•  

     

    En souvenir de Lady Marianne .

     

    Le thème de ce samedi est " Bas les  masques ! "

    Bien sûr il ne s'agit pas de discuter l' obligation actuelle d'en porter un ,  que nous comprenons et acceptons dès lors que nous voulons nous comporter  en individus responsables .

     

    Mais c'est une très agréable parenthèse  de chercher les  représentation du masque par les peintres et le sens qu'il peut prendre dans leurs oeuvres .

    Masque rituel , masque mortuaire , masque de théâtre , masque de carnaval ...

    Il peut servir, le temps d'un déguisement anodin et ludique , à jouer à être quelqu'un d'autre ,  à quitter un moment la pesanteur de sa propre identité .

    Mais le fait de recouvrir les traits et les parties mobiles et expressives du visage peut aider celui qui le porte à commettre des forfaits de toute nature , sous couvert d'anonymat .

    Le masque est donc l'ambiguïté-même , et peut en devenir la représentation allégorique   et c'est ce que j'ai voulu rechercher chez les peintres .

    C'est pourquoi j'ai choisi  ce tableau de Lorenzo Lippi , peintre et poète italien du XVIIème siècle ( 1606-1665 ) , qui fréquentait les cercles lettrés de Florence .

     

     

    Ce tableau a été peint vers 1650 et il est actuellement au musée des Beaux-Arts d'Angers.

    Il fut désigné sous plusieurs noms  ( La femme au masque , La jardinière au masque ) et ce n'est que depuis 1988 qu'il est appelé :Allégorie de la simulation .

    La jeune femme tient dans ses mains un masque et une grenade ouverte : l'ambiguïté du tableau vient précisément de la présence simultanée de ces deux objets .

    Il a donné lieu à de nombreuses interprétations , dont certaines ...politiques : les innombrables grains présents dans ce fruit , opposés au masque , représenteraient  les hommes vivant sous une autorité corrompue et la jeune femme au visage grave mettrait en garde celui qu'elle regarde  ! 

    Pour certains , la jeune femme serait simplement une comédienne .

    La représentation selon laquelle ce tableau serait une allégorie de la simulation me semble plus séduisante .

    La belle jeune femme , vêtue de bleu , couleur froide , a un visage  impassible , bien plus pâle que le masque mais la ressemblance est frappante et l'ombre qui se dessine sur le visage rend le masque parfaitement superposable , comme si cette impassibilité était un nouveau masque et qu'il était dans sa nature de toujours feindre .

    La main de la jeune femme est posée sur la bouche du masque coloré , comme si elle voulait l'empêcher de s'exprimer encore , toute soucieuse qu'elle est de son nouveau personnage .

    Et la grenade ouverte symbolise le caractère trompeur des apparences : le fruit succulent d'aspect est empli de pépins et il peut être gâté ...

    Le masque , le visage et la grenade forment un triangle qui penche vers la gauche et cette asymétrie induit une sorte de malaise  - de méfiance ?

    Est-ce une simple allégorie de la simulation ou le peintre veut-il dire que la Femme incarnerait  cette simulation ?


    6 commentaires
  •  

    Le village de Saint-Amant-Tallende (63) a conservé un joli pont du XIIIème siècle qui enjambe la Monne , rivière née dans les Mont Dore près du col de la Croix Saint-Morand .

    Pour y aller , on descend  le long du château de la Tour - Fondue , dit aussi château de Murol (à ne pas confondre avec l'imposante  forteresse encore debout à côté du village du même nom ) .Cette bâtisse toujours habitée date également du XIIIème siècle mais fut en partie remaniée au XIX ème par un élève de Viollet-Leduc .

     

    Un pont gothique .

     

    Les gargouilles désoeuvrées nous regardent passer... 

     

    Un pont gothique .

     

    Un pont gothique .

     

    On passe au pied d'une jolie vieille maison de pierre , toujours fleurie ...

     

    Un pont gothique .

     

    Un pont gothique .

     

    Un pont gothique .

     

    Un pont gothique .

     

    Et on arrive au pont qui a été rénové il y a quelques années .C'est un pont de pierre : quatre piles à bec épaulent les quatre arches , et des refuges sont aménagés .

    J'ai gardé des  diapositives de son aspect juste avant ...

     

    Un pont gothique .

     

    Un pont gothique .

     

    Une aquarelle aussi ..

     

    Un pont gothique .

     

    Le voici maintenant ... Les végétaux ont poussé et masquent un peu la vue ...

     

    Le  pont gothique de Saint-Amant -Tallende .

     

    Un pont gothique .

     

    Un pont gothique . 

     

    Et la tour , vestige des  anciens remparts  ,veille toujours ...

     

    Un pont gothique .

     

     

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique