•  

      Le château de Val vu par les peintres .

    1976  Bernard Buffet .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

     

    1977  Carzou .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1980  Jean Jansem .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1983 Baboulène .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1983 Guido de Bonis .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1983  Jacques Bouyssou .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1984  Yves Brayer .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1990  Guy Rocagel

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1991  Sebire .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1994  Murayama

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    1997  Pierre Lavarenne .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    2000  Bernard Gantner

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    2003  Jean Lacalmontie .

     

     

    Le château de Val vu par les peintres .

    2009  André Fialip .

     

     

     

     


    19 commentaires
  •  

    Le château de Val .

     

    L'imposant château de Val ( Cantal ), à proximité de Bort-les-Orgues (Corrèze  ) doit sa situation actuelle sur un ilot rocheux au milieu des eaux à l'édification du barrage de Bort , pièce maîtresse de l'aménagement hydro-électrique de la Dordogne .La retenue est en partie alimentée par les eaux de la Rhue , affluent de la Dordogne .

    Initialement , le château devait être englouti et ce sont des contraintes techniques qui ont fait qu'il eut une destinée plus heureuse et que seul le parc disparut sous les eaux .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

    Ce château fut édifié au  début du XVe  par Guillaume IV d'Estaing  et au cours des siècles suivants   des familles s'y succédèrent  .Il resta habité jusqu'au début des années 40 .

    En 1946 , les propriétaires  (famille d'Arcy ) furent expropriés en vue de l'inondation de la vallée Propriété d'EDF ,le château resta un temps à l'abandon .Il sera pillé jusqu'en 1951 , date à laquelle le Syndicat d'Initiative de Bort y installa  un gardien . En 1953 , EDF le revendit  à la ville de Bort  pour   1 Franc symbolique  et bien qu'il se situe sur la rive auvergnate du lac (sur la petite commune de Lanobre) . EDF  consentit à la construction d'une jetée permettant l'accès au château .

    C'est le Syndicat d'Initiatives de Bort qui gère désormais l'édifice  et  en fait  le théâtre d'expositions  (peintures ,sculptures photos...) Des concerts et des représentations théâtrales y sont organisés .

    Une base nautique et des plages ont été aménagées sur les bords du lac .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    J'y suis allée un soir de mi-septembre quand il n'y avait plus de touristes .En juillet-août , il y a un monde fou .

    Un vent léger , des vaguelettes , une légère odeur de marée et une grande effervescence parmi les choucas des tours .C'était délicieux...mais pas pour les photos (contre-jour assassin !)

    La visite de l'intérieur vaut la peine et elle est très bien organisée puisque ,s'il n'y a plus de visites accompagnées  en septembre , il suffit  d'appuyer  sur un bouton dans chaque pièce pour avoir des explications -et on peut prendre tout son temps !

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

     

    Le château de Val .

     

     

     

     


    20 commentaires
  •  

    Je ne me souvenais plus quand fleurissent les narcisses dans le Cézallier et le soleil m'a incitée à aller voir ce qu'il en était .

    hélas , il est trop tôt et la nature là-haut a encore son aspect hivernal  : tout est ras , tout est roussi et on voit encore quelques plaques de neige çà et là dans les endroits peu visités par le soleil .

    J'ai poussé jusqu'à Allanche  , cette commune du Cantal qui se place parmi les premières en superficie de terres d'estives et où se déroule en mai la Fête de l'Estive .

    Là , je me suis amusée à photographier un monument peu banal : une sculpture de Jean Chauchard , en pierre volcanique ( sauf les cornes ,  en métal ) qui rend hommage à la race de Salers , emblème de toute la région d'Allanche : vache de bonne aptitude à la marche en terrain difficile ,résistante à la chaleur des étés et aux froids de l'hiver , féconde  (vêlages faciles) et , pour ceux qui ne sont pas végétariens , d'une excellente qualité gustative .

     

     

     

     

     

    J'ai fait le trajet du retour par de petites routes Non loin d'Allanche , le petit village de Saint-Anastasie  possède une église romane à peigne , du XIIème siècle .A côté , devant le cimetière , une très ancienne croix et une vieille maison au toit de lauzes que je suppose être l'ancien  presbytère.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Poursuivant ma route , mon attention a été attirée par une voie ferrée fermée mais qui a conservé une activité ...touristique de mai à septembre .C'est le vélo-rail du Cézallier , qui circule entre Allanche et Landeyrat ( une trentaine de km ) , activité ludique permettant de découvrir des paysages d'une manière originale ; un vélorail , propulsé par la force musculaire de ses occupants,transporte 4 adultes ou 2 adultes et 3 enfants de moins de 10 ans...

     

     

     

     

    Pour les narcisses sauvages , ce sera une prochaine fois ...

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique