on a déjà une idée de plus bas .

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Un des occupants de ce château fut Massillon  (de 1717 à 1742 ) que l'on compara en son temps à Bossuet .

    Beauregard - l'Evêque posséda aussi un Couvent des Minimes qui fut fondé au XVIème siècle .Après la Révolution il fut vendu comme bien national et après bien des vicissitudes , il fut transformé en bâtiment agricole .

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Une association s'est efforcée de sauver ce qui pouvait l'être . Il reste encore les vestiges d'un cloître et d'une  chapelle de style Renaissance qui avait dû être très belle .

    A cette saison , la bâtisse m'aurait paru  parfaitement sinistre s'il n'y avait pas eu ce vieil arbre qui était en fleurs hier et qui, dans le silence ambiant , bruissait d'abeilles ...

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Certains éléments décoratifs de ce couvent se trouvent maintenant dans l'église du village...

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Sur la façade de l'église , ce moine ...

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Un eu plus loin , une maison à pans de bois ...

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

    Et non loin de là , un vieux puits ... 

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .

     

     

    Autour de Beauregard-l'Evêque .


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique