•  

     

    Par ici l'automne s'installe en catimini , sur la pointe des pieds  , il fait froid et  gris pour la première fois depuis longtemps et les couleurs se fanent sans aucun éclat : la sécheresse sans doute ...

    Mon mari aimait beaucoup octobre en Savoie et en Provence et installer son chevalet au hasard des petits chemins ...Il peignait vite , dans la spontanéité , sous le coup de l'enthousiasme...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    19 commentaires
  •  

    Le vent ...

     

     

    Quand je manque d'inspiration, je monte dans l'atelier abandonné où rien n'a changé , la palette semble attendre ...

    Les toiles sont rangées le long des murs , je les retourne et je me souviens ...

    Celui-ci avait été peint en Savoie en fin d'hiver ...

     


    19 commentaires
  •  

      

     

     

     

     

     


    28 commentaires
  •  

    Lui qui aimait tant les arbres et les ciels  avait une prédilection pour l'automne ...

     

     

    L'automne dans son regard ...

     

     

    L'automne dans son regard ...

     

     

    L'automne dans son regard ...

     

     

    L'automne dans son regard ...

     

     

    L'automne dans son regard ...

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •   J'avais vingt-cinq ans lorsque j'ai quitté la région où j'avais passé toute ma jeunesse  , mais qui n'était pas du tout celle de mes racines , pour aller vivre en Savoie , région dont j'ai gardé une vraie nostalgie .

     

     

     

     

    Par la suite  les circonstances m'ont amenée  en Auvergne , un autre univers , où je suis restée .Il en résulte  que je me sens de nulle part et si autrefois j'en faisais une vertu , un gage d'indépendance , de liberté et d'objectivité , aujourd'hui je le ressens plutôt comme un manque  , un ancrage qui me fait défaut .

    J'aime beaucoup me promener dans la campagne , découvrir les  villages

     

     

     

     

     

    J'aime tout autant les hameaux encore très authentiques .C'est là que l'on ressent le mieux l'âme d'une région , loin des lieux touristiques frisés au petit fer ...

     

     

     

     

    C'est un plaisir de flâner dans les rues , il y a toujours quelque chose à découvrir , un vieux toit moussu qui fait le dos rond ,une fenêtre au bel encadrement de pierre et qui reflète le ciel , une porte très ancienne encadrée de rosiers ,des escaliers aux marches creusées par des générations successives ,  des ruelles bordées de jardins , des arbres centenaires , des fontaines , des vieux fours  , des chats qui somnolent sur les murs , des volailles qui mènent gravement leurs occupations , des odeurs de terroir ...

     

     

     

     

     

     

    Je respecte ces endroits  parfois isolés où la vie est rude pour certains et je ne les aborde pas en pays conquis . Je sais que derrière les fenêtres aux rideaux tirés , on m'observe parfois , on se demande ce qui peut bien m'intéresser dans tant de rusticité , on n'en croit pas ses yeux en me voyant m'intéresser à un coq  ou caresser un chat , alors on se  on se méfie  , on suppute quelque mauvaise intention ...et parfois on jaillit de sa maison pour me le faire savoir ...

     

     

     

     

     

     


    20 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Daudet et Pagnol lorsque nous étions jeunes ,  Giono ensuite , sans oublier Van Gogh ,Cézanne  et Yves Brayer , avaient semé dans nos coeurs des graines de bonheur qui allaient éclore à chaque séjour en Provence ...

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique