•  

    Un 15 août pa comme les autres (suite) .

     

    Je vous remercie  pour vos  petits mots qui m'ont fait chaud au coeur ...

    Il y a une amélioration  mais la guérison totale n'est pas encore là . C'est long , mais pas étonnant vu la gravité de cette maladie quand on ne consulte pas dès les premiers signes ...

    Je manque d'éléments de comparaison , ne connaissant personne qui ait développé cette pathologie ...

    A bientôt ...

     

     

     


    22 commentaires
  •  

     

     

    Je vous ai fait faux bond tous ces temps-ci ...

    Mon fils est tombé gravement malade la veille... du 15 août avec des symptômes d'emblée  inquiétants .

    Médecin traitant en congé de maladie .

    Services d'urgence du CHU en grève ...

    Bref , des conditions que je ne souhaite à personne .

    Diagnostic du généraliste vers lequel il a été dirigé : pneumonie + pleurésie  .

    J'ai vécu dans l'inquiétude , pour ne pas dire l'angoisse , ce quinze août et les jours qui ont suivi , et dans une solitude totale à cause des vacances .

    Mon mari était médecin , j'étais toujours rassurée , j'avais les explications , je pouvais savoir si les choses évoluaient normalement ou pas ...Là , je ne peux m'appuyer sur rien .

    Si je vous raconte tout cela , c'est que la photo n'est pas totalement étrangère à cette catastrophe .

    Les jours précédents , en pleine forme , il avait fait des photos d'oiseaux avec un objectif très lourd et dans des postures à se rompre le dos  . Lorsqu'elles sont survenues , il avait attribué ses douleurs thoraciques à cet exercice , d'autant qu'il ne toussait pas ...

    Comment est-il possible d'avoir une pneumonie en plein été ? Une  clim , je suppose ...

     

     


    24 commentaires
  •  

    Les araignées se faisant  rares elles aussi cette année ,  ce  fut une bonne surprise de découvrir au soleil ,  dans les hautes herbes bordant un sentier , quelques belles épeires fasciées ( dite aussi argiope bruennichi ou encore araignée frelon ). Je n'en ai pas vu ailleurs ..Il existe chez ces araignées un grand dimorphisme sexuel , la femelle étant plus colorée et  plus grosse que le mâle (17mm et 7 mm !)

    Il s'agissait donc ici ici de femelles .

     

    L'épeire fasciée .

    Face dorsale

     

     

    L'épeire fasciée .

    Face ventrale .

     

     

    L'épeire fasciée .

    Vous remarquez , au sein de la toile , le zig-zag blanc qu'on appelle "stabilimentum" .Il a suscité plusieurs théories :

          -renforcement de la toile ,

                                                                                                          -procédé pour attire les proies , celle-ci étant particulièrement sensibles à sa brillance ,

                                                                                                            - protection pour l'araignée elle-même : agressée , elle fait vibrer sa toile                                                                                                                        et son corps ainsi agité à toute vitesse peut être confondu avec le stabilimentum  ...

    Cette araignée pratique le cannibalisme sexuel ...mais le mâle a la possibilité d'abandonner son système copulateur pour avoir la vie sauve !

     

    Elle  se nourrit d'insectes qu'elle piège dans sa toile et qu'elle emmaillote avec un rapidité remarquable .

    Ici , il lui a fallu quelque secondes pour ce malheureux criquet .

     

     

    L'épeire fasciée .

     

     

    L'épeire fasciée .

     

     

    L'épeire fasciée .

     

    Ici , c'est une libellule qui s'était fait prendre .Pas facile à emballer ...

     

     

    L'épeire fasciée .

     

     

    La plus grosse de ces argiopes n'a pas eu le loisir de rester longtemps dans les parages .Elle a été zigouillée vite fait par un ennemi des araignées .Quand je suis repassée devant , tout était piétiné rageusement et l'herbe où elle s'était établie avait été arrachée .Et après , on va verser des larmes de crocodile sur la raréfaction des espèces ...C'est qu'on aime la nature , et on y promène en pays conquis son droit de choisir ...!

     

     


    8 commentaires
  •  

    Ces temps-ci , au bord de l'étang et dans le chemin qui y conduit , j'entendais les guêpiers sans réussir à en voir un seul : je me trouvais minable , c'était frustrant !

    Et puis , par hasard , sur un chemin voisin  , j'en ai vu une dizaine sur les fils électriques  ...Une famille à surgi à vélo , hurlant à  qui mieux mieux sa joie d'être e n vacances  et les oiseaux se sont envolés pour ne plus revenir ...

    Une autre fois peut-être ...

    Mais ce que je voudrais , c'est les observer  dans un environnement plus naturel ... ...

     

    Les guêpiers .

     

     

    Les guêpiers .

     

     

    Les guêpiers .

     

     

    Les guêpiers .

     

     

    Les guêpiers .

     

     

    Les guêpiers .

     

     

     

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique