•  

    Pâques .

     

     En ce jour de Pâques , je vous souhaite tout l'optimisme possible !

     


    12 commentaires
  • En ce premier matin de 2021 , je vous souhaite assez d'optimisme pour  vous délester  du poids de l'année écoulée  et surtout  d'être en mesure d' écrire jour après jour de jolies choses sur ce cahier tout neuf qui s'ouvre devant vous : il faut faire sourire le destin !

     

    Bonne Année !

     

    Bonne Année !

     

    Bonne Année !

     

     

    Bonne Année !

     

     

    Bonne Année !

     

    Bonne Année !

     

    Bonne Année !

     

    Bonne Année !


    23 commentaires
  •  Je vous souhaite une jolie parenthèse de Noël dans la douceur du cocon familial , lumineuse et tendre , après avoir pris suffisament de précautions pour laisser résolument dehors toutes les angoisses du moment !

    Qu'on soit croyant ou pas , chrétien ou pas , les  représentations de la Nativité font partie de notre patrimoine culturel aussi je n'ai pas hésité à y puiser .

    D'innombrables artistes et artisans des plus célèbres aux plus  modestes , voire inconnus , anciens ou contemporains , nous en ont offert  leur interprétation En  voici un petit  aperçu venu d'Auvergne  : des images un peu naïves , choisies pour leur lumière et leur douceur.

     

     

     

     

     

     

    Noël enfin , comme disent les enfants !


    15 commentaires
  • 11 Novembre .

     

    En hommage aux combattants de la Grande Guerre , qu'ils aient perdu la vie au combat ou qu'ils soient rentrés avec des séquelles physiques et (ou) psychiques , voici un petit extrait des souvenirs de mon grand-père .

     

    " Un dimanche à Elverdingue en Belgique .Nous sommes au repos .On nous prévient qu'une messe va être célébrée .Presque tous ceux qui étaient libres se dirigent de ce côté .Autour de nous rien que des ruines .Un pan de  mur un peu plus haut que les autres et à demi abattu abrite un petit autel placé sur une table branlante .

    Le casque posé à terre , la capote boueuse sous les ornements , un prêtre prie ..Deux vieux territoriaux maculés de boue lui servent d'enfants de choeur .

    De temps en temps des obus éclatent avec fracas autour de nous   comme un accompagnement d'orgue . Chacun est  tête nue , recueilli. pas un sourire sceptique , pas un geste . 

    -------

    Il emploie des mots simples , que tous comprennent et qui vont au coeur . On sent renaître des souvenirs d'enfance .Au moment de la communion , des centaines d'hommes s'approchèrent , et d'autres auraient bien eu envie de les suivre .

     Plusieurs parmi eux en temps de paix  n'auraient pas hésité à cambrioler une église .Aujourd'hui ils serrent précieusement dans leur porte-monnaie une pauvre médaille donnée par quelque Dame de la Croix Rouge . Fétiche , talisman ou relique ? Qui sait Parfois , en ayant l'air de compter leurs sous ,ils prennent ce petit bout de métal et le considèrent un instant avec des yeux vides ...Ils ne savent pas prier ,mais leur regard plein de détresse est une prière .

    Et le jour arriva...C'était pendant l'attaque de Saint-Julien , au tournant d'une rue .Un sifflement caractéristique se dirige vers moi  avec la vitesse de la foudre .Une impression rapide comme l'éclair : "Cette fois , ça y est ! ".

    Deux jours après , je me réveillai à l'hôpital américain de Dunkerque .Où suis-je ? Quel est ce trou noir ?...Tiens , qu'est-ce que j'ai sous moi? Comme c'est doux !...Un lit !... Je suis dans un vrai lit !

    Impossible de préciser davantage mes souvenirs .Un vide fait de douceur arrête tous mes efforts .Je suis bien .Impossible de bouger mais je n'en ai aucune envie .

    Par habitude , je fais l'inventaire de mon individu .J'ai un gros pansement à la main .Le reste paraît intact .Il  me semble cependant que le bas du "coffre à air "a dû être endommagé 

    -------

    De longs mois d'hôpital , puis la surveillance d'un camp de bûcherons où il me semble retrouver la vie canadienne . Dieu que c'est loin !

    En janvier 1917 , la réforme .Je suis dédormais inapte à le vie militaire ....Et à la vie tout court ? "

     

    Il retourna au Canada , au bord du Cold Lake dans l'Alberta mener sa dure vie de colon , pêcheur et trappeur l'hiver et fermier l'été .Mais de graves hémorragies pulmonaires répétées et épuisantes , séquelle de la guerre , l'obligèrent à abandonner tout ce qu'il avait créé à la force de ses bras et à rentrer en France .

     

    11 Novembre .


    10 commentaires
  •  

    En ce jour de Pâques que nous n'aurions jamais pu imaginer vivre de la manière que nous impose la pandémie , je vous souhaite de tenir bon , de  rester positifs et solidaires dans ce combat qu'il nous faut remporter , tout en sachant que les conditions de ce confinement ne sont pas les mêmes pour tous et que pour certains l'effort est considérable .

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Et à l'intention de ceux qui auraient aimé pouvoir pousser la porte d'une église ...

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !

     

     

    Pâques , malgré tout !


    26 commentaires