• L'or des prairies .

     

    Il y a bien longtemps , nous avions rendu visite à une vieille demoiselle dans son château entouré de douves et romantiquement délabré dont elle n'occupait qu'une petite partie .

    Elle nous avait ouvert les portes de la vaste bibliothèque et avait feuilleté pour nous , avec d'infinies précautions , d'énormes et  magnifiques herbiers qu'avaient constitués ses ancêtres , parmi lesquels un botaniste et physiologiste célèbre du XIXème siècle . .

    J'avais été éblouie par ces merveilles et je m'étais promis d'en faire un à ma modeste échelle...plus tard , quand j'aurais le temps !

    Et le temps a passé...Pour faire un herbier , il faut un minimum de connaissances en botanique , beaucoup de méticulosité et de  persévérance ! 

    Maintenant  il est possible de s'en constituer un  virtuel (même s'il n'a pas les qualités du vrai ) et c'est ce que j'essaie de faire , modestement  car  je suis novice en la matière  et les difficultés commencent dès l'identification : il faut déjà posséder quelques rudiments du langage des botanistes !

    Aujourd'hui j'ai choisi  le pissenlit : en période de confinement , je n'ai qu'à aller sur l'espace vert devant chez moi  !

     

     

    L'or des prairies .

     

    Il était déjà apprécié  pour ses qualités gustatives et diurétiques , mais Larousse lui a donné ses lettres de noblesse  !

    Ses appellations sont nombreuses : dent de lion , pisse-au-lit , pisse-chien , chou de cochon ( il s'en régale , paraît-il ) ,cramaillotte (à cause d'une célèbre confiture de franche-Comté , au goût de miel.)

    Les abeilles y butinent avec délice !

     

     

    L'or des prairies .

     

    Il n'est pas si simple qu'il y paraît !

    C'est une astéracée donc  ce qu'on croit une fleur unique  est en fait une sorte de petit plateau bombé (le capitule ) sur lequel s'insèrent un grand nombre de petites fleurs jaune doré très serrées , sans pédicules : les fleurons 

    A la  base de chacune , l'ovaire surmonté d'une couronne de poils qui entoure le tube constitué  de 5 pétales soudés entre eux formant un tube prolongé d'un languette  à cinq dents (ligule ).Du tube sortent cinq étamines soudées .Au-dessus des étamines , le stigmate ,  bifide .

     

     

    L'or des prairies .

     

     

    Après floraison , le pissenlit n'est plus qu'une  tête ébouriffée de petites aigrettes blanches , 

     

     

    L'or des prairies .

     

     

    Mouillé , il n'est pas mal non plus !

     

     

    L'or des prairies .

     

     

    L'or des prairies .

     

     

    L'or des prairies .

     

     

    Chaque aigrette  est constituée d'une graine , l'akène , surmonté d'un pappus , structure plumeuse en forme de parapluie permettant sa dissémination par le vent .

     

     

    L'or des prairies .

     

     

    L'or des prairies .

    « Les iris .Quelques gouttes de pluie ... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Avril à 13:10
    Une fleur de Paris

    Bonjour Sophie,

    Beaucoup de pissenlits chez moi aussi, une fleur tellement commune qu'on ne la regarde plus, un peu comme le canard Colvert tellement commun qu'on ne le prend plus en photo. 

    Je m'étais toujours posée la question si ces boules venaient avant ou après la belle fleur jaune. 

    Je te souhaite une bonne journée, prends soin de toi, bises Véronique

    http://objectifetpixels.over-blog.com/

    2
    Lundi 27 Avril à 13:18

    Bonjour Sophie

    Pendant se confinement nous regardons plus la nature, et j'arrive même à apprécier ces fleurs de pissenlit en photo lol

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    3
    Lundi 27 Avril à 13:32

    bonjour Sophie ,  oui le pissenlit est une fleur si belle et fanée je les trouve 

    aussi magnifiques !  ,  merci pour ton texte ...  eh oui les abeilles les aiment beaucoup 

    tes photos et macros !  sont superbes 

     merci gros bisous belle semaine A +

    4
    Lundi 27 Avril à 13:56

    Je n'ai pas réussi à décoder à 100% ton message chez moi 

    Il faut dire que parfois j'ai le cerveau lent 

    Merci pour ce si beau billet 

    Ce sont les petites choses simples de la vie qui sont les plus attractives 

    Très joles tes photos 

    Bonne semaine 

    5
    Lundi 27 Avril à 14:33

    Magnifiques photos et macros de ces jolis pissenlits qui parsèment aussi la pelouse du parc où j'habite,

    et le petit souvenir de pouvoir souffler sur les aigrettes, un jeu qu'enfant j'adorais !!!

    merci pour ce bel article, soleil , soleil  Sophie ,

    Ici depuis ce matin, pluie, pluie , météo identique demain,

    "le soleil est en confinement" comme nous lol lol 

    Bonne journée et bises amicales 

    Christiane

    6
    Lundi 27 Avril à 14:33

    Bonjour Sophie bravo pour ce magnifique reportage avec ces sublimes photos c'est vraiment de toute beauté j'aime beaucoup bonne journée bisou Claudine Daniel

    7
    Lundi 27 Avril à 14:39

    Bonjour Sophie.

    On ne croirait pas, mais il y a plus de choses à dire qu'on ne penserait, sur une plante si commune.

    Bonne journée.

    Michel

    8
    jm:rober
    Lundi 27 Avril à 14:40

    Bonjour  Sophie,

    Eh oui cette fleur  qui est en cette saison orne les prairie et en automne le pied orne nos saladiers……

    Mais je préfère ses autres astéracées comme le gazania

    Merci du partage

    bonne fin de journée

    Amitiés

    9
    Lundi 27 Avril à 14:46

    Le pissenlit n'est pas souvent considéré comme une très belle fleur par rapport à des tulipes et des roses. Pourtant, j'aime ce jaune pétant dans nos prairies et surtout, il me rappelle nos jeux d'enfants lorsque nous soufflions de toutes nos forces sur les petites boules blanches pour que les aigrettes s'envolent!

    Quelle belle idée de constituer un herbier. Je crois bien que j'en serai incapable. J'ai acheté l'année dernière un livre concernant les fleurs des Alpes mais je l'oublie souvent quand je pars en randonnée et quand je vois une belle fleur, je ne sais pas ce que c'est. :-) Bises alpines... de loin et belle semaine malgré tout.

    10
    Robert
    Lundi 27 Avril à 15:16
    Robert

    Ici les gens détestent les pissenlits, ils envahissent leur ‘’belle’’ pelouse toute ptopre

    11
    queline
    Lundi 27 Avril à 15:45

    les explications de botanique sont très fournies : les photos embellissent la fleur. Merci .

    12
    Lundi 27 Avril à 16:04

    Bravo une belle idée que nous suivrons avec plaisir. Cet article est très beau

    Bisous

    13
    Lundi 27 Avril à 16:09

    bonjour,Sophie,

    un superbe article avec de tres belles photos qui met bien valeur cette plante si commune mais qui égaye nos prairies..

    bravo

    bonne fin d'apres midi

    à bientot

    14
    Lundi 27 Avril à 16:28
    Philippe Bullot

    Merci Sophie de nous offrir tes petits soleils, bon courage pour ton herbier !

    Bonne semaine :)

    15
    Lundi 27 Avril à 16:31

    Bonjour Sophie.

     Ton reportage nous montre de nombreuses étapes de la vie du pissenlit. Cette fleur a pour elle de nous offrir à plusieurs stades de son développement, de multiples facettes qui ne peuvent que tenter le photographe. Tes photos sont magnifiques et bien servies par des explications claires. Merci.

     Bises

    16
    Lundi 27 Avril à 18:18

    Bonjour Sophie, elle est très présente dans la pelouse ..

    Je l'aime bien sur les dernières photos, si fragiles et délicates !!!

    Merci pour ce beau reportage !

    Gros bisous

    17
    Lundi 27 Avril à 19:13

    Pour le plaisir, un montage à base de têtes de pissenlit à Chaumont sur Loire, c'était une merveille

    Festival International des Jardins - Domaine de Chaumont ...

      • Lundi 27 Avril à 20:30

        C'est extraordinaire ce que tu me montres là et la réalisation a dû demander un soin fou !

    18
    Lundi 27 Avril à 21:58

    Salut Sophie,

    Extra cette présentation du pissenlit.

    Parfait des mots aux photos.

    Bravo et bonne soirée.

    Bises.

    19
    Mardi 28 Avril à 08:52

    C'est bien une des fleurs la plus attendue au printemps. Sans elle pas vraiment de nouvelle saison. Pour un début d'herbier je trouve que tu ne te débrouilles pas si mal.

    20
    Mardi 28 Avril à 09:47

    Une très bonne leçon de botanique !

    En plus, tes photos sont détaillées et explicites...

    La pluie attendue n'a été qu'une très légère bruine ce matin.... et déjà terminée.

    La terre n'est même pas mouillée  cry

    Bon mardi Sophie

    21
    Mardi 28 Avril à 18:52

    Bonjour Sophie, quel joli reportage sur cette fleur qui se métamorphose pour notre grand plaisir. Tes photos sont très belles, de sa couleur jaune soleil à ces petits parapluies qui essaiment les graines, vive le pissenlit. Je n'ai jamais essayé mais dans ma région on en fait même des salades, très bon parait-il. Bisou smile

    22
    Vendredi 8 Mai à 17:17

    Bonjour Sophie

    Je découvre ton blog, en ayant visitée celui de Sylvie -Escapade-

    Bravo  de splendides photos et explication sur cette fleur solaire , dont les feuilles sont d'excellentes salades.

    J'aime la simplicité de ta dernière image ; l'aigrette

    A bientôt

    Danielle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :