•  

     

    Qui , mieux que les arbres , sait  épouser le rythme des saisons ?

    Le temps file et ils s'en moquent , ils semblent éternels .

    Ils sont mystérieux quand ils s'enfoncent dans la nuit ,  accompagnés  du chuchotement de quelque oiseau qui rêve déjà ... 

    On  se blottit parfois  contre leur tronc dans l'espoir d'y puiser un peu de leur force ...

    Ils survivent aux êtres chers qui les ont plantés dans la fougue créatrice de leur jeunesse ,  et il est émouvant  

    d' entendre  leur voix devenue profonde  avec les années , lorsque , abandonnés des vivants qui dorment , livrés à leur solitude , ils font le gros dos et résistent aux nuits de grands vents ...

     

     

     

    Arbres .

     

     

     

     

    Arbres .

     

     

     

     

    Arbres .

     

     

     

     

    Arbres .


    16 commentaires
  •  

    Cela aurait pu être une journée de mi - novembre  exceptionnellement clémente . Tout était harmonie , , le soleil distribuait équitablement lumière dorée et ombres douces . Autour du lac , les arbres dénudés distribuaient gaiement quelques confettis  ou se reflétaient rêveusement dans l'eau sans ride .Une brume légère enveloppait de bleu tendre les lointains familiers...

     

     

    Le lendemain .

     

     

    Le lendemain .

     

     

    Le lendemain .

     

     

    Et pourtant , le coeur n'y était pas .Ce qui s'était passé à Paris hantait lourdement les pensées  de tous...Et la question cruciale :

    comment le monde va  se coaliser  pour venir à bout du fanatisme , ce mal absolu qui a déjà fait tant de ravages au cours de l'Histoire , qu'il soit religieux , politique ou racial ...et assurer partout où il y a des hommes  le respect de la Vie et de la Liberté ?

     

     

    Le lendemain .

     

     

     

    ravages dans l'Histoire , qu'il soit religieux , politique ou racial...


    23 commentaires
  •  

    Comme vous tous ,aujourd'hui  je suis atterrée par ce qui s'est produit à Paris . Mes pensées vont à  tous ces innocents qui étaient sortis se changer les idées et qu'une mort affreuse attendait ,  à tous les blessés qui doivent souffrir terriblement et dont certains resteront handicapés pour la vie . Je pense aussi à la douleur et à l'angoisse de leurs familles  qui vivent là des moments très éprouvants .

     

     

    Choc .


    19 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Voici venu le temps de ramasser les feuilles

     

    Et tandis que l'on ratisse l'esprit vagabonde sous le regard énigmatique des arbres

     

     

     

     

    L'imagination prend son essor comme les feuilles 

     

     

     

     

     

     

     

    Et les souvenirs aussi ...

    Combien j'aimerais revoir , courant sur la pelouse telle une flamme rousse , Mendi , ma première petite chienne teckel , qui nous a accompagnés , joyeuse , joueuse et fantasque , pendant les 16 années de sa précieuse petite vie ..

    Nous étions allés la chercher en Provence alors qu'elle avait 3 mois .Elle avait déjà une voix de diva  et mon voisin , l'entendant pour la première fois et s'attendant , au son  , à un plus gros gabarit , s'était exclamé , stupéfait ,  en découvrant cette petite boule de poils :"Oh! Le molosse " !

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Solitude ...


    20 commentaires
  • Plénitude .

     

     

    Un soir de fin d'été ...

    Là-haut , on n'entend que la voix d'un petit vent paisible qui chantonne et les notes plus graves des clarines et si on approche , on perçoit même le frottement régulier des mufles sur l'herbe sèche .

     

     

    Plénitude .

     

     

    La fraîcheur qui descend éparpille  de bonnes  odeurs végétales .

     

     

    Plénitude .

     

     

    Quelque oiseau solitaire écrit sur le ciel à l'encre sympathique un message urgent avant de se fondre dans un de ces nuages dans le duvet duquel  on aimerait embarquer ...

     

     

    Plénitude .

     

     

    Le jour se fane et tout à l'heure le char du soleil jettera son dernier éclat à l'horizon .

     

     

    Plénitude .

     

     

    Qu'on est loin des pesanteurs citadines !


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique