• Saint Verny .

    La vigne pousse en Auvergne depuis la nuit des temps .

    C'est au Moyen-Age que cette culture a vraiment pris son essor. Les environs de Clermont et les bords de l'Allier se couvrirent de vignes .On cultivait le  pinot noir ,en provenance de Bourgogne .Il y eut des productions fabuleuses et une réglementation s'organisa .Les vins auvergnats acquirent une belle réputation et ils étaient acheminés vers Paris par voie fluviale .

    Le XIXème siècle vit l'apogée de la vigne en Auvergne et le Puy-de-Dôme était le principal producteur .Un autre cépage avait été introduit ,le gamay

    Lorsque le phylloxera attaqua les vignobles du midi ,les vignerons auvergnats durent faire face à une demande accrue et le Puy de Dôme devint le troisième départemnt viticole . Mais le phylloxera et le mildiou attaquèrent aussi le vignoble auvergnat et entre 1895 et 1912 ,il fut pratiquement anéanti .

    Il fallut repartir avec des variétés plus résistantes importées d'Amérique et la qualité des vins s'en ressentit .Ils se vendirent mal .En 1930 ,des gelées touchèrent sévèrement la vigne.

    La polyculture ,la guerre qui priva la vigne de nombreux bras ,l'industrialisation qui draina la main d'œuvre vers la ville , firent que de très nombreux petits viticulteurs disparurent.De 45000 ha en 1892 ,on est passé à environ 1000 ha de nos jours.

    Les vins d'Auvergne ont l'AOC , le gamay cède  de la place au pinot noir et au chardonnet ; les vignerons qui restent sont des passionnés et on parle à nouveau en bien des vins d'Auvergne :Chanturgue ,  Châteaugay , Boudes , Corent...

     

    Saint Verny .

    Les vignes à Corent 

    Saint Verny .

     

    Une trentaine de saints sont réputés protéger la vigne . Saint Vincent est le plus répandu .

    En Limagne , le saint patron des vignerons est ,depuis le XVIIème  siècle,  Saint Verny , saint d'origine allemande , de la vallée du Rhin (Werner). Ce saint ,de père vigneron ,aurait été mis à mort le jour du Vendredi Salors qu'il n'avait qu'une quinzaine d'années et gagnait déjà sa vie , son corps fut déposé dans une chapelle où de nombreux miracles se produisirent . Il fut canonisé en 1428.

    En Limagne, il fut l'objet d'une grande dévotion . Une confrérie de Saint Verny fut créée à Brioude en 1672 et une autre à Clermont en 1675 .Son culte donnait lieu à de nombreuses fêtes  et sa statue ,parfois très ancienne se voit toujours dans de nombreuses églises .

    Les paysans s'en prenaient à la statue du saint quand les choses tournaient mal pour la récolte et n'hésitaient pas à punir le saint par l'intermédiaire de sa statue : ils la mettaient en quarantaine nez contre le mur , dos tourné aux fidèles , ou bien allaient même jusqu'à l'immerger dan l'eau de la fontaine du village ou  de la rivière ...

    Voici quelques unes de ces statues :

     

    Saint Verny .

    Eglise de St Georges sur Allier .

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Chauriat. 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Dallet . 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Mezel . 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Saint Amant Tallende 

     

     

    Saint Verny .

    Eglise de Saint Saturnin.

     

    Saint Verny .

    Eglise de Saint Maurice es Allier .

    « Le charme des intruses .Les polistes . »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Février 2014 à 08:37

    Merci de nous faire connaître !

    Gros bisous. Annick

    2
    Lundi 10 Février 2014 à 08:58

    Pauvre Saint !!  il valait mieux pour lui que tout tourne rond ... Je n'ai jamais fait attention à ce Saint mais visiblement il y en a un dans toutes les églises ou presque !

    3
    Lundi 10 Février 2014 à 09:49

    Bonjour Sophie, article oh combien intéressant tant par la qualité et les compositions de tes photos mais aussi par son côté documentaire.  Merci, bonne journée.

    4
    Lundi 10 Février 2014 à 09:51

    Bonjour,

    je ne savais pas tout ça. Pour moi l'Auvergne c'était le St-Nectaire  ... article très instructif !

    Bises de bon début de semaine

    5
    Lundi 10 Février 2014 à 10:47

    Un bien bel article fort instructif. Pauvre saint qui subit les rages ou déceptions des viticulteurs ! Merci pour ces belles photos. Bonne journée. Amitiés. Joëlle

    6
    Lundi 10 Février 2014 à 11:41

     je ne savais pas pour la vigne  en auvergne  le  vin est de quelle couleur ???

     belles  les  statues  j aime bien la derniére  de ce Saint protecteur des vignes

     bonne journée   d un lundi  accalmie pour nous

     kenavo

     

    7
    Lundi 10 Février 2014 à 12:13
    foretmagique

    Bonjour Sophie, une belle représentation de la vigne par ses magnifiques statues .

    Merci pour ses intéressantes explications.

    Bon lundi.

    8
    Lundi 10 Février 2014 à 12:17
    francinea

    bonjour, j'adore ces paysages vallonnés, quelle belle région; je te souhaite une bonne journée bisous

    9
    Lundi 10 Février 2014 à 12:58

    Les saints , chevaliers de la table ronde ! le vin est bon !

    On n'échappe pas aux bonnes traditions de notre terroir ! méfions nous les produits etrangers envahissent nos rayons , faisons la part des choses !!

    Une belle region l auvergne ! Bonne journée

    10
    Lundi 10 Février 2014 à 16:26

    bonjour Sophie , de belles photos de nature et tous ces statues - personnages  !  à voir !

    bel am  a+  merci   amicalement

    11
    Lundi 10 Février 2014 à 18:42

    Magnifiques statues.

    J"aime l'Auvergne et ai mis au début de mon blog des photos de cette région.

    Ta vignette m'a attirée de suite.

    Un grand bravo pour tes fleurs sauvages. Je reviendrai, bises de Mireille

    12
    Lundi 10 Février 2014 à 18:49

    Merci pour cet article très intéressant. De plus, tes photos sont très belles et ta "collection" de statues de St Verney très intéressante. J'ai ri malgré moi en lisant les sévices que les paroissiens faisaient subir au saint en cas de mauvais récolte. Le pauvre... Ils n'étaient pas tendre les vignerons... ;-)

    Bonne soirée à toi 

    13
    Lundi 10 Février 2014 à 19:57

    J'aime beaucoup le charme des vignes, et nous n'en maquons pas non plus dans la région.
    A l'automne, c'est une explosion de couleurs.
    Merci du partage. Bonne soirée

    14
    Lundi 10 Février 2014 à 23:15

    Coucou Sophie,

    non seulement ils font du vin mais du bon!Moi j'ai une dévotion pour le Chateaugay, ce n'est pas un saint mais ça se laisse boire!

    Les saint des églises sont très beaux: je n'ai vu que Saint Saturnin. Bel article qui met en bouche!!

    Bonne nuit et bisous.

     

    15
    Mardi 11 Février 2014 à 06:25

    du vin de messe?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :