•  

     

    Cannibalisme ?

     

     

    La coccinelle , c'est tout pimpant , tout rond , tout gai , tout brillant , ça trottine gentiment le long des tiges , ça ne pique pas , c'est appelé

    "Bête à Bon Dieu " , considéré comme un porte-bonheur si cela vient se poser sur votre doigt , cela vous débarrasse des pucerons , bref , que du positif et rien d'agressif !

    Certes les étapes de sa croissance ne sont pas toujours bien jolies  , mais à chacun son âge ingrat !

     

     

    Cannibalisme ?

     

     

    Cannibalisme ?

     

     

    Cannibalisme ?

     

     

    Cannibalisme ?

     

     

    Cannibalisme ?

     

     

    Hier, mon regard est tombé   sur une feuille où j'ai d'abord cru voir réunies par le hasard 3 étapes de la vie de la coccinelle .

     

     

    Cannibalisme ?

     

     

    Mais en y regardant de plus près , ce n'était pas que cela !.

    Un individu était en train d'en dévorer un autre .

    Parmi les protagonistes , il n'y avait pas d'araignée , si petite soit-elle . Cela formait un tas informe , donc impossible à photographier de façon bien  lisible . Mais la situation était pourtant claire ...

     

     

    Cannibalisme ?

    Une coccinelle , l'aile à demi arrachée , remuait encore des pattes pour s'extirper de ce carnage .

    A côté d'elle , il y avait ce qui m'est apparu comme sa dépouille : elle devait tout juste avoir effectué sa dernière mue . Elle l'avait à peine achevée que le destin a mis sur son chemin une redoutable prédatrice .

    Une larve ...de coccinelle avait jeté son dévolu sur elle et était en train de la dévorer  !

    Cette vorace  a  dû saisir opportunément l'instant où sa congénère  était encore faible , juste avant qu'elle  ne sèche et se durcisse !

    Peut-être s'agit-il d'une larve de coccinelle asiatique ?

     

     


    30 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux gros costauds de 6mm de long ( malachies à deux points  ) ...

    Dans l'herbe , ce n'était pas la fête des voisins !

     


    13 commentaires
  •  

    Tirée à quatre épingles .

     

    Un grand parc  bordé d'une haie d'arbustes en fleurs ...

    Un délicieux parfum de lilas .

    Un beau soleil à peine voilé , une température très douce , le calme , l'air pur ...mais pas d'insectes ou si peu ...

    Et soudain mon regard est tombé sur cette coccinelle .

    Je croyais qu'elle allait s'envoler...

    Mais non , elle remettait tranquillement de l'ordre dans ses dessous ...

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

    Tirée à quatre épingles .

     

     

     


    21 commentaires
  •  

    Cétoines .

     

     

    Cétoines .

     

     

    Cétoines .

     

     

    Cétoines .

     

     

    Cétoines .

     

     

    Cétoines .

     

     

    Oui , je sais , c'est hors saison , hors sujet , mais il fait vraiment trop gris aujourd'hui ...Et comme la pluie est nécessaire , on peut toujours compenser !

     


    22 commentaires
  • Je commençais à désespérer de trouver  un insecte à me mettre sous l'objectif lorsque  je l'ai aperçu , caparaçonné de bleu métallique , émergeant de l'herbe à proximité d'un petit étang . Il m'a fallu me dépêcher  avant qu'il ne disparaisse à nouveau dans les broussailles .

     

     

     Meloe .

    Mai 2017 .  

     

     

    Meloe .

     

     

    Il mesurait environ 3 cm de long . C'est un meloe , coléoptère aptère , muni de courts élytres et phytophage .

    Dire avec certitude  à quelle variété il appartient est difficile , mes photos ne précisant pas assez certains détails . Je suppose  qu'il s'agit d'un meloe violaceus ( femelle , ses antennes n'étant pas coudées ) .

     

     

    Meloe .

     

     

    Meloe .

     

     

    Meloe .

     

     

    Cet insecte a la particularité d'émettre quand il est dérangé une sécrétion irritante pour la peau et les muqueuses  et que dans l'antiquité ( malheureusement pour lui ! ) on disait aphrodisiaque .

    Une autre particularité est son cycle de reproduction particulièrement complexe .

    La femelle pond ses oeufs (en quantité phénoménale ) dans un trou . Les larves qui en sortiront devront impérativement s'accrocher à une abeille qui les mènera à son nid où elles se nourriront des larves de leur hôte .

    Après une nouvelle mue , elles se nourriront de miel ...

     

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    Alors que dans la partie ensoleillée du jardin  tout cuit et s'étiole , la cétoine , à l'ombre , dans la fraîcheur de ses draps de satin , s'enivre de parfum .

     

     

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique