•  

     

    Tout seul ,

    Que le berce l'été , que l'agite l'hiver,

    Que son tronc soit givré ou son branchage vert

    Toujours au long des jours de tendresse et de haine

    Il impose sa vie énorme aux plaines .

     

    Il voit les mêmes champs depuis plus de cent ans

    Et les mêmes labours et les mêmes semailles .

    Les yeux aujourd'hui morts

    Des aïeules et des aïeux

    Ont regardé maille après maille

    Se nouer leur écorce et ses rudes rameaux...

     

    C'est ainsi que débute le beau poème d' Emile  Verhaeren , l' Arbre ...

     

     

    Arbres .

     

      

    Arbres .

     

     

    Arbres . 

     

     

    Arbres .

     

     

    Arbres .

     


    26 commentaires
  •  

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     


    26 commentaires
  • " Comment compterait-on le temps s'il n'y avait ni  soleil  ni saisons ni végétations successives  dans la nature ?On ne compterait plus , nous serions dans le vague de l'éternité ." A . Grétry .

     

     

    Les quatre saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Les quatre saisons .

     

     

     

    Les saisons et les arbres .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Les quatre saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Les quatre saisons .

      

     

     

    Les quatre saisons .

     


    29 commentaires
  •  

    C'est agréable de profiter de  la riche palette de l'automne pour aller à la découverte du petit patrimoine qui parsème les campagnes , plus ou poins bien entretenu et mis en valeur  ( chapelles , croix , lavoirs , fours etc...).

    Il faisait encore doux hier à Aubusson d'Auvergne  (63) .
    Près  de l'ancienne église paroissiale d'Espinasse , le tilleul Sully , vieux de 400 ans et autour duquel se réunissaient les paroissiens le 15 août autrefois lorsqu'ils venaient  prier ND d'Espinasse , perdait doucement ses dernières feuilles .

    A côté de lui , la croix en arkose  du XVIIème siècle ,  ornée en son centre d'un quadrilobe recoupé en carré , n'a pas de figuration  et elle attendra sagement la belle saison pour s'orner à nouveau des fleurs qui s'élanceront sur son arceau ...

     

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

    Des branches . Des feuilles .

    Des pétioles .Des folioles .

    Un monde ramifié qui bouge , bruit et bondit.

    Un royaume de verdure, de vertiges et de vent .

    Un labyrinthe de souffles et de murmures ,

    Un arbre en somme .

     

    Jacques Lacarrière .

     

     

    Un arbre .


    17 commentaires
  •  

    " L'homme , on a dit qu'il était fait de cellules et de sang . Mais en réalité il est comme le feuillage . Non pas serré en bloc mais composé d'images éparses comme les feuilles dans les branches des arbres et à travers lesquelles il faut que le vent passe pour que ça chante "   Jean Giono  . Que ma joie demeure .

     

     

     

     

     

     

     

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique