•  

    Après la longue période de gel , le moral est revenu sur les eaux et dans les prés ...

     

     

    La vie est belle !

     

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !

     

     

    La vie est belle !


    22 commentaires
  • Le printemps nous fait quelques petits signes ... 

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    La saison des amours a débuté pour les hérons ...

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...

     

     

    Le printemps nous fait des petits signes ...


    14 commentaires
  •  

    Oiseau de fer qui dit le vent

    Oiseau qui chante au jour levant

    Oiseau bel oiseau querelleur

    Oiseau plus fort que nos malheurs

    Oiseau sur l'église et l'auvent

    Oiseau de France comme avant

    Oiseau de toutes les couleurs . 

    Louis Aragon .

     

     

     

    Coqs .

     

     

     

    Coqs .

     

     

     

    Coqs .

    Rouge comme un coq !

     

     

    Coqs .

    Fier comme un coq ! 

     

     

    Coqs .

     

     

     

    Coqs .

    Comme un coq en pâte ? 

     

     

     

    Coqs .

    Qui c'est , le coq du village ?

     

     

    Coqs .

    C'est moi !

     

     

    Coqs .

    Et si on passait du coq à l'âne ?


    18 commentaires
  •  

    C'est dans le  cerisier à fleurs - qui méritera abondamment  son  nom au printemps - que se trouve  depuis des années chez moi en hiver le restaurant des oiseaux .

    Les petits convives  .

    Derrière cet arbre la haie de buissons ardents  permet aux petits convives de se planquer  pour vérifier si la voie est sûre avant d'aller se régaler sans crainte . Ils préfèrent  procéder par étapes .

    En face , il y a ma fenêtre de cuisine et sur le rebord , au soleil du matin , un chat ,apparemment sans maîtres, qui s'est organisé Dieu sait comment une petite vie très digne .Cela fait longtemps que je le vois passer , mais il ne sautait pas chez moi .

     

    Les petits convives  .

     

    Je m'inquiète - il fait si froid ,  mais tient à rester indépendant  . A-t-il fugué , a-t-il été abandonné , je ne sais pas .  Il a quand même choisi pour dormir un carton garni de chiffons doux dans mon appentis , puis la même chose dans mon garage   et il aime les croquettes .

    De la fenêtre il observe les oiseaux , qui se sont habitués à sa présence . Par contre , si moi  j'ouvre la fenêtre avec des précautions de Sioux , ils s'envolent et ne reviennent pas , même si je me cache ...Toutes les photos sont donc faites à travers la fenêtre !

    Voici la liste, peu fournie maintenant , des convives .

    Une dizaine de moineaux les jours fastes...Après réflexion dans la haie , ils arrivent toujours en bandes .

    Les petits convives  .

     

     

    Deux ou trois merles  dont l'un est toujours d'humeur belliqueuse  ...On dit qu'ils aiment les fruits mais ils boudent obstinément les pommes ou les poires que je leur donne !

    Les petits convives  .

    Monsieur .

     

     

    Les petits convives  .

    Mademoiselle  ??Cet oiseau a une ressemblance avec l'accenteur-mouchet , mais en deux fois plus gros et beaucoup plus hardi ...

     

     

    Beaucoup moins de mésanges cette année à fréquenter les mangeoires et pourtant je les entends  le soir , toujours très loquaces lorsque vient l'heure de se percher pour dormir .

    Les petits convives  .

     

     

    Un rouge-gorge fidèle depuis 3 ans que nous avons surnommé Félix , en talisman contre les chats .

    Les petits convives  .

     

     

    Un étourneau au gros appétit  mais pas agressif du tout avec les autres ..

    Les petits convives  .

     

     

    Les petits convives  .

     

     

     Quelques tourterelles turques très craintives , la douceur-même ...

    Les petits convives  .

     

     

    Un ou deux pinsons ... 

    Les petits convives  .

     

     

    Un accenteur-mouchet , tout modeste et furtif...

    On a faim .

     

     

    Les pies qui fréquentent les cimes des conifères ne visitent jamais les mangeoires .

    Les petits convives  .

     

     


    20 commentaires
  •  

    L'autre jour , en regardant les colverts  se ruer en se battant sur les croûtons de pain qui leur étaient lancés en rafales, une  question m'est revenue à l'esprit : pourquoi appelle-t-on péjorativement  "canard" un journal ? Je crois que j'ai trouvé !

    Ils sont bien différents , ces canards , quand on les laisse tranquilles et qu'ils mènent à leur guise la vie pour laquelle la nature les a conçus !

    Le dégel avait  gagné du terrain sur les lacs .

     

     

     

    Les colverts  tout pimpants   exploraient avec délice les eaux libres .

     A la zone verte d'Aydat , il n'y avait  que quelques couples isolés qui fouillaient avec un plaisir évident la couche épaisse d'écume amoncelée par endroits sur les eaux .

     

     

     

     

    Plus proche du lac , on se contait fleurette : Monsieur et Madame face à face quelques instants entamaient l'un et l'autre une gymnastique du cou , prometteusement symétrique et hop ! Sans plus de façons ...carré blanc !

     

     

     

    Après , chacun apparemment fier et satisfait , s'ébrouait ...

     

     

     

     

    Au lac Chambon , l'ambiance était différente .

    Il restait encore beaucoup de glace et  la petite société des colverts se répartissait en plusieurs groupes .

    Ceux -les plus nombreux - qui barbotaient goulûment dans les eaux boueuses avec de petites exclamations de plaisir .

     

     

     

     

    Ceux qui prenaient un bain de soleil sur la glace .

     

     

    Ceux qui faisaient du patin en couple...

     

     

    Et ceux qui , avertis Dieu sait comment d'une urgence subite , s'envolaient , solitaires , dans un grand éclat de voix vers la rive d'en face ...

     

     

     

    Le jour déclinait , tout était serein ...

     

     

     

     

     

     

     


    36 commentaires
  •  

    Marre des polémiques gonflées , des haines et des petites phrases assassines dont on nous gave ,  de la culture intéressée de l'angoisse - de la maladie de la vieillesse et des catastrophes en tout genre , marre  des sketchs et des pubs où l'idolâtrie de soi et l'agressivité  pétaradent   , marre des polars sanglants qu'on nous distribue tous les jours pour , dit-on , notre plus grand plaisir , marre de tous ceux qui confondent hargne de roquet enragé et énergie , humour  et méchanceté pure , intelligence et suspicion systématique , marre du vocabulaire obligatoire puisqu'il faut   radoter , pour exister ,  qu'on va tout péter , tout déchirer et surtout s'éclater à le faire , marre des chanteurs sélectionnés à grands frais et à grands coups de trompette  pour hurler  , marre de toutes ces formes de violence devenues une espèce de drogue ...

    Et j'envie ces oiseaux que je vois par la fenêtre ...                

     

     

    Un peu de douceur !

     

     

     

    Un peu de douceur !

     

     

     

    Un peu de douceur !

     

     

     

    Un peu de douceur !

     

     

     

    Un peu de douceur !


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique