• C'était en août , dans la Zone Humide d'Aydat .

     

     

     

     

    Je ne sais où sont passés les colverts , il y en a beaucoup moins cette année .

    La veille , il y avait là une mère qui surveillait de près le repas de ses quatre canetons  pleins d'appétit . Je les  avais déjà repérés en  mars : ils étaient plus nombreux !

     

     

     

     

    Une jeune femme est passée, traînée par un berger allemand haletant ,captivé par le spectacle .

    Ayant repéré qu' une ombre propice à la conversation  avait gagné le sentier , elle  sortit son smartphone et se plongea aussitôt dans  un dialogue animé  tandis que son chien , soudain détaché pour  prendre lui aussi  du bon temps , se ruait passionnément dans l'eau  à la poursuite des infortunés canards .

    On n'entendit plus que de grands bruits d'ailes , les cris alarmés  de la mère et le fracas de l'eau fendue par le chien de plus en plus  déchaîné . La jeune femme ne s'était aperçue de rien , elle avait continué d'avancer ...

    Le lendemain , l'ambiance avait changé : on était sur ses gardes parmi la gent canards ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je n'ai pas revu les canetons ...

    Ce soir-là , le héron , bel indifférent , tranquille  à l'autre bout du lac , vaquait nonchalamment  à son dîner .

     

     

     

     

     

     

     

     


    19 commentaires
  •  

    Comme des grands ...


    16 commentaires
  •  

      

     

     

    Cygne noir .

     

     

     

     

    Cygne noir .

     

     

     

     

    Cygne noir .

     

     

     

     

    Cygne noir .

     

     

     

     

    Cygne noir .

     

     

     

     

    Cygne noir .

     

     

     

     

    Cygne noir .

     

     


    26 commentaires
  •  

    Hier encore c'était le gel : barbotage pas possible, froid aux palmes , régime sec , ennui ...

    Et puis , d'un seul coup , le redoux ...

    En lavant le bec , on voit ça , c'est bon signe ...

     

    Liberté retrouvée .

     

     

    L'eau se remet à chanter ...

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

    Il y a des couleurs  neuves ...

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

    On se sent tout de suite bien mieux ...

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

    Alors on fait un brin de toilette ...

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

    Il faut se faire belle , il y a de bien jolis garçons par ici ...

     

     

    Liberté retrouvée .

     

     

     

    Liberté retrouvée .

     

    Pourvu qu'il n'ait pas peur que je cancane  qu'il me harcèle !

     

     


    21 commentaires
  •  

    Cet après-midi , soudain , les mangeoires sont désertes .

    Alors que la haie ce matin encore , avec les moineaux , était aussi sonore qu'une cour de récréation , cette fois , pas un bruit , pas un frôlement d'ailes . Rien !

    Avant-hier , j'avais retrouvé Félix le rouge-gorge , mort sur le paillasson , encore tiède et ne présentant aucune blessure .J'ai pensé qu'il était mort de vieillesse .

     

     

    Le mieux est l'ennemi du bien !

     

     

    Hier , au pied de la haie , autre découverte funeste : la merlette , blessée à la tête et à l'aile , gisant toute raide au pied de la haie . Un chat ?

    Ce midi , mon regard a été attiré par un oiseau inconnu , perché sur la haie .J'ai juste eu le temps de le photographier avant qu'il ne s'envole en trombe et quelques instants après , j'ai entendu des cris affreux poussé par un oiseau . J'ai juste eu le temps de voir le rapace déjà entraperçu qui prenait de la hauteur en emportant une proie dans ses serres . La bestiole - c'était un merle - lui ayant échappé , il l'a poursuivie et rattrapée .

     

     

    Le mieux est l'ennemi du bien !

     

    Le resto à oiseaux devenait célèbre , des petits nouveaux arrivaient comme le gros-bec , ou encore  un tarin des aulnes jamais vu jusqu'alors .

     

    Le mieux est l'ennemi du bien !

     

    Malheureusement , un épervier futé , décidé à profiter des facilités du monde civilisé et donc à  scruter aussi les jardins , a surgi du Diable Vauvert  pour déguster non pas les plats servis mais les clients !

     

    Le mieux est l'ennemi du bien !

     

    Depuis , le reste de la clientèle , choqué, reste aux abris !

    Conclusion  : les mangeoires sont tout simplement devenues un piège !

     


    21 commentaires
  • Voici la version auvergnate de nos compagnons à plume .De Limagne , pour être plus précise ...

      

    Le matin , quand la nuit a été  bien froide , je regarde s'ils sont  là , mes petits pensionnaires ailés ...

    Il y a celui que nous appelons Félix , le  rouge-gorge , qui revient tous les hivers . Il est adorable avec ses pattes si fines , son  ventre tout rond et son petit air étonné ! Il ne s'écarte pas des abords immédiats de la haie et n'aime pas trop l'affluence des autres oiseaux . Il a l'air d'avoir un appétit vite rassasié ..

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Ce n'est pas le cas de la dizaine d'étourneaux-sansonnets  qui ont toujours un petit creux  : boules de graisse et  graines ont le même succès ! J'ain essayé les pommes et les poires , mais , non , cela ne les inspire pas !

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Le  merle , très joli garçon ,  picore les graines avec une brutalité et une rapidité prodigieuses . il n'apprécie pas d'avoir des voiins de table et les coups de bec écartent les petits malotrus qui viendraient lui postillonner dessus ! 

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Sa compagne est plus distinguée ...

     

     

    Le restaurant fait le plein .

      

     

    La gent  moineaux , une douzaine , a très gros appétit et l'humeur teigneuse  ; imaginez deux moineaux picorant chacun sa boule de graisse (  de la même marque  et identiques en taille ) : presque à chaque fois , l'un des deux va fondre sur l'autre et hop ! il lui pique sa place  vite fait ! Chez les oiseaux aussi , ce  que possède le voisin est enviable ! Ils apprécient la haie de pyracanthas où les branches taillées à l'automne leur servent de perchoirs sûrs , bien protégés par les épines .Le régal suprême , pour eux , ce sont les pâtes ! Après , on a soif  !

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    L'accenteur mouchet est le plus craintif . Il est tout seul de son espèce .On dirait toujours qu'il se sent coupable de manger !

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Depuis une semaine , nous avons la visite d'un pigeon-ramier bien dodu qui  se met tout ce qu'il trouve  derrière la cravate vite fait ... Parfois , Madame se joint à lui ...

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Un couple de tourterelles , lui , est inséparable .

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

     

    Une tourterelle célibataire et mélancolique attend l'âme -soeur . Fêter la saint Valentin , ce sera pour une autre année

     

     

    Le restaurant fait le plein .

     

    Les mésanges , nombreuses jusqu'à cette année , ont soudain disparu ,  je le les entends plus se coucher à grand bruit tous les soirs comme c'était le cas jusqu'à l'entrée de l'hiver .

    J'ai eu deux convives de marque cette année ,mais le temps d'aller chercher mon appareil , ils avaient décidé de ne pas s'éterniser et j'ai à peine eu le temps de faire ( rater ) la photo .

     

     

    Le restaurant fait le plein .

    Un gros-bec casse-noyaux .

     

     

    Le restaurant fait le plein . 

     

    Un pic-vert .

    (Ces photos ne sont pas tellement moins nettes que les autres prises à travers le carreau de la cuisine ...! )

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique