•  

    Ce serait une privation difficilement supportable de se passer d'eux ...

    Ils sont la force communicative , leur printemps est toujours plein d'espoir et leur hiver une belle manifestation de résistance .

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    Ils savent aussi être graciles  et parfois s'habiller d'or .

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

     

    En hommage aux arbres ...

     

    Ils ont de la personnalité ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    Ils servent d'observatoire et d'abri au petit peuple ailé .

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    Et leurs écorces offrent parfois l'occasion pour l'imagination , de prendre elle aussi son envol ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    En hommage aux arbres ...

     

    " Les arbres nous enseignent une forme de pudeur et de savoir vivre . Ils poussent vers la lumière en prenant soin de s'éviter , de ne pas se toucher et leurs frondaisons se découpent dans le ciel sans jamais pénétrer dans la frondaison voisine . Les arbres en somme sont très bien élevés , ils tiennent leurs distances .Ils sont généreux aussi . La forêt est un organisme total composé de milliers d'individus .Chacun est appelé à naître , à vivre , à mourir , à se décomposer - à assurer aux générations suivantes un terreau de croissance supérieur à celui sur lequel il avait poussé . Chaque arbre reçoit et transmet Entre les deux il se maintient . La forêt ressemble à ce que devrait être  une culture . "

    Sylvain Tesson .

     

     


    20 commentaires
  •  

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

    Le sycomore .

     

     

     

    Le sycomore .


    19 commentaires
  •  

     

    Tout seul ,

    Que le berce l'été , que l'agite l'hiver,

    Que son tronc soit givré ou son branchage vert

    Toujours au long des jours de tendresse et de haine

    Il impose sa vie énorme aux plaines .

     

    Il voit les mêmes champs depuis plus de cent ans

    Et les mêmes labours et les mêmes semailles .

    Les yeux aujourd'hui morts

    Des aïeules et des aïeux

    Ont regardé maille après maille

    Se nouer leur écorce et ses rudes rameaux...

     

    C'est ainsi que débute le beau poème d' Emile  Verhaeren , l' Arbre ...

     

     

    Arbres .

     

      

    Arbres .

     

     

    Arbres . 

     

     

    Arbres .

     

     

    Arbres .

     


    26 commentaires
  •  

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     

    Ecorces .

     

     


    26 commentaires
  • " Comment compterait-on le temps s'il n'y avait ni  soleil  ni saisons ni végétations successives  dans la nature ?On ne compterait plus , nous serions dans le vague de l'éternité ." A . Grétry .

     

     

    Les quatre saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Les quatre saisons .

     

     

     

    Les saisons et les arbres .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Les quatre saisons .

     

     

     

    Saisons .

     

     

     

    Les quatre saisons .

      

     

     

    Les quatre saisons .

     


    29 commentaires
  •  

    C'est agréable de profiter de  la riche palette de l'automne pour aller à la découverte du petit patrimoine qui parsème les campagnes , plus ou poins bien entretenu et mis en valeur  ( chapelles , croix , lavoirs , fours etc...).

    Il faisait encore doux hier à Aubusson d'Auvergne  (63) .
    Près  de l'ancienne église paroissiale d'Espinasse , le tilleul Sully , vieux de 400 ans et autour duquel se réunissaient les paroissiens le 15 août autrefois lorsqu'ils venaient  prier ND d'Espinasse , perdait doucement ses dernières feuilles .

    A côté de lui , la croix en arkose  du XVIIème siècle ,  ornée en son centre d'un quadrilobe recoupé en carré , n'a pas de figuration  et elle attendra sagement la belle saison pour s'orner à nouveau des fleurs qui s'élanceront sur son arceau ...

     

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique