• Pas facile d'assurer sa descendance !

     

    Si rien n'est assuré dans les jardins , en pleine nature les risques sont de toutes sortes ...

    Quand les éléments se déchaînent , l'irrémédiable se produit vite ...

    A l'Ecopôle , cette foulque arrivait bientôt au terme de sa couvaison lorsqu'un gros orage a éclaté : des

    trombes d'eau se sont abattues sur le nid et l'ont englouti ....

     

     

    Pas facile d'assurer sa descendance !

     

     

     

    Pas facile d'assurer sa descendance !

     

     

     

    Sur un autre étang, ce rejeton était l'unique rescapé d'attaques de prédateurs...

     

     

     

    Pas facile d'assurer sa descendance !

     

     

     

    Pas facile d'assurer sa descendance !

     

    Raison de plus pour que nous respections au mieux toute cette faune si fragile ...

     

    « Pauvre merlette !Poisson frais ...ou pas ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Juillet à 09:17

    Avec la pauvre merlette, tu nous relates là, deux tristes situations.

    Bon, c'est la chaîne alimentaire dans toute son horreur. Mais peut-on dire ça?

    Et les jeunes foulques, ont une allure pas possible  :-))

    Par chez nous, les courlis qui nichent à même le sol, ont leur nid qui part à la dérive en cas d'inondations, assez fréquentes dans les zones inondables autour d' Ill, affluent du Rhin. Du coup zéro naissances cette année là :-((

    Content de ton retour. Amicalement. Yann

    2
    Mardi 2 Juillet à 09:26

    comme tu dis , ils ne sont pas épargnés les pauvres 

    3
    Mardi 2 Juillet à 09:57

    Bonjour Sophie

    Bien oui il y a des danger partout et même pour les animaux

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    4
    Mardi 2 Juillet à 10:05
    J'espère que le petit dernier va avoir plus de chance ! Bonne journée Sophie
    5
    Mardi 2 Juillet à 10:48

    Ah mince! C'est vraiment pas de chance pour cette foulque et ses œufs proches du terme!

    Déjà qu'il y en a de moins en moins...

    Espérons que ce petit survivra.

    Les température est plus fraîche. Pourvu que ça dure.

    Je te souhaite une bonne journée.

    Bise, Michel

     

    6
    Mardi 2 Juillet à 11:42

    Oh, la la, la vie sauvage est difficile !

    Bises

    7
    Mardi 2 Juillet à 14:12

    Bonjour Sophie oui quand les éléments se déchaînes ça fait beaucoup de mal pour ces animaux j'espère que ce petit foulque aura une bien belle vie merci du partage avec ces jolies photos bonne journée bisou Claudine Daniel

    8
    Mardi 2 Juillet à 15:49

    Bonjour Sophie,

    Contente de te retrouver.

    Incapable de faire une connexion chez-toi et je ne trouvais ton nom nul part.

    Pour ton article du jour, tout cela est bien triste. L'espérance de vie des petits est précaire.
    Oui, il faut faire très attention mais même à cela parfois on arrive pas.
    J'espère que ce petit vivra et sera beau et fort.

    Chez les tortues d'hermann en liberté dans le massif des Maures seulement 1 sur 100 arrive à s'en sortir/

    Belle fin de journée. Je t'embrasse

    9
    Monica-breiz
    Mardi 2 Juillet à 17:16
    Ah c est pas de chance pour cette couleur que je ne voit pas souvent,et que je trouve superbe
    Belles photos
    Kenavo
    10
    Mardi 2 Juillet à 17:21

    Coucou Sophie,
    Décidément, entre la Merlette et ces Foulques, rien que des bonnes nouvelles ;-)
    Eh oui, la vie sauvage n'a rien de facile et les changements climatiques ne vont pas les aider davantage.
    Souhaitons à ce petit rescapé de parvenir à l'âge adulte.
    Bises et bonne soirée

    11
    Mardi 2 Juillet à 17:46

    La pauvre décidément il faut faire avec les aléas du temps ! dur dur pour eux d'assurer leur descendance :::

    Bon retour Sophie gros bisous 

    12
    Mercredi 3 Juillet à 10:20

    En parlant de descendance, la deuxième couvée des moineaux de mes nids est en passe de sortir....

    Je veille pour éloigner les chats...

    Bon mercredi à toi Sophie

    13
    Mercredi 3 Juillet à 10:39

    Que ce soit l'hiver ou l'été

    Pas facile de survivre 

    Mais cela dit 

    Tes photos sont magnifiques 

    Merci  

     

    14
    Mercredi 3 Juillet à 21:40

    Beaucoup n'aime pas  les animaux liés à l'homme comme  si seule la vie sauvage était riche de valeur. Hors la vie  dans la nature à 100% est souvent  bien dure.

    15
    Jeudi 4 Juillet à 07:49

    Bonjour Sophie, Micromick m'a aimablement transmit un lien pour passer chez toi. J'ai suivi avec intérêt tes articles de la merlette et des foulques. Ces dernières ont elles aussi eu des problèmes par chez moi. Pourtant comme chez toi elles ont fini par avoir quelques petits. Je suis aussi curieux de connaitre le prédateur mais jusqu'à présent pas moyen d'en apprendre plus. Je fais confiance à la nature qui trouve toujours une solution.

    16
    Jeudi 4 Juillet à 21:24

    bonsoir Sophie , ah oui c'est triste de les voir ainsi disparaitre !  ils sont si mignons !!  on les aime +++

    gros bisous belle semaine  A++

    17
    Lundi 15 Juillet à 22:27

    Bonjour  Sophie, 

     Encore un épisode de cette vie animale qui nous montre la précarité de celle-ci. Espérons quand même que d'autres oisillons auront eu un meilleur sort.

     Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :