•  

    Les mal aimées .

     

     

    Les mal aimées .

     

     

    Les mal aimées .

     

     

    Les mal aimées .

     

    Celles-ci sont de taille modeste , colorées . Ce sont certainement de petites merveilles  dans leur genre - et elles vivent dehors : elles ne me font pas peur et je les observe de près avec curiosité . Mais j'avoue que les tégénaires me donneront toujours  la chair de poule ...

     

    Mes premières  rencontres mémorables avec elles se situent dans l'enfance ...

    La première , c'était dans une location . Mes parents en vacances préféraient loger chez l'habitant pour mieux découvrir une région , mais il y avait des surprises , quelque soit le prix !

    Une nuit , je lisais en cachette  dans mon lit au matelas pentu quand mon regard fut attiré par le rond de lumière que la lampe de chevet dessinait chichement au plafond et sur le haut du mur : ça bougeait sous la tapisserie décollée ! Je crus à une petite souris et j'étais amusée , mais tout à coup je vis sortir lentement une longue patte noire , puis deux , puis ... J'étais clouée d'horreur , surtout en pensant aux copines qu'elle devait  avoir sous le lit !

    La suivante , ce fut au lycée . J'étais pensionnaire depuis peu et la grosse saucisse aux choux bien grasse qu'on nous servait impérativement tous les mardis me causait des nausées pour la journée . Une nuit ,  encore patraque , j'étais devant le lavabo du dortoir  devant l'essuie-mais à rouleau : je tirais sur le torchon à la recherche d'une hypothétique place propre où m'essuyer les mains quand    je vis arriver, agrippé au tissus , imperturbable ,  un monstre noir et velu aux longues  pattes ...

     

    Les mal aimées .

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

    Pendant la canicule , une petite épeire bien seule est venue établir ses pénates sur la terrasse sur  un fuchsia qui résistait plantureusement au dessèchement général ...

     

     

    Disette .

     

     

    Pleine d'espoir de bombance , elle a tissé sa toile et patiemment attendu dans la mi-ombre aux reflet roses . 

     

     

    Disette .

     

     

    Hélas , il ne passait personne , pas plus là que sur le buddleia en pot qui embaumait sans  succès à côté .

     

     

    Disette .

     

     

    En 10 jours , juste une bestiole à l'oeil  accusateur impressionnant !

     

     

    Disette .

     

     

    Du coup , elle a pris ses pédipalpes à son cou  et s'en est allée tenter sa chance  ailleurs .

     

     

    Disette .

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

    A chacun son festin ...

     

     

    A chacun son festin ...

     

     

    A chacun son festin ...

     

     

    A chacun son festin ...

     

     

    A chacun son festin ...

     

     

    A chacun son festin ...

     

     

    A chacun son festin ...

     

     

     

    En période de fêtes  , alors qu'huîtres  , crustacés ébouillantés vivants , foies d'oies gavées , gibier trucidé et mammifères divers délicatement tués s'apprêtent à garnir nos assiettes de  civilisés  replets , qui oserait trouver ces bestioles cruelles ?

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    A  l'affût .

    Thomise  enflée .

     

     

     

    A  l'affût .

     

    A  l'affût .

     Araignée-courge .

     

     

    A  l'affût .

     

    A  l'affût .

    Misumène variable .

     

     

    Ces quelques araignées sont bien  petites mais  vaillantes .Tous ces jours de ciel maussade et de vent , elles n'ont pas hésité à tenter leur chance de trouver quelque pitance sur les fleurs et les feuilles d'arbustes  rabougris poussant en bordure d'un petit chemin envahi par la renouée du Japon dont les quelques feuilles toutes neuves venaient de geler  et pendouillaient misérablement .Heureusement qu'elles étaient là pour mettre un peu de vie ...

     

     


    23 commentaires
  •  

    Fin juin-début juillet , l'araniella cucurbitina était présente dans mon jardin . J'en avais repéré 2 qui menaient leur petite vie tranquille et festoyaient ...

      

    Araignée-concombre .

     

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre .

     

    Puis vint le temps des responsabilités :assurer la pérennité de l'espèce ...

    Je les découvris un jour , chacune dans son coin , à proximité de leur cocon sur lequel elles veillaient sans discontinuer

     

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre . 

     

    Si on faisait mine d'y toucher , elles accouraient en protéger l'accès de leur corps . Par maladresse , j'en ai fait tomber une :une heure après, je suis repassée : elle était là de nouveau et plus vigilante que jamais .

    J'ai eu l'impression que , toutes à leur tâche , elles ne pensaient plus à se nourrir .

     

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre .

      

    Araignée-concombre .

     

    Araignée-concombre .

      

    Au fil des jours , elles sont devenues moins réactives , puis quasiment immobiles .Finalement , elles ont disparu , épuisées sans doute ...

    Le contenu du cocon continue sa lente maturation ..


    21 commentaires
  •  

    Instinctivement , j'en ai peur ...

     

     

     

     

    Mais je me soigne en les observant au jardin et en les photographiant ...

     

     

    Chair de poule etc ...

     

     

     Et désormais , quand j'en rencontre dans ma maison , je ne les fais plus écraser par une âme charitable , mais je les sors héroïquement  et au pas de charge au bout de ma tête de loup .

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique